Santé animale — Salmonellose


Fiche technique - ISSN 1198-7138  -  Imprimeur de la Reine pour l'Ontario
Agdex : 400/600
Date de publication : Janvier 2013
Commande no. 13-016
Dernière révision :
Situation :
Rédacteur : Tim Pasma

La salmonellose est responsable de diarrhées et d’empoisonnements du sang chez les animaux et constitue une cause importante d’infections chez les humains.

Cause

Il existe plusieurs milliers de souches de la bactérie Salmonella, mais quelques-unes seulement de ces souches sont pathogènes. Le fait que certains animaux puissent être porteurs de la bactérie sans présenter de symptômes complique la lutte contre la salmonellose (figure 1). La maladie se manifestera ou non chez un animal infecté selon les facteurs de stress en présence, par exemple, transport, gestation, changement d’alimentation ou présence d’autres maladies. Les animaux les plus sensibles à la maladie sont ceux qui sont très jeunes et ceux qui sont vieux.

Les sources d’infections à Salmonella chez les humains sont notamment les animaux infectés, les aliments contaminés et l’environnement. Dans l’environnement, les bactéries peuvent survivre et se multiplier pendant longtemps.

Photo d'une tortue de Floride (ou tortue à tempes rouges) sur une roche dans un étang.
Figure 1. Certains animaux peuvent être porteurs de la bactérie sans paraître malades. Source : Shutterstock.com

Photo d'un lézard au sol.
Figure 2. Pour prévenir la maladie, toujours se laver les mains après avoir manipulé un animal de compagnie. Source : Shutterstock.com

Les animaux de compagnie et reptiles, tels que tortues, lézards et serpents, peuvent aussi être une source d’infections à Salmonella chez les humains (figure 2).

Signes cliniques

La salmonellose s’accompagne de fièvre, de diarrhée ou de diarrhée sanglante et peut se manifester brusquement ou comme une infection chronique. Chez les animaux, la diarrhée peut avoir une odeur infecte et peut être suffisamment grave pour causer des douleurs abdominales et une déshydratation. Chez les jeunes animaux, l’infection atteint habituellement la circulation sanguine et provoque des symptômes d’abattement, des difficultés respiratoires, un état de faiblesse et la mort. La peau à la pointe des oreilles et aux extrémités de la queue et des membres peut noircir et se nécroser. Parfois, chez les porcs, la bactérie endommage la paroi de l’intestin. L’animal a alors de la difficulté à déféquer. Chez les bovins, les avortements spontanés sont à craindre.

*13-016*

Traitment

Un vétérinaire est à même de diagnostiquer la maladie et de conseiller un plan de traitement. Le plus tôt un animal est traité, meilleures sont ses chances. Faire cependant preuve de prudence dans l’utilisation d’antibiotiques pour combattre la salmonellose, car il peut en résulter une altération de la bactérie normale dans le tube digestif, ce qui peut donner lieu à l’apparition de souches résistantes de Salmonella. Aux animaux gravement déshydratés, il arrive qu’on doive administrer une solution de remplacement liquidien. Isoler les animaux malades et les traiter à l’écart du reste du troupeau.

Prévention et lutte

De bonnes mesures d’hygiène et de désinfection sont nécessaires pour tenir la salmonellose en échec. N’acheter que des animaux provenant de fermes exemptes de salmonellose. À la ferme, éviter que les aliments pour le bétail ne soient contaminés par du fumier et éviter tout contact entre les animaux d’élevage et la faune sauvage, notamment les oiseaux.

Transmission aux humains

Les humains deviennent infectés par contact direct avec des personnes et des animaux infectés, par la consommation d’eau ou d’aliments contaminés. Les symptômes comprennent apparition soudaine de fièvre, maux de tête, diarrhée, crampes abdominales, nausées et parfois vomissements. Toujours se laver les mains après avoir manipulé des animaux d’élevage et des animaux de compagnie, particulièrement après avoir nettoyé un aquarium ou un terrarium. S’abstenir de garder des reptiles là où vivent de jeunes enfants, des personnes âgées ou des personnes immunodéprimées. Respecter les règles de salubrité dans la manipulation et la cuisson des oeufs, des viandes et des produits laitiers.

Signalement

Les laboratoires vétérinaires de l’Ontario et les vétérinaires qui utilisent des laboratoires situés à l’extérieur de la province doivent signaler les diagnostics de salmonellose au Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation et Ministère des Affaires rurales (MAAO et MAR). Le MAAO et MAR surveille alors l’évolution des cas d’infection et travaille avec les responsables de la santé publique à maîtriser la maladie.

Pour plus d’information sur la santé animale, voir la page www.ontario.ca/santeanimale.