Conseils relatifs aux porcs ayant des hernies


Fiche technique - ISSN 1198-7138  -  Imprimeur de la Reine pour l'Ontario
Agdex : 440/20
Date de publication : Novembre 2013
Commande no. 13-076
Dernière révision : Novembre 2013
Situation :
Rédacteur : P. Lawlis - agente des normes anti-cruauté/MAAARO; M. Draper - coodonnateur, Loi sur la vente à l'encan du bétail/MAAARO

Une hernie est une protubérance anormale d'un organe ou d'un tissu au niveau d'une ouverture naturelle ou accidentelle de la peau ou des muscles qui couvrent l'organisme. Les hernies causent souvent des problèmes de bien-être et des pertes économiques.

Les hernies ombilicales des porcs se forment lorsque le tissu conjonctif de l'abdomen se referme mal autour de l'anneau ombilical. Elles peuvent être héréditaires, bien que la majorité d'entre elles soient liées à une infection du cordon ombilical.

Les hernies inguinales et scrotales sont congénitales (présentes à la naissance) et peuvent subir l'influence notable de facteurs génétiques et environnementaux.

Ce que les Producteurs Devraient Faire

Les lois fédérales et provinciales exigent que les animaux soient traités humainement. Les organismes d'application de la loi et les tribunaux se fient aux normes généralement acceptées dans l'industrie et aux lois pour déterminer le caractère inacceptable de certaines pratiques.

Les porcs hernieux devraient être traités lorsqu'ils sont jeunes et que les hernies sont petites. Les transformateurs préfèrent recevoir des porcs sans hernies. Les animaux présentant de petites hernies intactes peuvent néanmoins être transportés directement à l'abattoir. Si vous vous posez des questions relatives à la taille d'une hernie, veuillez vous référer aux critères énumérés dans la Politique sur les animaux fragilisés de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA).

En Ontario, un certain nombre d'abattoirs provinciaux abattent des porcs à barbecue dont le poids en carcasse est inférieur à 45,36 kg (100 lb). Les producteurs sont invités à communiquer avec leurs abattoirs provinciaux locaux pour conclure des arrangements d'abattage. De tels arrangements ouvrent des débouchés aux producteurs pour l'expédition de porcs qui présentent de petites hernies intactes et sont en bonne santé.

Animaux Inaptes au Transport

En vertu de la partie XII (Transport des animaux) du Règlement sur la santé des animaux de la Loi sur la santé des animaux (fédérale), les actions suivantes sont des infractions:

  • Charger, transporter ou décharger des animaux d'une manière qui pourrait causer des blessures ou des souffrances indues.
  • Entasser des animaux au point de leur causer des blessures ou des souffrances indues.
  • La Politique sur les animaux fragilisés de l'ACIA indique qu'une bête qui présente une hernie répondant à au moins l'un des critères ci-après NE doit PAS être transportée:
  • La hernie gêne le mouvement (entre autres si les membres arrière touchent la hernie quand l'animal marche).
  • La hernie est douloureuse à la palpation - la douleur étant indiquée par la vocalisation, un changement d'humeur de l'animal (agressivité), des comportements de l'animal visant la zone douloureuse, une réaction de fuite et une accélération du rythme respiratoire.
  • La hernie touche le sol lorsque l'animal est debout dans sa posture habituelle.
  • La hernie présente une plaie à vif, un ulcère ou une infection apparente.

Laisser des hernies grossir au point qu'elles s'infectent, qu'elles deviennent douloureuses ou qu'elles présentent des ulcères cutanés peut être considéré comme une cause de souffrances inutiles ou comme un comportement permettant la détresse.

Figure 1: Les hernies causent souvent des problèmes de bien-être et des pertes économiques.

Figure 1: Les hernies causent souvent des problèmes de bien-être et des pertes économiques.

Connaître la Loi

Les producteurs doivent connaître les lois en vigueur en Ontario quant aux soins, à la manipulation et au transport des porcs. Les lois suivantes s'appliquent précisément aux soins, à la manipulation et au transport des porcs hernieux.

Loi sur la Société de protection des animaux de l'Ontario (LSPAO)

La LSPAO, législation provinciale de l'Ontario en matière de protection des animaux, interdit qu'un propriétaire permette qu'un animal soit en détresse. La présence d'animaux en détresse n'est PAS conforme aux pratiques de soins raisonnables et généralement acceptables. Un niveau de soins aux animaux inférieur à celui généralement accepté par l'industrie pourrait être considéré comme une situation permettant que des animaux soient en détresse et pourrait entraîner des mesures d'application de la législation.

Le terme « détresse » s'entend de l'état d'un animal qui a besoin de soins convenables, d'eau, de nourriture ou d'un abri, qui est blessé, malade ou souffrant, qui est maltraité ou victime de souffrances ou qui subit des épreuves, des privations ou des négligences excessives ou inutiles.

Les inspecteurs de la Société de protection des animaux de l'Ontario peuvent donner des ordres en vertu de la LSPAO, si les circonstances le justifient.

Loi de 2001 sur la qualité et la salubrité des aliments - Règlement de l'Ontario 31/05

Le Règlement sur les viandes de l'Ontario (Règl. de l'Ont. 31/05) permet aux vétérinaires du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation de l'Ontario (MAAO) de condamner ou d'euthanasier les animaux qui sont impropres à la consommation humaine ou qui vivent des souffrances excessives ou de la détresse aux abattoirs provinciaux détenteurs de permis. Les porcs qui arrivent aux abattoirs provinciaux avec des hernies ulcérées, infectées ou touchant le sol sont mis de côté pour subir une inspection vétérinaire et peuvent être condamnés ou euthanasiés.

Règlement de l'Ontario 105/09

Le Règlement sur l'élimination des animaux morts de l'Ontario (Règl. de l'Ont. 105/09) exige que toute personne qui a la responsabilité des soins et de la surveillance d'un animal invalide tue cet animal promptement et sans cruauté ou qu'elle prenne des mesures pour qu'il en soit ainsi. « Animal invalide » s'entend d'un animal devenu invalide par la maladie, l'émaciation ou une autre cause vraisemblablement mortelle.

Les porcs souffrant de hernies très graves qui se sont infectées ou présentent des lésions peuvent entrer dans cette définition.

Le règlement interdit par ailleurs le déplacement d'animaux invalides avant leur mise à mort. Ce règlement est appliqué par le MAAO.

Loi sur la vente à l'encan du bétail

En vertu de la Loi sur la vente à l'encan du bétail, le MAAO a la responsabilité de surveiller la santé et le bien-être du bétail lors des enchères qui se tiennent en Ontario.

Les animaux malades, blessés ou qui présentent une anomalie lors d'une vente à l'encan peuvent faire l'objet de l'un des ordres suivants donnés par les vétérinaires inspecteurs du MAAO:

  • Euthanasie
  • Expédition directe vers l'abattoir
  • Marquage et vente pour l'abattage seulement
  • Vente avec annonce de l'état de l'animal dans le ring
  • Renvoi au consignateur aux fins de traitement

Prévention des Hernies

Bien que l'apparition de hernies scrotales ou ombilicales soit souvent un problème fâcheux pour les exploitations commerciales, il existe plusieurs mesures grâce auxquelles un producteur peut tenter de réduire l'incidence des hernies:

  • L'assainissement des lieux et l'hygiène seraient plus susceptibles de réduire l'incidence des hernies ombilicales que l'élimination de certains verrats ou certaines mères. Il a été établi que la désinfection des cordons ombilicaux fait baisser l'incidence des infections.
  • L'amélioration de l'assainissement des cases de parturition, par le retrait du fumier de truie qui s'est accumulé avant la mise bas et l'usage d'une poudre desséchante pour garder le sol de la case sec, peut diminuer le nombre de bactéries présentes dans l'environnement des porcelets et, par conséquent, diminuer le risque d'infection et de hernies ombilicales.
  • Des facteurs environnementaux, tels que l'étirement anormal du cordon ombilical pendant la mise bas, la pose incorrecte des pinces ombilicales ou l'infection du moignon ombilical du porcelet, pourraient jouer un rôle dans la fermeture incomplète de l'ouverture du cordon.
  • La manipulation soigneuse des porcs peut diminuer significativement l'incidence des hernies scrotales et inguinales à l'échelle du troupeau.
  • La bonne gestion du troupeau, comme dans tous les aspects de la production porcine, produit des résultats positifs.

Où s'adresser?

L'arbre de décision Should This Pig Be Loaded (« Ce porc devrait-il être chargé ») et la brochure Caring for Compromised Pigs (« Soins des porcs fragilisés ») publiés par Food and Farm Care Ontario (anciennement « Ontario Farm Animal Council ») fournissent des lignes directrices d'aide à la décision en matière de chargement et de transport des porcs.

Si vous avez des doutes sur la manière dont un porc hernieux devrait être traité ou si vous vous interrogez sur la gravité d'une hernie, veuillez communiquer avec votre vétérinaire porcin.

Évaluation 1 - petites hernies

petites herniespetites hernies petites hernies

Évaluation: Transport direct à l'abattoir. Ces porcs présentent des hernies qui ne touchent pas le sol, ne gênent pas leur mouvement et ne sont pas ouvertes ou en sang.

Évaluation 2 - grosses hernies
grosses hernies grosses herniesgrosses hernies

Évaluation: Inapte au transport. De telles hernies devraient avoir été traitées plus tôt. Les porcs doivent être éliminés promptement et sans cruauté sur le lieu d'élevage (c.-à-d. être euthanasiés ou abattus pour la consommation personnelle du producteur à la ferme).

La présente fiche technique a été autorisée par Penny Lawlis, agente des normes anti-cruauté, et Mike Draper, coordonnateur, Loi sur la vente à l'encan du bétail, du MAAO à Woodstock en collaboration avec Ontario Pork.

Ontario Pork logo