Trousse d'information sur l'agriculture urbaine

Trouver l'espace - Culture en conteneurs - Jardins communautaire - Jardins-terrasses

Bien que la terre soit limitée dans de nombreux centres urbains, maints emplacements peuvent encore être utilisés pour la culture de fruits et de légumes là où les exigences et les règlements municipaux le permettent. Il peut s'agir des cours, des balcons, des toits, des parcs municipaux, des terrains vagues, des cours d'école, des emprises hydroélectriques, etc.

Culture en conteneurs

Au moyen de conteneurs, les citadins peuvent produire des aliments à peu près partout où il y a suffisamment de lumière naturelle : sur leur balcon, l'appui des fenêtres, les terrasses et les espaces pavés. Les conteneurs ou les platebandes surélevées sont aussi plus faciles d'accès pour les personnes âgées et les personnes handicapées et ils peuvent être utilisés lorsque le sol sous-jacent est trop contaminé pour faire pousser des légumes comestibles.

Beaucoup de légumes et de fines herbes se prêtent à la culture en conteneurs. Plus les conteneurs sont grands, plus la liste des plantes qui peuvent être cultivées est longue. Il ne faut pas oublier que les plantes cultivées en conteneurs poussent dans un milieu hydroponique, sans sol, qui se draine rapidement, et doivent donc être arrosées plus souvent que celles qui sont cultivées en terre.

Pour de plus amples renseignements, consultez :

Jardins communautaire

Pour beaucoup de citadins qui n'ont pas l'espace voulu pour produire les aliments qu'ils souhaitent, les jardins communautaires offrent un accès à la terre. Qu'ils soient situés sur un terrain municipal ou privé, ces espaces communautaires permettent à un groupe de personnes de produire des aliments, dans des parcelles privées ou collectivement.

Selon l'American Community Gardening Association, les jardins communautaires comportent d'autres avantages que la nourriture : ils facilitent l'interaction sociale, embellissent le paysage urbain, réduisent la criminalité et catalysent le développement des quartiers. *

Pour trouver un jardin communautaire proche de chez vous, communiquez avec votre municipalité. *

Lancer et exploiter un jardin communautaire

Il existe de multiples ressources en ligne pour vous aider à lancer un jardin communautaire, notamment les suivantes :

Faire la promotion des jardins communautaires

Les municipalités peuvent prendre des mesures pour faciliter les jardins communautaires. BC donne des conseils sur les moyens que les administrations locales peuvent prendre pour soutenir les jardins communautaires dans son guide Dig It Community Garden Guide.*

Salubrité des aliments dans les jardins communautaires

La salubrité des aliments est tout aussi importante dans les jardins communautaires qu'en agriculture commerciale. Les gens qui mangent et apprécient vos produits frais devraient être assurés que ces aliments sont produits conformément à une série de lignes directrices fiables sur la salubrité des aliments.

Le MAAARO fournit également des renseignements sur la traçabilité et la façon d'intégrer cet élément dans votre projet.

Pour connaître les nouveaux produits et obtenir des conseils sur la salubrité des aliments, consultez la section du site Web du MAAARO sur la salubrité des aliments.

Ressources supplémentaires :

Jardins-terrasses

La culture en terrasse est plus complexe que la culture en conteneurs : il faut tenir compte de multiples questions techniques et enjeux liés à la sécurité et à l'accès, et respecter les codes du bâtiment. En outre, toutes les municipalités n'autorisent pas les jardins-terrasses. Cependant, si vous pouvez surmonter ces obstacles, les toits plats et les terrasses que l'on trouve dans les villes offrent des espaces inoccupés bien exposés au soleil.

En plus de permettre aux citadins de produire des aliments, l'ajout de verdure sur les toits contribue à rafraîchir les immeubles sous ceux-ci pendant l'été, fournit une isolation supplémentaire pendant l'hiver, absorbe le dioxyde de carbone responsable des changements climatiques et réduit le ruissellement des eaux pluviales.

Pour de plus amples renseignements :

  • de la Société canadienne d'hypothèques et de logement

Associations

Lois

Le Code du bâtiment de l'Ontario ne fait pas expressément mention des jardins-terrasses. Cependant, ces jardins doivent être conformes aux exigences touchant la charge structurale et la protection contre la moisissure.

Certaines villes ont élaboré des normes régissant les toits verts. Les décideurs trouveront des renseignements dans le guide Toits verts - Manuel de ressources destiné aux décideurs municipaux de la Société canadienne d'hypothèques et de logement.

* À noter : le lien est seulement disponible en anglais.


Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 28 janvier 2011
Dernière révision :

26 juillet 2017


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca