Prise de décision efficace au sein de la communauté


Fiche technique - ISSN 1198-7138  -  Imprimeur de la Reine pour l'Ontario
Agdex : 057
Date de publication : 02/93
Commande no. 93-044
Dernière révision : 02/93
Situation : Traduction de la fiche no 93-043, Effective Community Decision Making
Rédacteur : Jane Muegge - Direction des organisations et des services ruraux/MAAARO; Nancy Ross - Direction des organisations et des services ruraux/MAAARO

Table des matières

  1. Qu'est-ce qu'une communauté en bonne santé?
  2. La communauté et le changement
  3. Participation des membres de la communauté
  4. Prise de décision efficace
  5. Besoins de la communauté
  6. Méthodes de recherche d'information
  7. Références bibliographiques
  8. Liens connexes

Qu'est-ce qu'une communauté en bonne santé?

Dans une communauté en bonne santé, il existe un équilibre des facteurs économiques, sociaux, humains et environnementaux qui est propice au bien-être social, mental et physique des gens qui y habitent et y travaillent.

Graphique du sector communautaire

  • L'aspect Humain est celui qui donne un « sens à notre vie ».
  • Grâce à une base Économique solide, nous pouvons gagner convenablement notre vie.
  • La base Sociale procure les services indispensables et les occasions d'épanouissement et d'interaction.
  • La santé et le bien-être de notre communauté reposent délicatement en équilibre sur un Environment durable et propre.

Pour être en bonne santé et le rester, la communauté doit posséder les atouts ci-dessous. Votre communauté est-elle bien armée pour affronter l'avenir?

  • esprit de communauté
  • vision de la communauté servant à orienter son développement
  • la volonté de se consacrer à la communauté
  • compréhension du fonctionnement économique de la communauté par rapport à une économie mondiale en mutation
  • présence de membres influents capables de forger des alliances
  • présence de membres influents capables de s'informer et de décider
  • détermination à réaliser des plans et des projets à long terme
  • réseaux de communications efficaces
  • capacité de trouver ce qui est le propre de la communauté
  • volonté d'innover
  • groupe actif de travailleurs et de travailleuses communautaires
  • organisation et maximisation des ressources humaines et financières.

La communauté et le changement

Le changement est à l'oeuvre partout en Ontario et au Canada. Toutes les communautés sont touchées par le changement et doivent s'y adapter. Les membres influents de la communauté doivent aider celle-ci à faire face au changement et à l'orienter. Les membres influents et les membres en général peuvent choisir soit de planifier le changement, soit de le laisser se produire librement. Que faites-vous en tant que membre de la communauté pour orienter le changement?

« Nous avons la responsabilité morale non pas de résister au changement, mais de le façonner... d'engager notre destinée dans des voies qui respectent notre condition d'humain et d'amortir la brutalité de la transition. » - Alvin Toffler

Participation des membres de la communauté

Au sein de la communauté, les décisions sont prises au regard de certaines convictions et valeurs fondamentales :

  • Chaque communauté a des points forts; chaque communauté a des difficultés et des préoccupations.
  • Les membres de chaque communauté sont capables de résoudre leurs problèmes et d'atteindre leurs propres objectifs.
  • Rien ne se produit dans le vide. La prise de décision doit tenir compte du domaine où se pose la difficulté.
  • La communauté doit s'assurer de la participation de tous ceux et celles qui sont touchés aux divers stades du processus.
  • Les communautés doivent déterminer leurs besoins, fixer des priorités, faire des plans pour l'avenir et assumer la responsabilité de leur propre avenir.

« Sans changement, le progrès est impossible, et ceux qui ne savent pas changer d'avis sont incapables de changer quoi que ce soit. » - George Bernard Shaw

Les gens ont le droit de participer aux décisions qui influent sur leur bien-être. Ils ont intérêt à exercer ce droit - à définir ensemble les objectifs, à s'organiser et à mobiliser les ressources pour atteindre ces objectifs.

Les artisans du changement

Les artisans du changement sont les personnes qui, au sein de la communauté, perçoivent la nécessité du changement et sont décidées à agir. Ils créent l'état d'esprit favorable au changement en amenant la communauté à comprendre, à accepter et à participer au changement.

Prise de décision efficace

Le processus de prise de décision comprend les étapes suivantes :

  1. Examen de la situation.
  2. Poursuite des objectifs.
  3. Détermination des problèmes clés.
  4. Détermination des priorités.
  5. Détermination et analyse des différentes solutions.
  6. Choix d'un plan d'action.
  7. Élaboration du plan d'action.
  8. Mise en oeuvre du plan.
  9. Évaluation du résultat.

Modèle

Prise de décision efficace

Questions clés à poser en cours de route pour vérifier le bon déroulement du processus :

  • Tous ceux et celles qui devraient participer le font-ils?
  • Tout le monde était-il d'accord sur la définition de la situation?
  • Tout le monde a-t-il bien compris comment la décision a été prise?
  • Les divergences personnelles ou les conflits de valeur ont-ils été réglés à la satisfaction de tous et toutes?
  • La solution choisie était-elle réaliste et réalisable?

Besoins de la communauté

Une fois la décision prise, vous êtes prêt à passer à l'étape suivante, celle de la détermination des besoins. Cette étape peut prendre la forme d'une « évaluation des besoins », qui consiste à répondre aux questions suivantes :

  • De quoi avons-nous besoin?
  • Combien de personnes éprouvent ce besoin?
  • Qui sont-elles?
  • Est-il très important ou peu important de prendre cette décision ou de satisfaire ce besoin?
  • Que faisons-nous déjà dans ce domaine?
  • Que pouvons-nous faire d'autre - autres idées, autres changements?
  • Qui d'autre est désireux de faire quelque chose en relation avec cette décision?

L'information que vous recueillez peut être de deux types : d'une part des « données quantitatives ou objectives » (faits, données, chiffres), d'autre part des « données qualitatives ou subjectives » (opinions et déclarations des gens). Ces deux types d'information peuvent vous aider à prendre des mesures.

Méthodes de recherche d'information

Comment pouvons-nous trouver l'information nécessaire à la qualité de la prise de décision? Il existe plusieurs méthodes, notamment :

  • recherche de statistiques sur la population
  • identification des ressources et des services existants dans la communauté
  • entrevues avec les membres influents de la communauté
  • groupes de discussion
  • rencontres publiques
  • séances de remue-méninge
  • groupes nominaux.

Chacune de ces méthodes est décrite ci-après.

Statistiques

Vous pouvez obtenir une foule de données statistiques concernant la démographie et l'économie de votre communauté en vous adressant aux autorités municipales, provinciales et fédérales, ainsi qu'aux nombreux organismes et institutions de votre communauté; il suffit de les demander. Vous pouvez obtenir d'eux l'information dont vous avez besoin. Les chiffres sont intéressants, mais rappelez-vous, ils ne représentent qu'une facette du tableau et ne sont pas forcément le meilleur indicateur du domaine où la décision doit être prise.

Sondages auprès des membres de la communauté

Un sondage se fait généralement à l'aide d'un questionnaire que l'on diffuse largement dans la communauté, selon divers procédés : on l'envoie par la poste ou bien l'on pose les questions au téléphone ou au cours d'entrevues personnelles. Il ne faut pas perdre de vue les éventuels groupes « cibles » C c'est-à-dire les personnes que vous comptez rejoindre plus particulièrement. C'est presque impossible de prendre une décision communautaire qui satisfera les besoins de monsieur ou madame Tout-le-Monde. Vous voudrez recueillir des renseignements en considérant les différences dans les groupes du point de vue de l'âge et du sexe (personnes âgées, jeunes mères, enfants d'âge préscolaire, enfants d'âge scolaire, adolescents, jeunes hommes, etc.)

Entrevues avec les membres influents de la communauté

Les personnes les mieux placées pour vous informer sont celles qui passent pour les « chefs de file », les « leaders » - ce sont les personnes qui comprennent mieux que la moyenne des gens les besoins ou la dynamique de la communauté. Il est conseillé de poser à toutes ces personnes la même série de questions.

Groupes de discussion

On entend par groupe de discussion tout simplement une entrevue de groupe. Six à douze personnes dont l'expérience est directement liée à la décision à prendre se réunissent sous la houlette d'un animateur chevronné. Celui-ci pose des questions et donne aux participants la possibilité d'exprimer leurs points de vue et d'en discuter. Leurs réactions sont ensuite analysées.

Rencontres publiques

Ce genre de rencontre concerne un grand nombre de personnes. Les rencontres ou forums publics permettent au groupe intéressé par la décision et aux autres membres de la communauté de se parler. C'est une excellente façon de rejoindre une très grande partie de votre communauté.

Séance de remue-méninges

Ici, la pensée créative prend le pas sur le raisonnement pratique. L'objet de cet exercice est de faire jaillir toutes les idées possibles, peu importe si elles semblent impossibles à mettre en pratique. Cela permet d'évoquer de nombreuses idées nouvelles et de les soumettre à l'examen du groupe. Les personnes qui participent à un remue-méninges se trouvent amenées à repousser les frontières de leurs réflexions au-delà du cadre normal et de délaisser les techniques traditionnelles qui n'ont pas permis d'arriver à une solution.

Groupes nominaux

On entend par groupe nominal une rencontre structurée entre des membres individuels. Cette rencontre se déroule selon un protocole précis :

  1. Chaque membre exprime par écrit ses idées au sujet du problème et les solutions possibles, en silence, sans consulter les autres membres.
  2. A la fin du temps imparti pour l'étape 1 (environ dix à quinze minutes), les membres font part de leurs points de vue selon des règles bien définies : chacun prend la parole à tour de rôle, exprimant une seule idée à chaque tour.
  3. Pendant que chaque membre exprime une idée, une personne inscrit cette idée sur un tableau noir ou à feuilles. Le processus se répète jusqu'à ce que toutes les idées aient été inscrites, sans indication de celui ou de celle qui en est l'auteur.
  4. Les participants débattent ensuite de toutes les idées figurant sur le tableau du point de vue du bien-fondé, de la faisabilité et de toute autre qualité.
  5. Le groupe vote ensuite sur les idées par écrit (en général, en classant les idées par ordre de préférence). Les résultats mis en commun des classements individuels déterminent le choix du groupe.

Références bibliographiques

Bryant, Christopher R. et Preston, Richard E. Economic Development Bulletin #1 : A Framework for Local Initiatives in Economic Development.

Christenson, James A. et Robinson, Jerry W. Jr. Community Development in Perspective, Iowa State University Press, Ames (Iowa), 1989.

Condition Physique Canada. Skills Program for Management Volunteers : 4A - Leadership; 4B - Short & Long Term Planning.

Dunn, Douglas. Community Involvement : How Do You Get It?, Co-operative Extension Service, Q120-123, University of Arizona, juin 1977.

Jay Gibson Associates. The Subtle Art of Influencing Difficult People, Guelph.

Oregon State University. Family Community Leadership, Extension Services, Western Rural Development Center.

Robinson, Jerry W., Clifford, Roy A. et Willis, Christine A. Motivation In Community Groups, North Central Regional Extension, Publication no 36-8, University of Illinois, Urbana (Illinois), février 1975.

Rohs, Richard F. Group Methods and Techniques, Co-operative Extension Service, MP 187, University of Georgia, Athens (Géorgie), juillet 1984.

Santé et bien-etre social Canada. Trousse d'action communautaire : 1A - Healthy Communities* The Process (seulement en anglais); 1B - Détermination des besoins de la communauté.

University of Georgia. Community Involvement, Co-operative Extension Service, College of Agriculture, Athens (Géorgie).

University ofF Georgia. Community Leadership - A County Perspective, Co-operative Extension Service, College of Agriculture.

Liens connexes


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca