Levée de fonds pour votre organisation


Fiche technique - ISSN 1198-7138  -  Imprimeur de la Reine pour l'Ontario
Agdex : 057
Date de publication : 01/89
Commande no. 89-079
Dernière révision :
Situation : Traduction de la fiche no 88-011, « Fundraising For Your Organization »
Rédacteur : Peter Fleming - Direction des organisations et des services ruraux/MAAARO; Nancy Larmer - Direction des organisations et des services ruraux/MAAARO


Table des matières

  1. Introduction
  2. «  Les gens donnent aux gens! »
  3. Bien connaître votre projet
  4. Les sources de financement possibles
  5. Élaborer votre stratégie de levée de fonds
  6. Bien connaître votre organisation
  7. Autres éléments à prendre en considération
  8. Résumé

Introduction

Votre groupe a-t-il une longue liste d'idées de projets ou de programmes, mais pas suffisamment d'argent pour les mettre tous à exécution? Si vous répondez oui à cette simple question, poursuivez la lecture de cette fiche technique. La plupart des organisations ont besoin, à l'occasion, d'une source de financement extérieure pour de nouveaux projets ou des projets spéciaux. Vous n'êtes donc pas seul dans cette situation.

Voici les 5 principaux ingrédients d'une bonne levée de fonds :

  1. connaître les motifs qui incitent les particuliers et (ou) les groupes à faire une contribution;
  2. bien connaître votre projet;
  3. être conscient des sources de financement possibles;
  4. élaborer une stratégie de levée de fonds; et
  5. bien connaître votre propre organisation.

« Les gens donnent aux gens! »

« Les gens donnent aux gens! » - Voilà un slogan que l'on entend souvent lorsqu'il est question de levée de fonds. Les statistiques indiquent que, sur chaque dollar donné dans une année au Canada, 0,75 cents proviennent de dons individuels. Les gens aiment aider les autres; ils donnent parce qu'ils se sentent personnellement concernés ou parce qu'ils sont engagés envers le groupe et envers la cause qu'ils soutiennent, parce qu'ils recherchent l'estime des autres, parce que l'événement leur plaît, parce qu'ils y trouvent une satisfaction personnelle, parce qu'ils ressentent le besoin d'appartenir à une association en donnant soit de leur temps soit de leur argent, parce qu'ils sont fiers de leur communauté; ils donnent également par conviction religieuse, par compassion, à cause de pressions de leur communauté parce qu'ils se sentent coupables, ou tout simplement parce qu'on leur demande de donner. Si vous ne comprenez pas pourquoi les gens donnent, vous pouvez difficilement concevoir un programme de levée de fonds à leur intention.

Bien connaître votre projet

Les gens vont vouloir connaître le projet que vous leur demandez d'appuyer. Vous devez être informé des coûts de ce projet, des avantages de ce projet pour votre communauté et pour votre organisation; vous devez savoir exactement de combien d'argent vous avez besoin - et non pas combien d'argent vous croyez pouvoir recueillir; vous devez savoir à quel moment vous avez besoin de cet argent et connaître les montants de l'encaisse qui vous permettront de réaliser votre projet.

Votre projet doit s'inscrire dans la ligne des buts et des objectifs de l'organisation. Définissez bien votre objectif - un énoncé clair et concis expliquant pourquoi votre organisation procède à une levée de fonds. Rappelez-vous : c'est l'objectif que vous poursuivez qui incitera les gens à faire une contribution.

Les sources de financement possibles

Levées de fonds sous forme d'événements spéciaux

Les événements spéciaux (par exemple, les loteries, les bingos, les tirages, les ventes de débarras, etc.) que votre groupe peut organiser sont une première méthode de levée de fonds. L'événement doit traduire les objectifs de l'organisation.

Avantages
  • ils sont amusants et divertissants
  • il est plus facile de solliciter les gens dans une atmosphère détendue
  • l'argent et à la portée de la main
  • la participation à des activités communautaires favorise la solidarité
  • bonnes activités de relations publiques
Inconvénients
  • ne rapportent pas toujours beaucoup d'argent et peuvent même être déficitaires
  • exigent un grand nombre de bénévoles
  • les gens peuvent faire une contribution moindre que celle qu'ils auraient faite si on les avait sollicités directement
  • tout le monde fait la même contribution
  • les gens veulent en avoir pour leur argent (ils oublient qu'il s'agit d'un don et comparent ce qu'ils reçoivent à ce qu'ils donnent)
  • il est difficile de se montrer original dans ce genre d'événement (tout le monde le fait!)
  • il faut déployer beaucoup de créativité pour que l'événement soit remarqué

Les dons individuels

Cette méthode suppose une sollicitation des dons par contacts personnels (par exemple, le porte-à- porte, le démarchage, le téléphone, les lettres).

La sollicitation individuelle peut s'effectuer de deux façons :

  1. détermination d'un donateur cible
  2. l'envoi massif par la poste ou le démarchage
Avantages
  • coûts peu élevés
  • exige moins de personnes
  • favorise le dialogue entre les responsables du projet et les responsables de l'organisation
  • favorise les relations publiques : vous avez l'occasion de raconter votre histoire
  • les contributions peuvent être déductibles d'impôt
Inconvénients
  • le porte-à- porte ou la méthode du donateur cible requiert davantage de bénévoles
  • ce n'est pas tout le monde qui aime faire de la sollicitation et il y a des gens qui n'aiment pas être sollicités de cette mani ère
  • exige beaucoup de temps par rapport aux contributions qu'on peut espérer recueillir
  • si les donateurs sont absents ils n'auront peut-être pas une deuxième occasion de contribuer
  • dans les régions rurales, le porte-à- porte peut s'avérer coûteux en temps et en argent

Les contributions des entreprises

Cette méthode est semblable à la sollicitation de dons personnels sauf qu'elle vise les entreprises. Plusieurs entreprises prévoient, dans leur budget annuel, des sommes qu'elles comptent utiliser pour faire des dons et parrainer des projets à l'occasion de campagnes de levées de fonds, dans l'int érêt de leurs propres relations publiques et de la commercialisation de leurs produits. Les entreprises peuvent faire des dons en argent ou en nature. Préparez bien votre demande!

Avantages
  • possibilité de dons plus substantiels
  • favorise les relations publiques de l'entreprise et de l'organisation
  • les entreprises peuvent faire des contributions qui sont déductibles d'impôt
  • possibilité de contributions renouvelées (source de financement stable)
Inconvénients
  • le désir de contribuer de l'entreprise peut varier selon les périodes
  • il est difficile de trouver la personne chargée d'approuver les contributions
  • lorsqu'il s'agit de grandes entreprises, l'organisation doit présenter sa demande avec beaucoup de professionnalisme
  • il peut s'écouler un laps de temps considérable entre le moment où l'entreprise s'engage à contribuer et celui où elle verse sa contribution
  • les entreprises établissent leur budget de dons et de subventions à une époque précise de l'année

Les fondations

Au Canada, il existe au-delà de 600 fondations charitables qui administrent des fonds consacrés à toutes sortes de projets.

Votre bibliothèque publique possède probablement des publications dans lesquelles vous pourrez trouver la liste des noms et des mandats de toutes ces fondations.

Les organismes présentent des demandes d'aide financières à la fondation dont le mandat coïncide avec la nature de leurs projets.

Avantages
  • possibilité d'obtenir un montant d'argent important
Inconvénients
  • la réponse peut se faire attendre longtemps
  • les projets doivent être expliqués en détails et il faut y joindre des renseignements sur l'organisation elle-même
  • il peut s'agir d'une seule contribution

Les subventions gouvernementales

Plusieurs municipalités et plusieurs ministères des gouvernements provincial ou fédéral possèdent des programmes de financement et acceptent les demandes provenant des organisations.

Ces subventions visent des projets particuliers (par exemple, les installations récréatives, le soin des enfants). L'organisation qui présente une demande doit commencer par cerner clairement son projet.

Avantages
  • possibilité d'avoir accès à une source de revenu considérable
  • les critères d'admissibilité sont bien établis et bien expliqués (il est facile de déterminer si le projet est admissible au financement)
Inconvénients
  • la demande doit s'accompagner d'une documentation complète sur le projet
  • il existe plusieurs programmes gouvernementaux mais il peut être difficile de repérer le programme qui convient au projet
  • la réponse peut tarder à venir

Élaborer votre stratégie de levée de fonds

Il est difficile de s'entendre sur la source de financement que l'on doit viser. Vous pouvez décider d'utiliser plusieurs méthodes. Au moment d'élaborer votre stratégie, tenez compte des facteurs suivants :

  • Le moment approprié – On doit se demander si l'organisation a besoin de fonds de toute urgence. Si elle n'a pas besoin d'argent immédiatement, vous pouvez demander un simple engagement à vos donateurs éventuels.
  • Les montants d'argent requis – Le montant des dons que vous espérez recueillir doit être proportionné à l'envergure du projet. Demandez un montant d'argent précis et soyez réaliste dans votre demande.
  • Les ressources disponibles – Le nombre de bénévoles, le budget et le temps dont vous disposez pour votre campagne de levée de fonds.
  • La description du projet – Dans certains cas, la personne ou l'entreprise qui contribue au projet doit retirer des bénéfices tangibles et intangibles de sa participation (que ce soit sur le plan des relations publiques ou sur celui des bénéfices personnels directs); une bonne description du projet vous aidera à fixer les limites géographiques de la campagne.
  • Le milieu – Certaines sources de financement dépendent parfois de la situation économique du milieu.
  • L'ordre des événements – Dans les cas où l'on compte recourir à plusieurs sources de financement (par exemple, une levée de fonds sous forme d'événement spécial combinée à une autre source de financement), les «  dons » antérieurs effectués à l'occasion de l'événement spécial de levée de fonds peuvent modifier les contributions individuelles.
  • Le respect des valeurs – L'organisation doit être entièrement d'accord avec la méthode de levée de fonds utilisée. Certains types d'activités de levée de fonds peuvent être inacceptables pour l'organisation ou pour la communauté (par exemple, les loteries, les subventions provenant de certaines compagnies).

Si vous vous adressez à des particuliers ou à des entreprises, vous devez trouver le moyen d'établir une liste des candidats les plus susceptibles d'appuyer votre projet et concentrer vos efforts sur cette liste de candidats prioritaires. Repérez ceux qui risquent d'être les plus intéressés par votre projet, dressez votre liste de candidats et entreprenez vos démarches en commençant par le premier nom sur votre liste.

Déterminez à l'avance le montant que vous comptez demander, recherchez des donateurs en tenant compte de leurs propres intérêts et objectifs et demandez-vous en quoi votre projet est susceptible de les intéresser; vous serez alors en mesure de répondre à la question classique : Qu'est-ce que ce projet peut me rapporter? Prévoyez également d'autres formes de contributions possibles, autres que les contributions en argent : un appui moral, une participation à titre de personne-ressource, des recommandations, une participation en nature.

Soyez personnel dans votre façon d'approcher les donateurs possibles et adressez-vous d'abord aux personnes qui ont appuyé votre précédente campagne. Il est préférable de consacrer plus de temps à faire fructifier le vieil argent plutôt que d'en chercher du neuf.

Bien connaître votre organisation

L'étape préparatoire

  • Ayez conscience de l'image de votre organisation au sein de la communauté locale (la perception qu'on en a dans la communauté aura une incidence sur le support financier qu'on est prêt à vous accorder).
  • Évaluez les activités antérieures de levées de fonds afin de déterminer les stratégies qui se sont avérées les plus fructueuses (tirez des leçons de vos erreurs passées).
  • Assurez-vous que les membres de votre organisation appuient le projet (leur apathie peut compromettre les résultats de la levée de fonds).
  • Renseignez-vous auprès de Revenu Canada pour savoir si votre organisation est admissible au statut d'organisme de charité. Si tel est le cas, les dons peuvent être déductibles d'impôt.

Le comité de levée de fonds

  • La composition du comité doit correspondre aux besoins de l'organisation.
  • Les membres actifs et les membres honoraires du comité doivent jouir d'une réputation et d'une crédibilité susceptibles de favoriser le projet et apporter un appui personnel au projet.
  • Le président et (ou) les directeurs de la campagne assurent la coordination du projet afin d'éviter le dédoublement des efforts et des contacts.
  • Le président agit comme porte-parole officiel de la campagne.
  • C'est le comité qui fixe les buts et les objectifs de la campagne.
  • Déterminez le rôle de chaque personne et expliquez-lui clairement ses responsabilités.
  • Assurez la formation des bénévoles (chacun doit bien connaître sa tâche).
  • Offrez régulièrement des séances de rétroaction et d'évaluation du déroulement de la campagne.
  • Montez un dossier de levée de fonds dans lequel vous expliquez clairement la campagne et le rôle de chacun.
  • Prévoyez toutes les questions possibles et assurez-vous d'avoir des réponses toutes prêtes à ces questions.

Autres éléments à prendre en considération

  • Facilitez la tâche du donateur (par exemple, cueillette des dons, enveloppes port payé, dépôt bancaire).
  • Trouvez le nom de la personne qui s'occupe des dons dans l'organisation.
  • Informez-vous de l'époque de l'année à laquelle on prépare le budget.
  • Prenez rendez-vous avec les personnes que vous désirez rencontrer.
  • Si elles refusent de contribuer, ne vous découragez pas. Contentez-vous de leur appui moral et acceptez leur refus de bonne grâ ce.
  • Prenez note de toutes les personnes rencontrées, de leurs commentaires et de leurs contributions afin d'éviter qu'on les contacte de nouveau. (Un fichier ou un carnet des donateurs peuvent être utiles.
  • Offrez de remettre un reçu sur le champ.
  • Assurez-vous que l'organisation donne suite à chacune des contributions et remercie les donateurs.
  • Assurez-vous que tous les supporteurs du projet sont informés de sa réalisation.
  • Si vous ignorez la réponse à une question, assurez-vous qu'on y répondra dans les meilleurs délais.
  • Informez les médias de votre projet et, dans toute la mesure du possible, assurez-vous que tous les principaux donateurs soient connus du grand public.

Résumé

Il n'existe aucune méthode parfaite ou idéale de levée de fonds et c'est pourquoi les groupes communautaires sont invités à partager leurs expériences. Rappelez-vous les 5 principaux ingrédients d'une bonne levée de fonds :

  1. connaître les motifs qui incitent les particuliers et (ou) les groupes à faire une contribution;
  2. bien connaître votre projet;
  3. être conscient des sources de financement possibles;
  4. élaborer une stratégie de levée de fonds; et
  5. bien connaître votre propre organisation.

Bonne chance et beaucoup de plaisir dans votre projet de levée de fonds!


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca