Moisissures et mycotoxines - effets des mycotoxines sur les porcs

Effets des mycotoxines sur les porcs

La zéaralénone

  • exerce un effet oestrogénique
  • des concentrations de 1 ppm (ppm = mg/kg) et plus peuvent provoquer les effets suivants :
    • cochettes - augmentation de l'utérus, de la vulve et des glandes mammaires, prolongement des chaleurs et faible taux de conception
    • verrats (jeunes) - production réduite de sperme et diminution de la libido
    • verrats (matures) - aucun effet
    • truies et cochettes - absence de chaleurs, avortement, porcelets morts-nés, fertilité peu élevée, possibilités de prolapsus vaginal et rectal dans les cas extrêmes
  • peut se transmettre aux porcelets par le lait maternel, ce qui entraîne un élargissement de la vulve chez les porcelets femelles
  • n'influe pas sur l'ingestion alimentaire ou le taux de croissance

La vomitoxine (déoxynivalenol ou DON)

  • appartient à la famille des trichothécènes
  • affecte le tractus gastro-intestinal
  • des concentrations de 1à 2 ppm occasionnent une réduction de l'ingestion alimentaire et, par conséquent, une diminution du gain de poids
  • à des concentrations de 0,5 à 3 ppm, il est préférable de diluer la ration avec des grains nettoyés
  • si les concentrations dépassent 5 ppm, la réduction de l'ingestion alimentaire peut devenir grave
  • des concentrations de 10 à 20 ppm peuvent causer des vomissements, et entraîner un refus total de manger, ce qui provoque une diminution du gain de poids ou une perte de poids
  • les porcs vont d'abord consommer des quantités suffisantes de ration pour causer les vomissements, mais ils réduiront ensuite volontairement leur consommation pour interrompre les vomissements
  • les truies sont plus tolérantes que les porcelets
  • peut affaiblir le système immunitaire à de faibles concentrations

Toxine T2

  • appartient à la famille des trichothécènes
  • plus puissante mais moins répandue que la vomitoxine
  • surtout produite durant les périodes prolongées de temps frais et humide
  • des concentrations de 1 ppm ou plus causent des vomissements ainsi qu'une réduction de l'ingestion alimentaire et du taux de croissance.
  • des concentrations de 16 à 20 ppm entraînent le refus complet de s'alimenter

Analyses de mycotoxines à la ferme

Les porcs peuvent être utilisés pour vérifier la présence de mycotoxines à la ferme.

La zéaralénone

  • donner du grain que l'on soupçonne contaminé à des cochettes âgées de 4 à 6 semaines, pendant 7 à 10 jours, et comparer la teinte rougeâtre et la taille de leur vulve avec celle de cochettes du même âge nourries avec du grain nettoyé.
  • la présence d'une légère teinte rougeâtre et d'enflure après une semaine indique une concentration de 1 ppm de zéaralénone
  • une rougeur intense et une enflure importante après 3 ou 4 jours indiquent une concentration de 5 ppm ou plus

La vomitoxine

  • donner du grain que l'on soupçonne contaminé à des porcelets de 4 à 6 semaines (dans les porcheries d'engraissement, utiliser des porcs de 35kg), pendant une semaine
  • comparer la prise alimentaire et le taux de croissance de ces porcs avec ceux de porcs du même âge nourris avec du grain nettoyé
  • des concentrations de 1 à 2 ppm de vomitoxine causent une légère diminution de la prise alimentaire et du taux de croissance, ce qui peut être difficile à détecter
  • à des concentrations de 3 à 5 ppm, la diminution de l'ingestion alimentaire sera évidente
  • des concentrations de 10 ppm occasionnent des réductions majeures de l'ingestion alimentaire, des vomissements dès le jour suivant l'absorption de la toxine et un ralentissement du taux de croissance

La Toxine T2 entraîne une diminution de l'ingestion alimentaire à des concentrations de 1 ppm.

Étant donné que les porcs qui ingèrent la toxine T2 et la vomitoxine réagissent de la même manière, il est nécessaire de faire analyser un échantillon en laboratoire pour déterminer la ou les toxines présentes dans le grain ou la moulée.


Auteur : Greg Simpson - Nutritionniste de porcs/MAAARO
Date de création : 21 October 1997
Dernière révision : 16 février 2016

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca