Santé animale — Hantavirus


Fiche technique - ISSN 1198-7138  -  Imprimeur de la Reine pour l'Ontario
Agdex : 400/600
Date de publication : Janvier 2013
Commande no. 13-006
Dernière révision :
Situation :
Rédacteur : Tim Pasma

L’hantavirus, dont certaines espèces de rongeurs sont les hôtes, peut transmettre une maladie grave aux humains. La prévention des infections passe par une lutte efficace contre les rongeurs et un nettoyage soigneux des aires infestées par ceux-ci.

Cause

Les espèces de rongeurs hôtes de l’hantavirus sont la souris sylvestre, le rat du coton, le rat des rizières, la souris à pattes blanches, la musaraigne et la taupe (figure 1). Le virus est transmissible par l’urine, les fèces et la salive des animaux infectés. Les rongeurs vendus comme animaux de compagnie, la souris domestique et le rat commun ne sont pas des hôtes connus de l’hantavirus.

Signes cliniques

Habituellement, l’hantavirus ne cause pas de maladie chez les rongeurs ou autres animaux qui en sont porteurs.

Traitment

Il n’existe aucun traitement ni aucun vaccin contre l’hantavirus chez les animaux.

Photo d'une souris à pattes blanches en train de grignoter une plante.
Figure 1. Les rongeurs sauvages peuvent être porteurs de l’hantavirus. Source : Shutterstock.com

Prévention et lutte

Un programme efficace de lutte contre les rongeurs et un bon nettoyage des aires infestées par ceux-ci contribuent à prévenir la transmission de l’hantavirus aux humains (figure 2). La présence d’excréments, de nids et de boîtes ou de contenants rongés est le signe d’une infestation par des rongeurs.

Empêcher les rongeurs de pénétrer dans les bâtiments en bouchant tous les trous dans les murs et en posant des pièges. L’épandage de gravier fin sur le périmètre des bâtiments d’élevage contribue aussi à éloigner les rongeurs. Garder les bâtiments propres et conserver les aliments dans des contenants étanches entreposés ailleurs qu’au sol.

Au moment de nettoyer un local ayant été infesté par des rongeurs, veiller à ne pas inhaler le virus. Si un local infesté par des rongeurs est resté fermé pendant un certain temps, l’ouvrir et le laisser aérer, puis, avant de procéder au nettoyage, vaporiser un désinfectant ou une solution d’eau de javel sur les nids, excréments et cadavres de rongeurs. Porter un respirateur, des gants et des vêtements de protection et vaporiser les locaux avec le désinfectant avant et après le nettoyage.

Photo d'une souris sylvestre se cachant dans une cabane d'oiseaux.
Figure 2. Un nettoyage minutieux des locaux infestés par des rongeurs contribue à prévenir la transmission du virus aux humains. Source : Shutterstock.com

Transmission aux humains

L’hantavirus se propage par l’urine, les fèces et la salive de rongeurs infectés. La transmission aux humains s’effectue par l’inhalation du virus, par l’ingestion d’aliments contaminés par des liquides organiques de rongeurs, par des morsures de rongeurs infectés ou par contact d’une plaie avec une matière contaminée. Les souches nord-américaines de l’hantavirus peuvent provoquer une pneumonie qui est parfois fatale.

Signalement

Les laboratoires vétérinaires de l’Ontario et les vétérinaires qui utilisent des laboratoires situés à l’extérieur de la province doivent signaler tout diagnostic d’infection à hantavirus au ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation et ministère des Affaires rurales (MAAO et MAR). Le MAAO et MAR veille avec les fonctionnaires de la santé publique à ce que la maladie soit maîtrisée et à ce que toute personne exposée à l’hantavirus reçoive des soins médicaux immédiats.

Pour plus d’information sur la santé animale, voir la page www.ontario.ca/santeanimale.