Stratégie pour la santé des pollinisateurs

L'Ontario adopte des mesures pour renforcer la santé des pollinisateurs afin de s'assurer d'avoir des écosystèmes en santé, un secteur agricole productif et une économie forte.

La Stratégie pour la santé des pollinisateurs est à multiples facettes et comprend notamment :

  • " un programme financier pour aider les apiculteurs confrontés à des taux élevés de pertes de ruches d'abeilles;
  • un règlement limitant l'utilisation de semences traitées aux néonicotinoïdes;
  • l'élaboration d'un Plan d'action pour la santé des pollinisateurs exhaustif pour aborder les multiples facteurs de stress des pollinisateurs.

Elle se fonde sur des mesures déjà prises pour améliorer la santé des pollinisateurs et fixe des cibles ambitieuses :

  • une réduction de 80 % du nombre d'acres plantés avec des semences de maïs et de soya traitées aux néonicotinoïdes d'ici 2017;
  • un taux de mortalité des abeilles durant l'hiver de 15 % d'ici 2020.

Ébauche du Plan d'action de l'Ontario pour la santé des pollinisateurs

Une consultation sur l'ébauche du Plan d'action pour la santé des pollinisateurs s'est déroulée du 22 janvier au 7 mars 2016 et est maintenant terminée.

Nous vous remercions de nous avoir soumis vos observations et vos recommandations sur notre ébauche de Plan d'action pour la santé des pollinisateurs afin de nous aider à améliorer la santé des pollinisateurs dans la province.

Le ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales tiendra compte de vos commentaires lorsque nous présenterons nos conclusions avec un Plan d'action définitif au printemps ou à l'été 2016.

Consulter l'ébauche du Plan d'action de l'Ontario pour la santé des pollinisateurs

Modifications à la réglementation des pesticides afin de protéger les pollinisateurs

Dans le cadre de la vaste stratégie pour protéger les pollinisateurs, des modifications ont été apportées à la réglementation aux termes de la Loi sur les pesticides afin de respecter l'objectif de parvenir à réduire de 80 % le nombre d'acres ensemencés avec des semences de maïs et de soya traitées aux néonicotinoïdes d'ici 2017. Les exigences réglementaires permettent aux producteurs d'avoir accès à des semences traitées en présence d'un besoin démontré. La nouvelle réglementation est entrée en vigueur le 1er juillet 2015.

La mise en application du règlement sur la réduction de l'utilisation des semences de maïs et de soja traitées aux néonicotinoïdes se fera graduellement afin de donner aux agriculteurs le temps de s'adapter.

Le gouvernement poursuit la mise en place du règlement. À ce jour :

  • Plus de 130 vendeurs ont obtenu leur licence de vendeur de semences traitées.
  • La liste des pesticides de catégorie 12 offerts à la vente a été affichée le 28 août 2015.
  • Une trentaine de séances avec des agriculteurs, des négociants en semences et d'autres personnes ont eu lieu pour répondre aux questions sur le règlement.
  • Le campus Ridgetown de l'Université de Guelph offre le cours de lutte antiparasitaire intégrée destiné au maïs et au soya.

Aperçu du Règlement de l'Ontario 63/09 aux termes de la Loi sur les pesticides : nouvelles exigences liées à la santé des pollinisateurs

 

Mobile

Si vous désirez imprimer des exemplaires des feuilles d'information ci-dessous, en format PDF, pour vos prochaines réunions professionnelles, veuillez communiquer avec le Centre d'information agricole au 1 877 424-1300.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca

Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 25 novembre 2014
Dernière révision : 10 mars 2016