Plus la période écoulée depuis le vêlage est longue, plus le colostrum perd de sa valeur

Le facteur le plus important qui affecte la résistance des veaux néonates, en tant que nouveaux-nés, aux maladies, est l'acquisition d'une immunité adéquate. Nous savons que la quantité de colostrum absorbée, le temps écoulé entre le vêlage et l'ingestion de colostrum, les anticorps contenus dans le colostrum ainsi que la force du veau influencent tous son état immunitaire. Une récente étude démontre que le moment auquel le colostrum est collecté s'avère aussi très important.

La mesure de la concentration d'immunoglobuline G (IgG) a été effectuée sur des échantillons récoltés sur 13 vaches, 2, 6, 10 et 14 heures après le vêlage. Les échantillons ramassés 6, 10 et 14 heures après le vêlage présentaient une concentration moyenne d'IgG largement inférieure à celle des échantillons ramassés 2 heures après. Les concentrations en IgG du colostrum étaient respectivement de 113, 94, 82, et 76 g/L lors de la prise des échantillons 2, 6, 10 et 14 heures après le vêlage.

Cette perte d'IgG colostral n'a pas été expliquée. Pour chacune des vaches, chacun des quarts de la quantité totale de lait a été délesté d'un échantillon de 10 ml, aux fins d'évaluation, et chaque quart n'a été échantillonné qu'à un seul des quatre temps d'échantillonnage. Suite à l'échantillonnage, chaque quart a été totalement tiré afin de déterminer le poids total de colostrum présent au moment du prélèvement de l'échantillon. Puisque le poids du colostrum ne variait pas dans chaque quart, il a été suggéré que les anticorps sont peut-être résorbés passivement dans la circulation de la vache avec le temps.

Certains producteurs peuvent utiliser du colostrum congelé et recueillir le colostrum des vaches au premier temps de traite le plus opportun. Des heures peuvent s'écouler avant qu'une vache ne soit traite pour la première fois. La présente recherche a démontré que le recours au colostrum prélevé dans les deux heures suivant le vêlage pour alimenter le veau nouveau-né contribuera à augmenter les quantités d'IgG fournie.

1.Moore et al., Effect of delayed colostrum collection on colostral IgG concentration in dairy cows , JAVMA, vol. 226, no 7, avril 2005, p.1375-1377.


Auteur : Ann Godkin - scientifique vétérinaire/MAAARO
Date de création : 01 juin 2005
Dernière révision : 01 juin 2005

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca