Analyse comparative


Vous êtes-vous déjà demandé à quoi pourraient servir toutes les données que vous avez recueillies au sujet de chacune de vos truies une fois celle-ci expédiées? Il n'est pas étonnant que certaines données soient extrêmement utiles même si vous n'avez plus les truies en question. Ces renseignements peuvent se classer en cinq catégories :

  1. âge de la truie à l'expédition,
  2. rang de mise base de la truie à l'expédition,
  3. porcs nés vivants pendant la durée de vie de la truie,
  4. porcs sevrés pendant la durée de vie de la truie,
  5. portées produites pendant la durée de vie de la truie.

Le moment où l'on détermine qu'une truie peut servir à la reproduction n'a aucune importance à condition de retenir le même critère pour l'ensemble du troupeau. Dans les exploitations commerciales faisant l'acquisition de jeunes truies de remplacement, on retient fréquemment la date d'achat à cette fin. Certains calculs peuvent être effectués à l'aide de l'âge des truies à l'expédition. Dans des conditions optimales, c.-à-d. quand les truies sont fécondées dans les 30 jours suivant leur achat et réformées suivant leur 7ième portée, on peut prévoir qu'elles auront passé environ 3,02 années dans le troupeau. Cette valeur ne peut être inférieure et très peu d'exploitations s'en rapprocheront véritablement, quoiqu'on ne vise pas non plus à conserver les truies une année entière de plus.

De même, le rang de mise base de la truie à l'expédition constitue un indicateur du rythme auquel le troupeau est renouvelé. L'amélioration génétique est l'un des principaux motifs pour lesquels les exploitations bien gérées souhaitent des valeurs inférieures. De telles valeurs peuvent aussi constituer un indicateur des modifications que l'on prévoit apporter, tout particulièrement dans les lignées des reproducteurs. En outre, l'expédition, à un âge plus avancé, de truies dont le nombre de mises bas est faible traduit clairement des problèmes de gestion du troupeau reproducteur.

Le nombre de porcs nés vivants pendant la durée de vie d'une truie est un excellent indicateur de la capacité des membres du personnel de gérer les méthodes d'améliorations génétiques employées. Les fournisseurs de matériel génétique possèdent souvent des données de toute une gamme d'exploitations auxquelles les éleveurs peuvent comparer les résultats qu'ils obtiennent dans une unité particulière afin de faire une analyse comparative appropriée de leur rendement. Le nombre de porcs sevrés pendant la durée de vie d'une truie est sans doute un meilleur indicateur que le nombre de mises bas par truie plus âgée par année. Le nombre de porcs sevrés pendant la durée de vie d'une truie fait nettement ressortir l'efficacité avec laquelle les animaux vivants intégrés au troupeau sont gérés, et les résultats des comparaisons entre les installations peuvent être stupéfiants. Les portées produites pendant la durée de vie de la truie mettent en évidence les compétences personnel des porcheries. Toutefois, les importantes variations de ce facteur peuvent aussi traduire la présence de maladies et de carences nutritionnelles (c.-à-d. la présence de mycotoxines dans les céréales).

Il est relativement facile de déterminer ces valeurs qui peuvent servir de repères internes aux fins de l'évaluation des compétences en matière de gestion des animaux. Comme il s'agit de données antérieures, on peut prévoir ou souhaiter des changements (alimentation, génétique et personnel) qui entraîneront leur variation en fonction du temps.


Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : Non disponible
Dernière révision : 25 March 2008

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca