Guide sur le développement des collectivités rurales : Un guide sur le développement personnel, organisationnel et communautaire - 1995

Table des matières

  1. 1re Partie
  2. 2e Partie
  3. 3e Partie

1re Partie

Introduction/Éléments du développement personnel, organisationnel et communautaire

Notre engagement vis-à-vis le mode de vie rural

Le ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales de l'Ontario (MAAARO) veut améliorer la qualité de la vie des résidents ruraux de l'Ontario.

Le personnel du MAAARO réalise cet objectif de plusieurs façons. Il aide les agriculteurs à mesurer leur moulée laitière, les entrepreneurs à dresser un plan d'affaires et les nouveaux présidents à diriger une réunion. Le MAAARO veut fournir de l'information et des possibilités aux gens de l'Ontario rural pour qu'ils puissent apprendre et prendre des décisions efficaces au sujet de leurs entreprises, organismes et collectivités.

Les gens : Notre plus importante ressource

Pour que l'industrie agricole et les collectivités rurales continuent à réussir, il doit y avoir des personnes qui peuvent faire des discours, présider une réunion, motiver d'autres personnes, comprendre des problèmes, etc.

Ce livre traite du développement de telles personnes. Il énumère et décrit les aptitudes, connaissances et dispositions nécessaires pour qu'elles deviennent des chefs de file efficaces.

Le guide du développement personnel, organisationnel et communautaire

La première édition du guide a été publiée en 1993. Elle s'appelait Core Curriculum of Leadership. Ce document était divisé en trois sections : développement personnel, développement organisationnel et développement communautaire. Chaque section décrivait les connaissances, aptitudes et dispositions nécessaires pour devenir compétent(e) dans un domaine particulier. Le personnel et les clients du MAAARO ont utilisé ce document à titre de référence pour préparer des programmes de formation, déterminer les besoins de formation et accéder aux ressources.

Voici maintenant la deuxième édition. Son format est similaire au premier et renferme une section améliorée sur le développement communautaire.

N'hésitez pas à partager ce guide avec vos clients et collègues.

Les personnes qui ont participé à l'élaboration et à la mise à jour de ce document depuis 1991 comprennent : Rob Black, Chuck Bokor, Ramona Cameletti, Amy Campbell, Katherine Hoffman, Sandra Lawson, Ruth Marcou (défunte), Helga McDonald, Joanne Newman, Carol Pupo, Bev Rawn et Jean Riddell. Ce document a été adapté pour la communication électronique par John Shewchuk.

Interdépendance des aptitudes, des connaissances et des dispositions

Connaissances : Conscience de soi et de l'environnement.

Aptitudes : Techniques, expertise, habiletés, talents, rendement.

Dispositions : Points de vue, réactions. La façon dont une personne pense et agit, selon ses croyances.

Le 'comportement humain' est le point où ces trois éléments se recoupent.

Chaque segment du guide décrit les aptitudes, connaissances et dispositions nécessaires pour devenir des chefs de file efficaces.

On peut obtenir des connaissances assez facilement grâce aux établissements éducatifs et à d'autres formes d'apprentissage, comme la lecture, les consultations, le réseautage, le visionnement de bandes vidéo ou l'écoute de cassettes audio.

On peut développer des aptitudes en analysant ce que l'on a appris et en s'engageant à utiliser ces données pour devenir un expert dans une nouvelle matière ou améliorer une technique (comme une personne qui suit un cours sur l'art de bien écouter et devient par la suite plus attentive).

Tandis que l'on peut obtenir des connaissances assez facilement et développer des aptitudes à partir de ces connaissances, il est souvent plus difficile de changer ses dispositions.

Les dispositions sont bien ancrées dans nos valeurs qui se fondent sur des modèles, théories, croyances, perceptions, hypothèses et attentes. Pour changer une disposition, une personne doit être très consciente de la façon dont elle voit les choses. En acquérant de nouvelles connaissances et des expériences (aptitudes), une personne acquiert également de nouvelles dispositions, si elle le veut. Par exemple, même si une personne est bombardée d'attitudes négatives lorsqu'elle est enfant, elle peut acquérir des techniques de pensée positive en vieillissant si elle comprend cette situation.

Tout le monde peut devenir un chef de file. Certaines personnes excelleront plus que d'autres à cette tâche mais chacun(e) possède une base qui peut être améliorée avec de la formation et de la pratique. Il faut désirer devenir un chef de file et pourvoir s'auto-évaluer si l'on vise ce but.

Caractéristiques, avantages et utilisations

Les caractéristiques et les avantages de ce guide sont nombreux :

Les aptitudes, connaissances et dispositions sont énumérées au même endroit afin de permettre une évaluation détaillée des besoins de formation des personnes, organismes et collectivités.

Le guide est facile à utiliser. Il est écrit et présenté de façon simple, afin que n'importe qui puisse l'utiliser, que cette personne connaisse peu ou beaucoup les concepts énumérés.

Ce guide est également d'utilisation souple et peut s'adapter à différentes situations.

Par exemple :

  • référence sur l'élaboration d'un programme
  • sondage sur l'évaluation des besoins
  • base de développement des ressources
  • pages pouvant être enlevées pour servir de listes de vérification
  • plans d'apprentissage individuels

Ce guide sera révisé afin que les nouvelles connaissances, aptitudes et dispositions puissent être ajoutées.

En attendant, on espère que cette édition vous aidera dans vos activités de développement personnel, organisationnel et communautaire.

Développement personnel

Communiquer efficacement

Tous les chefs de file doivent pouvoir communiquer avec d'autres personnes. Cette aptitude de leadership est peut-être la plus fondamentale. On peut séparer la communication en six éléments :

  1. Écouter
  2. Lire
  3. Observer
  4. Parler
  5. Écrire
  6. Présenter

Les connaissances, les aptitudes et les dispositions nécessaires pour être efficace dans chaque élément de la communication sont :

1. Écouter

A) Connaissances - Une personne qui sait écouter comprend :

  • le langage
  • l'environnement du groupe
  • les aptitudes et les dispositions indiquées ci-dessous

B) Aptitudes - Une personne qui sait écouter peut :

  • paraphraser de l'information
  • résumer de l'information
  • choisir et analyser de l'information
  • organiser de l'information
  • préciser
  • demander de l'information supplémentaire
  • faire des commentaires pertinents
  • utiliser la technologie disponible (machine de traitement de textes, modem, téléphone, appareil- photo, projecteur de fils, tableau à feuilles mobiles, microphone, etc.)

C) Dispositions - Une personne qui sait écouter :

  • montre de l'intérêt dans le sujet
  • montre qu'elle veut écouter
  • démontre de l'empathie
  • ne porte pas de jugement
  • est accessible
2. Lire

A) Connaissances : Une personne qui sait lire comprend :

  • le vocabulaire, le jargon, la grammaire et l'orthographe
  • les styles et techniques littéraires
  • les aptitudes et les dispositions indiquées ci-dessous

B) Aptitudes : Une personne qui sait lire peut :

  • utiliser un dictionnaire
  • se concentrer
  • résumer des renseignements
  • tirer des conclusions
  • choisir et analyser des données
  • partager des messages imprimés avec d'autres personnes (lire à haute voix)
  • comprendre le sens de textes, photos, graphiques, diagrammes, etc.
  • utiliser la technologie disponible (voir les exemples dans la section 1 : Écouter)

C) Dispositions : Une personne qui sait lire :

  • est intéressée à lire
  • montre de l'intérêt dans le sujet
  • veut lire
3. Observer

A) Connaissances - Une personne qui sait observer comprend :

  • le symbolisme
  • le langage et la culture
  • le langage corporel
  • la gamme de médias visuels disponibles
  • les aptitudes et les dispositions indiquées ci-dessous

B) Aptitudes - Une personne qui sait observer peut :

  • utiliser du matériel audio-visuel
  • choisir parmi des données
  • interpréter le langage corporel
  • juger la qualité de l'information visionnée
  • se concentrer sur les détails et sur l'ensemble d'une question
  • utiliser la technologie disponible (voir les exemples dans la section 1 : Écouter)

C) Dispositions - Une personne qui sait observer :

  • montre de l'intérêt dans le sujet
  • est sensible aux couleurs et aux formes
4. Parler

A) Connaissances - Une personne qui sait parler comprend :

  • le sujet discuté
  • le langage
  • les aptitudes et les dispositions indiquées ci-dessous

B) Aptitudes - Une personne qui sait parler peut :

  • s'assurer qu'un auditoire est confortable
  • avoir l'air impeccable lorsqu'elle parle
  • utiliser le langage corporel approprié
  • être organisée
  • utiliser les techniques vocales appropriées
  • penser rapidement tout en parlant
  • utiliser la technologie disponible (voir les exemples dans la section 1 : Écouter)

C) Dispositions - Une personne qui sait parler :

  • montre de l'émotion
  • montre qu'elle est dévouée et sincère
5. Écrire

A) Connaisances : Une personne qui sait écrire comprend :

  • les styles d'écriture
  • les lecteurs
  • le sujet
  • le langage
  • les faits
  • les aptitudes et les dispositions indiquées ci-dessous

B) Aptitudes - Une personne qui sait écrire peut :

  • utiliser du matériel visuel
  • être concise
  • être créative
  • choisir parmi des données
  • épeler
  • utiliser un dictionnaire
  • suivre les règles de grammaire
  • corriger un texte
  • utiliser un dictionnaire analogique
  • utiliser la personne appropriée
  • organiser des données
  • écrire en visant un objectif particulier
  • écrire en visant un auditoire particulier
  • utiliser la technologie disponible (voir les exemples dans la section 1 : Écouter)

C) Dispositions - Une personne qui sait écrire :

  • montre de l'intérêt dans un sujet
  • établit des rapports avec l'auditoire
  • démontre de l'empathie pour l'auditoire visé
6. Présenter

A) Connaisances : Une personne qui sait présenter comprend :

  • comment arranger un pièce de façon efficace
  • les méthodes de présentation
  • les styles d'apprentissage
  • les besoins de l'auditoire
  • le sujet
  • l'art de rédiger un discours
  • les aptitudes et les dispositions indiquées ci-dessous

B) Aptitudes - Une personne qui sait présenter peut :

  • utiliser l'équipement
  • utiliser les médias
  • être sensible vis-à-vis l'auditoire
  • agir avec professionnalisme
  • être souple
  • penser rapidement
  • avoir un sens de l'humour
  • utiliser correctement le vocabulaire
  • calmer sa nervosité
  • utiliser la technologie disponible (voir les exemples dans la section 1 : Écouter)

C) Dispositions - Une personne qui sait présenter :

  • est pleine d'énergie
  • est souple
  • a confiance en elle
  • a l'esprit ouvert
  • réagit bien à l'auditoire
Mieux se comprendre et se perfectionner

Chaque personne est unique. Une fois que nous nous comprenons mieux, nous pouvons essayer de comprendre les autres personnes et d'établir des rapports avec elles.

A) Connaissances : Pour comprendre le caractère unique d'une personne et le processus de développement personnel, il faut comprendre l'importance

  • des valeurs
  • des principes directeurs
  • des traditions et coutumes
  • des responsabilités envers soi-même et les autres
  • des droits et des libertés
  • des styles sociaux
  • des attentes et des limites des autres et de soi-même
  • des aptitudes et des dispositions indiquées ci-dessous

B) Aptitudes - Pour bien se comprendre et se développer, il faut pouvoir :

  • identifier et préciser ses valeurs
  • identifier et tenir compte des valeurs et points de vue des autres
  • identifier et tenir compte des autres influences (économiques, politiques, sociales, spirituelles, environnementales, etc.)
  • identifier et utiliser les ressources pour s'améliorer
  • s'évaluer objectivement en tant que composante de la société
  • rêver et s'orienter
  • planifier
  • maîtriser son stress
  • gérer son temps
  • résoudre des problèmes
  • prendre des décisions

C) Dispositions - Une personne qui comprend bien et qui s'est développée :

  • est introspective tout en étant proactive
  • a confiance en elle et se respecte
  • est créative
  • est ambitieuse
  • pense aux autres
  • est réaliste
  • a l'esprit ouvert
  • est tolérante
Diriger des réunions

Une réunion est un regroupement d'au moins deux personnes pour une raison spéciale.

Les réunions peuvent servir à former des gens, à recueillir des renseignements, à résoudre des problèmes, à prendre des décisions, à former des équipes, etc. Une réunion efficace et efficiente utilise au maximum le temps, les gens et l'argent disponibles.

Un(e) directeur(trice) de réunions doit avoir les aptitudes nécessaires pour se concentrer sur le déroulement de la réunion plutôt que sur son contenu. Il ou elle doit pouvoir planifier, diriger et évaluer des réunions efficaces tout en favorisant une bonne dynamique de groupe.

A) Connaissances - Un(e) bon(ne) directeur(trice) de réunions comprend :

  • les genres et les objectifs de réunions
  • la disponibilité des participants
  • les données démographiques sur les participants
  • la facilité d'accès au lieu de la réunion
  • la disposition d'une pièce
  • l'utilisation et l'importance du matériel audio-visuel
  • le rôle du ou de la président(e)
  • les techniques d'animation
  • la planification de l'ordre du jour
  • la dynamique de groupe
  • les besoins individuels
  • les aptitudes et les dispositions indiquées ci-dessous

B) Aptitudes - Un(e) bon(ne) directeur(trice) de réunions peut :

  • Planifier des réunions réussies :
    • être souple (travailler de façon indépendante ou collaborer avec des participants clés ou des membres exécutifs)
    • identifier les buts d'une réunion
    • regrouper les points à l'ordre du jour
    • finaliser l'ordre du jour
    • établir un calendrier (qui, quoi, où, quand)
    • avertir les participants à l'avance
    • arranger la salle de réunions pour favoriser une meilleure dynamique de groupe
    • utiliser le matériel audio-visuel
  • Mener des réunions réussies :
    • présider/animer la réunion
    • stipuler les règles de conduite de la réunion
    • décrire les objectifs de la réunion
    • animer les discussions en questionnant, en apportant des précisions et en résumant
    • communiquer et écouter de façon efficace
    • favoriser une dynamique de groupe efficace
    • interpréter des communications non verbales
    • choisir le moment approprié pour prendre des décisions, faire une pause, etc.
    • s'assurer que les tâches sont déléguées
  • Évaluer des réunions :
    • surveiller le déroulement de l'ordre du jour et l'horaire
    • reconnaître les tâches accomplies
    • évaluer la satisfaction des participants
    • planifier et établir un calendrier pour le suivi

C) Dispositions - Un(e) bon(ne) directeur(trice) de réunions :

  • respecte l'expertise et la contribution des participants
  • apprécie la réalisation de tâches tout en favorisant de bons rapports au sein du groupe
  • tient compte des valeurs et des points de vue de tous les participants
Mieux comprendre le leadership

Il faut qu'une personne ait des connaissances théoriques et de l'expérience pour identifier et utiliser les modèles et styles d'apprentissage les plus appropriés dans le cadre de diverses situations.

A) Connaissances - Un chef de file efficace comprend :

  • les modèles et styles de leadership actuels
  • la différence entre les gens qui mènent et les gens qui suivent dans un groupe
  • les théories de motivation de personnes et de groupes en vigueur
  • le programme-cadre du leadership
  • les aptitudes et les dispositions indiquées ci-dessous

B) Aptitudes - Un chef de file efficace peut :

  • appliquer des modèles de leadership
  • reconnaître des possibilités
  • faire des essais et prendre des risques
  • prévoir l'avenir
  • planifier de petites victoires
  • faire participer d'autres personnes
  • fortifier d'autres personnes
  • donner un bon exemple
  • établir des coalitions
  • reconnaître les contributions individuelles
  • gagner la confiance du groupe
  • aider des personnes ou le groupe à dresser et à atteindre des buts
  • documenter et célébrer les réalisations, petites ou grosses

C) Dispositions - Un chef de file efficace :

  • est aimable et plaisant
  • appuie les réalisations des autres
  • est tolérant et sensible
  • fait preuve de considérations morales
  • est fier de promouvoir l'organisme
  • peut associer ses propres valeurs à celles de l'organisme
  • respecte les buts de l'organisme
  • veut offrir toute l'orientation nécessaire et déléguer le cas échéant
Faciliter l'apprentissage

L'apprentissage est un élément nécessaire de la croissance et du développement. Tout le monde est capable d'apprendre. Faciliter l'apprentissage signifie que l'on aide les personnes à apprendre, donc à croître et à se développer.

A) Connaissances - Pour bien faciliter l'apprentissage, il faut comprendre :

  • les principes d'apprentissage
  • les styles d'apprentissage
  • les méthodes d'enseignement
  • la matière étudiée
  • les gens qui apprennent - maturité, intérêts, etc.
  • les problèmes d'apprentissage (comme les handicaps de lecture, de traitement de l'information, etc.)
  • la motivation
  • l'évaluation du succès des personnes qui apprennent
  • l'évaluation des besoins
  • le développement du groupe
  • les changements individuels

B) Aptitudes - Pour bien faciliter l'apprentissage, on peut :

  • établir des buts et des attentes avec les personnes qui apprennent
  • établir sa crédibilité auprès des personnes qui apprennent
  • aider les personnes qui apprennent à évaluer leurs progrès
  • utiliser des méthodes d'enseignement différentes pour tenir compte des divers styles d'apprentissage des personnes qui apprennent
  • évaluer les styles d'apprentissage des personnes qui apprennent et s'adapter en conséquence
  • créer un environnement motivant

C) Dispositions - Une personne qui sait faciliter l'apprentissage :

  • montre de l'enthousiasme pour le sujet
  • a confiance en ses compétences
  • appuie les personnes qui apprennent
  • respecte les idées et défis des personnes qui apprennent
  • est capable de changer
  • accepte de nouvelles idées

2e partie

Développement organisationnel

Former et travailler avec des groupes

La technologie, les tendances sociales et l'appui du gouvernement ne sont pas statiques et les changements qui se produisent présentent de nouveaux défis à de nombreux groupes et organismes. Ces derniers ont besoin de chefs de file qui ont les aptitudes, les connaissances et les dispositions nécessaires pour les aider à s'organiser et à relever ces défis de façon adéquate.

A) Connaissances - En formant et en travaillant avec des groupes et des organismes, un chef de file efficace comprend :

  • les étapes du développement d'un groupe
  • ce qui rend un groupe efficace
  • le mandat, l'orientation et les buts du groupe
  • les méthodes d'évaluation des besoins
  • les descriptions de tâches
  • les rapports hiérarchiques
  • les sources de financement
  • les méthodes de recrutement
  • les réseaux
  • les styles de leadership
  • les modèles et styles de développement organisationnel
  • la dynamique de groupe (les responsabilités et rôles individuels et comment ils se rapportent au groupe)
  • l'établissement de groupes
  • la planification stratégique
  • la réglementation pertinente
  • diverses techniques d'animation de processus de groupe (résolution de problèmes, prise de décisions, etc.)
  • les aptitudes et dispositions indiquées ci-dessous

B) Aptitudes - En formant et en travaillant avec des groupes et des organismes, un chef de file efficace peut :

  • recruter en tenant compte des personnalités et des tâches
  • évaluer et répondre aux besoins de la collectivité
  • orienter les nouveaux membres
  • élaborer une constitution, des règlements et un mandat
  • déléguer des responsabilités
  • créer des liens entre les membres du groupe

En formant et en travaillant avec des groupes et des organismes, un chef de file efficace peut :

  • trouver un équilibre entre les tâches et les fonctions d'entretien
  • motiver les membres
  • évaluer les activités
  • observer le groupe et reconnaître les étapes de son développement
  • évaluer et répondre aux besoins de tous ses membres
  • diriger des réunions
  • utiliser des procédures parlementaires
  • animer divers processus de groupe (résolution de problèmes, prise de décisions, etc.)
  • tenir des dossiers
  • planifier et mettre en oeuvre une stratégie de relations publiques
  • faciliter l'élaboration et la mise en oeuvre d'un mandat, d'une orientation et de buts
  • gérer des conflits
  • travailler en tant que membre d'une équipe
  • évaluer la santé d'un organisme
  • bien réagir aux changements
  • déléguer

C) Dispositions - En formant et en travaillant avec des groupes et des organismes, un chef de file efficace :

  • respecte et s'ajuste à des personnalités, opinions et besoins différents
  • encourage le travail d'équipe
  • est enthousiasme et assuré
  • est patient, tolérant et d'esprit ouvert
  • encourage l'utilisation de toutes les ressources
Planifier et mobiliser pour agir en groupe

Un organisme qui a un but précis peut plus facilement répondre aux besoins de ses membres. Pour ce faire, il faut déterminer les problèmes les plus importants, identifier des objectifs, planifier des programmes et prendre des mesures.

A) Connaissances - Pour planifier et mobiliser efficacement afin d'agir en groupe, une personne ou un organisme comprend :

  • le but et les objectifs
  • les problèmes à traiter
  • la place de l'organisme face aux problèmes
  • qui prend les décisions clés
  • les structures du pouvoir concernant les problèmes
  • la planification commerciale et stratégique
  • la planification des programmes
  • le marketing social
  • le programme-cadre - Former et travailler avec des groupes
  • les aptitudes et dispositions indiquées ci-dessous

B) Aptitudes - Pour obtenir un appui et mobiliser efficacement le groupe, une personne ou un organisme doit être capable :

  • d'élaborer des stratégies à long terme
  • d'élaborer et de mettre en oeuvre des plans d'action
  • de dresser un plan de communication
  • de développer et de faire des présentations concises
  • de réseauter avec les personnes qui prennent les décisions
  • de renforcer la crédibilité du groupe
  • de décrire les problèmes et le besoin d'agir aux membres
  • de gérer les conflits
  • de négocier

C) Dispositions - Une personne ou un organisme qui mobilise efficacement pour agir en groupe est :

  • dévoué(e) au problème et à l'organisme
  • optimiste
  • enthousiaste
  • sensible
  • tenace
  • sûr(e) que les choses peuvent s'améliorer
Gestion de projets et d'activités

Les chefs de file d'un organisme s'assurent que les aptitudes et les connaissances nécessaires pour gérer des activités sont présentes. Une gestion efficace signifie que les programmes et projets répondent aux objectifs à court terme et aux buts et stratégies à long terme de l'organisme.

A) Connaissances - Un(e) gérant(e) efficace comprend :

  • les stratégies, buts et objectifs de l'organisme
  • les structures et les activités de l'organisme
  • les ressources de l'organisme
  • les aptitudes et dispositions indiquées ci-dessous

B) Aptitudes - Un(e) gérant(e) efficace est capable de :

  1. Consulter et déléguer :
    • utiliser les styles de leadership appropriés
    • encourager la participation au processus de prise de décisions
    • intégrer les idées des autres dans les décisions
    • déléguer les responsabilités et directions appropriées lors de la mise en oeuvre des plans de travail et de la prise de décisions
  2. Préciser les rôles et les objectifs :
    • déléguer des tâches
    • expliquer comment remplir les tâches
    • expliquer clairement les responsabilités de l'emploi, les objectifs des tâches, les dates limites et les normes
  3. Planifier et organiser :
    • déterminer les objectifs et les stratégies à long terme pour s'adapter aux changements environnementaux
    • élaborer des objectifs à court terme et des plans de programmes ou de projets pour réaliser les objectifs à long terme
    • fournir les ressources humaines et financières pour réaliser ces objectifs
    • analyser l'efficacité des activités et les rendre encore plus efficaces
    • coordonner les efforts de toutes les sections de l'organisme
    • tenir des dossiers précis (procès-verbaux, états financiers, contrats, etc.)
    • dresser le budget des ressources financières
    • interpréter les états financiers
  4. Renseigner :
    • diffuser des renseignements appropriés sur les décisions, les plans et les activités aux membres, au personnel et au public
    • répondre aux demandes de renseignements
    • faire connaître les activités et produits de l'organisme
  5. Résoudre les problèmes :
    • identifier les problèmes reliés au travail
    • analyser les problèmes de façon systématique et ordonnée afin d'en trouver les causes; trouver et mettre en oeuvre des solutions
  6. Surveiller les activités et l'environnement :
    • recueillir des données sur les activités
    • vérifier les progrès et la qualité du travail
    • évaluer le rendement des personnes, des comités et de l'organisme
    • garder un oeil sur l'environnement pour identifier les menaces et les possibilités
  7. Motiver :
    • utiliser des techniques d'influence qui tiennent compte des émotions, des valeurs ou de la logique pour encourager l'enthousiasme
    • donner un bon exemple d'une disposition appropriée
    • répondre aux demandes d'appui et de ressources
  8. Reconnaître et récompenser :
    • féliciter et récompenser adéquatement les bons rendements, les réalisations importantes et les contributions spéciales
  9. Appuyer et conseiller :
    • aider, collaborer et appuyer
    • favoriser le perfectionnement et l'avancement des membres
    • être patient(e)
  10. Gérer les conflits et constituer des équipes :
    • encourager et faciliter la résolution constructive de conflits
    • encourager la collaboration et le travail d'équipe
    • favoriser les activités en équipe
  11. Réseauter :
    • rencontrer les gens de façon informelle
    • rencontrer des personnes-ressources qui pourront offrir appui et renseignements
    • rester en contact avec ces personnes-ressources grâce à des visites, des coups de téléphone, des lettres, des rencontres et des activités sociales

Dispositions : Un(e) bon(ne) gérant(e) est :

  • dévoué(e) envers l'organisme et ses objectifs
  • prêt(e) à collaborer, à appuyer et à aider
  • amical(e) et attentif(ve)
  • sensible, tolérant(e) et d'esprit ouvert
  • enthousiaste et assuré(e)
Gestion des bénévoles

Les gens font du bénévolat au sein des organismes à but non lucratif afin de répondre à des besoins personnels et professionnels. Un(e) bon(ne) gérant(e) de bénévoles recrute, forme et motive les gens afin de permettre aux bénévoles et à l'organisme de réaliser ses buts.

A) Connaissances - Un(e) gérant(e) efficace comprend :

  • les méthodes de recrutement des bénévoles
  • ce qui motive les gens
  • l'importance des descriptions de tâches
  • les compétences nécessaires pour certains emplois
  • le besoin d'orienter et de former les bénévoles
  • que les gens apprécient les récompenses
  • l'importance de tenir des dossiers sur le rendement des bénévoles
  • les rapports entre le personnel et les bénévoles
  • l'épuisement professionnel des bénévoles
  • les obligations légales et les responsabilités des bénévoles

B) Aptitudes - Un(e) gérant(e) efficace peut :

  1. Élaborer et utiliser des descriptions de tâches :
    • identifier les emplois nécessaires
    • rédiger des descriptions de tâches, y compris les compétences et les aptitudes requises, le temps à consacrer aux activités, les avantages et les récompenses
  2. Recruter des bénévoles :
    • identifier les candidats qui peuvent faire les tâches
    • organiser, dresser et faire des entrevues
    • nommer les bénévoles qui correspondent le mieux à certains programmes et emplois
    • justifier l'association des bénévoles avec les organismes
  3. Orienter et former des bénévoles :
    • expliquer et décrire l'organisme aux bénévoles
    • définir les attentes des bénévoles et de l'organisme
    • identifier les aptitudes et les intérêts des bénévoles
    • associer les aptitudes et les intérêts des bénévoles aux tâches qui doivent être réalisées
    • élaborer et mettre en oeuvre des programmes de formation appropriés pour les bénévoles
    • associer les méthodes de formation aux styles d'apprentissage des bénévoles
  4. Récompenser les réalisations :
    • accueillir les nouveaux membres du groupe
    • surveiller le rendement des bénévoles
    • faire des commentaires sur le rendement
    • reconnaître les aspects positifs
    • concevoir et mettre en oeuvre un programme officiel de reconnaissance du mérite
    • faire des entrevues de cessation d'emploi/de fin de service
  5. Tenir des dossiers :
    • documenter les intérêts, aptitudes, activités de formation et progrès des bénévoles
  6. Surveiller les rapports entre le personnel et les bénévoles :
    • utiliser des techniques de résolution de conflits
    • écouter
    • communiquer
    • préciser les rôles et les responsabilités

C) Dispositions - Un(e) bon(ne) gérant(e) de bénévoles :

  • respecte les gens
  • est sensible aux besoins et capacités des bénévoles
  • croit aux situations où tout le monde gagne
Comprendre le changement

Des forces internes et externes influent sur les personnes, les organismes et les collectivités. Ces forces de poussée encouragent le changement mais des forces de résistance l'entravent. Le changement peut influer sur notre bien-être économique, psychologique et social. Que ce changement soit bienvenu ou non, il doit être compris pour être traité.

A) Connaissances - Les chefs de file/organismes qui comprennent bien le changement sociétal comprennent également :

  • la théorie du changement et les réactions des gens face au changement
  • les répercussions du changement sur le bien-être économique, psychologique et social d'une personne
  • comment les idées nouvelles sont diffusées et adoptées
  • le temps nécessaire pour amorcer et réaliser un changement

B) Aptitudes - Le chef de file/l'organisme qui comprend le changement peut :

  • identifier les forces de poussée et de résistance
  • identifier les facteurs qui influeront sur l'acceptation du changement, comme le niveau d'éducation des gens, la publicité dans les médias et l'attrait du changement
  • prévoir les réactions possibles au changement
  • utiliser un modèle approprié de changement à une situation
  • identifier les réseaux communautaires
  • identifier les réseaux de communication officieux et officiels au sein de la collectivité

C) Dispositions - Le chef de file/l'organisme qui comprend le changement :

  • croit fermement au processus de changement/développement
  • est attentif(ve)
  • est tolérant(e)
  • accepte de nouvelles idées
  • est patient(e)
  • accepte d'autres points de vue

Développemnet communautaire

Le développement communautaire est le processus par lequel la collectivité se regroupe autour de ses buts communs. Ce processus se traduit par des membres de la collectivité qui développent une orientation commune. Il s'agit d'un processus global qui rejoint tous les segments de la collectivité afin de s'assurer que tout le monde collabore à l'identification des besoins, à la prise de décisions et à la réalisation de mesures. Le développement communautaire se fonde sur les principes suivants :

  • participation à grande échelle
  • autonomie
  • leadership à grande échelle
  • développement durable avec des objectifs à long terme (25+ ans)
  • partenariats innovateurs entre les organismes gouvernementaux et les groupes communautaires, planification communautaire et buts culturels, économiques, sociaux et environnementaux

Les collectivités en santé ont un esprit communautaire, des services sociaux adéquats et abordables, un environnement sans danger et des possibilités pour les gens de bien gagner leur vie. Les gouvernements ne peuvent plus offrir tous ces avantages. De plus en plus de collectivités vont avoir besoin de chefs de file qui peuvent oeuvrer avec les autres citoyens pour répondre aux besoins communautaires qui ont été identifiés.

Des chefs de file efficaces auront les connaissances, les aptitudes et les dispositions décrites dans les sections sur le développement personnel et le développement organisationnel, ainsi qu'une bonne compréhension et appréciation du processus de développement communautaire.

Les deux premières sections du guide ont indiqué les connaissances, aptitudes et dispositions se rapportant à chaque thème. Dans la section sur le développement communautaire, on a jugé que les dispositions nécessaires étaient similaires pour tous les thèmes de la section et on les a toutes énumérées ci-dessous.

Dispositions se rapportant au développement communautaire

Dispositions nécessaires pour réussir les activités de développement communautaire :

  • croire au processus de développement communautaire
  • être proactif(ve) et curieux(se)
  • faire preuve d'anticipation et de vision
  • être coopératif(ve) et appuyer les gens
  • respecter les opinions, les connaissances et l'expertise des gens
  • apprécier la création de partenariats
  • être dévoué(e) au bien-être de la collectivité
  • être prêt(e) à travailler sans connaître d'avance les résultats (prise de risques)
  • être prêt(e) à échouer et comprendre que les échecs sont des occasions d'apprentissage
Comprendre le développement communautaire
  • Voir Comprendre le changement dans la section sur le développement organisationnel.
Les gens ne veulent pas toujours participer à des activités sans résultats concrets. Le développement communautaire est souvent jugé comme une telle activité parce qu'il tient compte de plusieurs groupes et problèmes. Les résultats immédiats sont peu nombreux, les répercussions sont variées et le processus est à long terme. En comprenant mieux la philosophie du développement communautaire, les gens apprendront à apprécier ce processus et participeront plus activement à la création d'une collectivité prospère.

A) Connaissances :

  • les styles d'apprentissage
  • les facteurs sociaux, culturels, environnementaux, politiques et économiques qui contribuent au bien-être d'une collectivité
  • les modèles et théories du développement communautaire
  • les répercussions du changement sur les collectivités
  • l'importance des partenariats sur le partage des ressources et des idées
  • les principes du développement communautaire

B) Aptitudes :

  • comment appliquer vos styles d'apprentissage préférés
  • faire des recherches
  • communiquer
  • utiliser des ordinateurs pour avoir accès et partager des renseignements, comme les systèmes d'affichage électronique, l'Internet, etc.
  • réseauter
Comprendre la collectivité et la société

En Ontario, les collectivités font partie de la société nord-américaine. Le changement sociétal influe sur chaque collectivité. Les résidents des collectivités doivent comprendre l'influence de cette plus grosse société sur les problèmes communautaires. Voici des exemples de changement sociétal : une augmentation du nombre de familles monoparentales, le vieillissement de la population, une baisse du nombre de fermes, un plus grand nombre de femmes qui travaillent et les nouveautés technologiques.

A) Connaissances :

  • les problèmes sociaux, économiques, environnementaux et culturels de la société nord- américaine
  • l'historique de la collectivité et des événements qui ont façonné l'évolution de la collectivité
  • les structures et responsabilités du gouvernement (échelons local, régional, provincial et fédéral, par exemple)
  • les points de vue des politiciens sur les problèmes de la société nord-américaine (comme le libre-échange)
  • les organismes et groupes communautaires dont le mandat porte sur des problèmes sociétaux (comme les garderies rurales, les clubs de personnes âgées, etc.)
  • d'autres expériences communautaires

B) Aptitudes :

  • identifier les problèmes sociétaux et leurs répercussions sur la collectivité
  • avoir accès aux services et renseignements qui portent sur les problèmes sociétaux
  • avoir accès à tous les échelons du gouvernement (local, régional, provincial et national)
  • réseauter
Comprendre les perspectives globales

Chaque collectivité fait partie d'une plus grosse collectivité -- la collectivité globale. Afin de prévoir les problèmes communautaires causés par des événements mondiaux, les citoyens doivent reconnaître et comprendre ce qui se passe à l'échelle globale.

A) Connaissances :

  • comment la collectivité globale influe sur votre collectivité
  • l'économie globale
  • l'évolution de la société industrielle vers une société d'information
  • l'importance d'élargir notre perspective, c'est-à-dire d'accepter de nouvelles possibilités pour la collectivité
  • les marchés monétaires et leurs répercussions sur la prospérité de la collectivité
  • les politiques mondiales et leurs répercussions sur le bien-être économique, social, culturel et environnemental de la collectivité
  • la diversité culturelle
  • les répercussions environnementales sur l'économie globale
  • des expériences d'autres collectivités/pays

B) Aptitudes :

  • identifier et analyser comment l'environnement global peut influer sur la santé/prospérité de votre collectivité
  • avoir accès à de l'information sur une base régulière (journaux, Internet, etc.)
  • interpréter les données
Avoir accès à l'information

Être renseigné(e), c'est un atout. Le développement communautaire est fondé sur un atout partagé. Les citoyens qui sont connaissants sur les problèmes économiques, environnementaux, sociaux et culturels actuels peuvent mieux répondre aux préoccupations de la collectivité.

A) Connaissances :

  • des possibilités et ressources éducatives (comme le Conseil ontarien de formation et d'adaptation de la main-d'oeuvre (COFAM), TVOntario (TVO), cours par correspondance, etc.)
  • de l'information fournie par les collectivités, les organismes et les gouvernements (comme les centres d'information communautaires)
  • les médias comme sources d'information
  • les professionnels de l'information
  • les outils de communication électronique (comme les tableaux d'affichage électronique, les disques compacts ROM, le courrier électronique, les bases de données)

B) Aptitudes :

  • recueillir, interpréter, analyser et utiliser des données
  • utiliser des outils de communication électronique
Comprendre le rôle de l'économie dans le développement communautaire
  • Voir Comprendre la collectivité et la société dans la section sur le développement communautaire.
  • Voir Comprendre les perspectives globales dans la section sur le développement communautaire.

Des forces hors de leur contrôle influent sur les collectivités. Par exemple :

  • les déclins de l'économie et la restructuration économique globale
  • la décentralisation du gouvernement
  • les ententes commerciales à l'échelle internationale
  • les préoccupations environnementales
  • les changements rapides de la technologie

Le développement économique est souvent le point central du processus de développement communautaire parce que l'économie influe beaucoup sur le bien-être social et environnemental de la collectivité.

Un but du développement économique est souvent la création d'emplois adéquats et la hausse du revenu des résidents de la collectivité. À long terme, le développement économique s'attarde surtout sur l'utilisation efficace des ressources communautaires.

Définition

Le développement économique communautaire sous-entend des activités locales qui visent à développer l'économie d'une collectivité et à améliorer la qualité de vie de ses membres. La collectivité s'aide et investit en elle-même. C'est un processus nécessitant la participation des membres et tenant compte de tous les intérêts de la collectivité. Il se fonde sur l'élaboration d'un plan communautaire à long terme et l'utilisation de toutes les ressources de la collectivité.

Le développement économique communautaire doit faire participer tous les groupes et particuliers intéressés, y compris ceux qui ne représentent pas traditionnellement les organisations du pouvoir et de l'activité économique. C'est une façon d'intégrer tous les membres dans la vie sociale et économique de la collectivité. Le processus comprend des buts sociaux et environnementaux définis par la collectivité ainsi que d'autres points économiques comme les investissements et le développement commercial.

A) Connaissances :

  • l'économie locale
  • les structures d'appui pour les entreprises
  • la création de richesses
  • l'entrepreneuriat
  • les structures commerciales (comme les sociétés commerciales, les entreprises individuelles, les partenariats/coopératives, etc.)
  • les techniques de gestion des affaires
  • les plans d'entreprise
  • les principes de commercialisation
  • les études de faisabilité
  • le processus de planification stratégique communautaire
  • les priorités de la collectivité
  • l'interdépendance de l'économie et des facteurs socio-culturels

B) Aptitudes :

  • collaborer avec les experts-conseils et les organismes (comme les agents du développement économique, les comités du développement économique et les chambres de commerce)
  • interpréter et analyser les données sociales et économiques
  • mettre en pratique des aptitudes de planification commerciale
Résoudre les problèmes communautaires
  • Voir Comprendre la collectivité et la société dans la section sur le développement communautaire.
  • Voir Planifier et mobiliser pour agir en groupe dans la section sur le développement organisationnel.
  • Voir Communiquer efficacement dans la section sur le développement personnel.

Les collectivités en santé ont des citoyens, des organismes et des chefs de file qui peuvent répondre aux préoccupations, aux besoins et aux changements de la collectivité. Plus leurs réactions sont efficaces, plus la collectivité a de l'énergie et de la valeur.

Chaque personne est responsable de sa collectivité. Les citoyens ne peuvent pas compter sur les structures d'autorité actuelles pour répondre aux besoins de la collectivité. Ils doivent participer activement à la planification et à la prise de décisions pour déterminer l'avenir de leur collectivité.

A) Connaissances :

  • la planification stratégique et opérationnelle à l'échelle communautaire
  • les priorités et problèmes de la collectivité
  • l'importance de la participation communautaire à grande échelle
  • les rôles des organismes, des groupes, des entreprises et des gouvernements dans le processus de développement communautaire
  • le processus de changement
  • les médias
  • la planification des communications

B) Aptitudes :

  • avoir accès aux données pertinentes
  • interpréter et analyser les problèmes
  • déterminer les priorités
  • identifier et regrouper les personnes intéressées
  • constituer des équipes
  • planifier, mettre en oeuvre, surveiller et évaluer les projets communautaires
  • communiquer
  • résoudre les conflits
  • résoudre les problèmes
  • collaborer avec les médias
  • faire des pressions politiques auprès des représentants élus
Identifier les rôles individuels dans le développement communautaire
  • Voir Résoudre les problèmes communautaires dans la section sur le développement communautaire.
  • Voir Comprendre le développement communautaire dans la section sur le développement communautaire.
  • Voir Mieux se comprendre et se perfectionner dans la section sur le développement personnel.
  • Voir Communiquer efficacement dans la section sur le développement personnel.

Le développement communautaire est un processus qui dépend de plusieurs participants. Les personnes ont besoin de connaître leurs points forts afin de trouver leur place dans le processus. Vous pouvez commencer par vous sensibiliser aux problèmes clés de votre collectivité et essayer de bien définir le profil de cette collectivité.

A) Connaissances :

  • vos forces et faiblesses
  • votre rôle et vos responsabilités au sein de la collectivité
  • les chefs de file de votre collectivité
  • les problèmes de votre collectivité
  • les préoccupations et les conditions actuelles de votre collectivité (le profil de la collectivité)

B) Aptitudes :

  • dresser et mettre à jour un profil de votre collectivité
  • réseauter efficacement avec des personnes-ressources clés (comme les médias locaux, les représentants élus, etc.)
  • gagner la confiance et l'amitié des principaux participants et des collectivités clés
  • interpréter et analyser les données
  • tirer avantage de ses aptitudes et compétences individuelles
  • identifier des possibilités
  • mettre sur pied une démarche axée sur le travail d'équipe pour développer la collectivité
  • conseiller et appuyer

3e partie

Glossaire

Collectivité...

La collectivité est auto-définie; elle se fonde sur des buts et des objectifs communs. La collectivité peut être définie par la géographie ou par des intérêts communs, et fondée sur des ressources patrimoniales et culturelles partagées par tous les membres de la collectivité.

Une collectivité ainsi définie n'est pas toujours représentée par une municipalité. Parfois, les collectivités se regroupent au-delà de leurs limites municipales, selon les avantages qu'il y a à travailler ensemble. Une collectivité peut aussi se former à une plus petite échelle (un voisinage par exemple).

Collectivité d'intérêts communs/de liens communs...

Généralement, une collectivité d'intérêts communs est représentée par des personnes qui se regroupent volontairement pour identifier des intérêts et des buts communs (comme la justice sociale, la protection de l'environnement). Une collectivité de liens communs est représentée par des personnes qui ont des traits communs (comme le sexe, le groupe d'âge, l'origine ethnique, un handicap, etc.).

Développement communautaire...

Le développement communautaire est le processus par lequel la collectivité se regroupe autour de ses buts communs. Ce processus se traduit par des membres de la collectivité qui développent une orientation et des objectifs prioritaires afin d'adopter des mesures. Il s'agit d'un processus global qui rejoint tous les segments de la collectivité afin de s'assurer que tout le monde participe aux décisions et aux actions de la collectivité. Le développement communautaire se fonde sur les principes suivants :

  • participation à grande échelle
  • autonomie
  • leadership à grande échelle
  • développement durable avec des objectifs à long terme (25+ ans)
  • partenariats innovateurs entre les organismes gouvernementaux et les groupes communautaires
  • planification communautaire
  • buts culturels, économiques, sociaux et environnementaux

Développement économique communautaire...

Le développement économique communautaire sous-entend des activités locales qui visent à développer l'économie d'une collectivité et à améliorer la qualité de vie de ses membres. La collectivité s'aide et investit en elle-même. C'est un processus nécessitant la participation des membres et tenant compte de tous les intérêts de la collectivité. Il se fonde sur l'élaboration d'un plan communautaire à long terme et l'utilisation de toutes les ressources de la collectivité.

Le développement économique communautaire doit faire participer tous les groupes et particuliers intéressés, y compris ceux qui ne représentent pas traditionnellement les organisations du pouvoir et de l'activité économique. C'est une façon d'intégrer tous les membres dans la vie sociale et économique de la collectivité. Le processus comprend des buts sociaux et environnementaux définis par la collectivité ainsi que d'autres points économiques comme les investissements et le développement commercial.

Profil de la collectivité...

Un profil de la collectivité est une description complète de l'emplacement, de la population, des services, des climats, des installations (finances, médecine, éducation, services publics) et une liste des personnes-ressources et des numéros de téléphone du personnel de développement économique et municipal et des intervenants en matière de développement communautaire.

Planification stratégique communautaire...

Une collectivité qui peut orienter son propre développement pourra réaliser les choses suivantes :

  • évaluer ses conditions et défis économiques, sociaux et environnementaux
  • définir une orientation pour son avenir
  • évaluer les ressources dont elle dispose
  • déterminer ses priorités et établir des buts sociaux et économiques
  • prendre des mesures au sein de la collectivité pour atteindre ses buts
  • évaluer ses progrès et adapter les mesures et les buts au besoin

Ces étapes font partie du processus établi de planification stratégique, en mettant l'accent sur la participation de tous les membres de la collectivité. En participant à un tel processus, individuellement et collectivement, les membres de la collectivité renforcent leur propre capacité de développer et celle de leur collectivité.

Entrepreneuriat...

La capacité d'une personne de soumettre une idée se rapportant aux affaires et de regrouper les ressources et les facteurs de production nécessaires pour transformer cette idée en une entreprise viable.

Styles d'apprentissage...

La façon dont une personne aborde le processus d'apprentissage, selon son hérédité, ses expériences de vie et les demandes actuelles de l'environnement.

Réseautage...

Le réseautage est la création de liens entre des individus et des organismes. Le réseautage communautaire comprend des particuliers et des groupes qui collaborent et partagent leurs connaissances et leurs talents. Les outils de réseautage peuvent être des conférences, des colloques, des ateliers, des bulletins d'actualités, etc.

Planification opérationnelle...

La planification opérationnelle est un système de planification global qui établit des buts et des objectifs pour les aspects opérationnels quotidiens d'une collectivité. Des plans opérationnels sont établis en tenant compte du plan stratégique de la collectivité avec un objectif chronologique d'un an généralement.

Développement communautaire durable...

Le développement communautaire durable porte sur la participation des résidents de la collectivité qui essaient d'améliorer leur qualité de vie en adoptant des stratégies qui sont :

  • compatibles avec l'environnement naturel
  • acceptées socialement et culturellement
  • rentables

Lorsqu'une collectivité participe totalement à un projet, celui-ci peut avoir des répercussions à long terme. Le projet est donc durable.

Participation à grande échelle...

La participation à grande échelle se rapporte directement au développement communautaire durable (voir ci-dessus). Elle comprend la collaboration de tous les résidents de la collectivité et une représentation au niveau des entreprises locales et de tous les échelons du gouvernement municipal (ainsi que provincial et fédéral le cas échéant).

Obtention de richesses...

Ceci est le résultat d'un développement communautaire global à grande échelle à la suite de la planification et de la mise en oeuvre de mesures stratégiques communautaires efficaces. Le mot richesses dépasse la signification économique traditionnelle. Il comprend le bien-être ou la prospérité dans le sens global en tenant compte de tous les éléments de la collectivité : l'économie, l'environnement et les ressources sociales et humaines.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca
Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 1993
Dernière révision : 1998