Innovation par l'entremise de bourses d'études ainsi que le transfert et l'application des connaissances

Photo d'un groupe d'étudiants

Le MAAARO reconnaît que le soutien des jeunes, qui sont les générations futures de chercheurs, de décideurs et d'innovateurs en agriculture et en agroalimentaire, est l'un des moyens les plus efficaces pour mettre en pratique les résultats de la recherche. C'est pourquoi le Ministère accorde plus de 1 million de dollars par année aux programmes de transfert et d'application des connaissances en partenariat et aux programmes de bourses d'études à l'intention du personnel hautement qualifié (PHQ).

Dans cette page

Pourquoi investir dans les jeunes ainsi que dans l'application et le transfert des connaissances?

L'entente de partenariat entre le ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales de l'Ontario (MAAARO) et l'Université de Guelph est la pierre angulaire de l'innovation et de la recherche soutenue par le Ministère en raison des ressources uniques qu'offre l'Université de Guelph en matière d'expertise et d'installations de recherche. Les chercheurs de l'Université de Guelph collaborent avec des collègues d'ailleurs au Canada et de partout dans le monde pour résoudre les enjeux complexes et multidisciplinaires que présente la production sécuritaire et efficace d'aliments et de produits agricoles.

Mais la recherche n'est que le début. L'étape suivante - mobiliser les résultats de la recherche - est essentielle à l'innovation au sein de l'industrie agroalimentaire de l'Ontario. Il s'agit d'une priorité pour le MAAARO, et les programmes de transfert et d'application des connaissances soutiennent les activités qui permettent aux intervenants qui sont en mesure d'utiliser les résultats de ces recherches d'y avoir accès.

Programmes de transfert et d'application des connaissances (TAC)

Le MAAARO octroie un financement pour le transfert des connaissances issues de la recherche à des intervenants des domaines de l'agriculture, de l'agro-industrie et de l'agroalimentaire et des secteurs ruraux. Les programmes de financement de la recherche du MAAARO comprennent des fonds pour les activités de TAC.

Le financement du TAC à l'Université de Guelph emprunte deux canaux.

Le financement du TAC a assuré par le programme de transfert et d'application des connaissances Agri-Food and Rural Link (site web en anglais su) qui offre un financement pour des projets qui mettent l'accent sur le TAC, sur la mise en œuvre d'activités de TAC ou sur des recherches qui nous en apprendront davantage sur les processus de TAC. Le programme est axé sur l'accélération du transfert et de l'application des connaissances issues de la recherche, c'est-à-dire mettre la science entre les mains de ceux qui en ont besoin.

Réussite du programme Agri-Food and Rural Link KTT

L'application mobile Soybean Aphid Advisor.

Photo: L'application mobile Soybean Aphid Advisor.

Le programme Agri-Food and Rural Link KTT (site Web en anglais seulement) a financé un projet en 2011 dont le but était de créer une application mobile pour aider les producteurs à lutter contre le puceron du soya dans leurs champs. Les travaux de recherche ont été réalisés par Rebecca Hallett, Ph. D, de la School of Environmental Sciences de l'Université de Guelph. Le but de son projet était de développer un calculateur de seuil d'intervention dynamique qui pourrait aider les producteurs et les consultants en cultures à prendre des décisions quant à la nécessité de traiter leurs cultures contre le puceron du soya.

Résultat : le « Aphid Advisor », une application mobile pilote d'aide à la décision qui aide les producteurs et les consultants en cultures à déterminer s'il faut traiter les cultures contre le puceron du soya. L'application peut être utilisée sur un iPhone ou un BlackBerry.

Programme de bourses d'études pour le personnel hautement qualifié (PHQ)

Étudiante au doctorat travaillant dans un laboratoire

Les jeunes sont les chercheurs, les décideurs et les innovateurs de demain dans les domaines de l'agriculture, de l'agro-industrie, de l'agroalimentaire et dans les secteurs ruraux. Les programmes qui soutiennent ces jeunes sont un moyen efficace de mettre en pratique les résultats de la recherche.

Le programme Highly Qualified Personnel (site Web en anglais seulement) offre des bourses aux étudiants à la maîtrise et au doctorat qui travaillent dans des domaines de programmes qui sont en lien avec les priorités et les thèmes de recherche du MAAARO.

Le programme propose un nouveau cours aux étudiants (The Integration of Science and Business in Agri-Food Systems) qui leur permettra d'étudier les interactions entre les entreprises, la commercialisation et la société au sein du système agroalimentaire. Les étudiants inscrits au programme PHQ passeront aussi un semestre à travailler avec un partenaire du gouvernement, de l'industrie ou du milieu communautaire dont les intérêts cadrent avec ceux de l'étudiant et ses objectifs de carrière.

Autres sujets d'intérêt


Pour plus de renseignements :
Courriel : research.omafra@ontario.ca

Auteur : Elin Gwyn, analyste recherchiste/DRI
Date de création : 24 mars 2014
Dernière révision : 18 février 2015