Mesure du rendement : quantité de porc produite par tonne d'aliments

Dans une porcherie, une augmentation de la productivité des truies, du nombre de truies ou du nombre de kilogrammes de porc produit par mètre carré peut servir à la comparaison du rendement de deux exploitations. Qu'adviendra-t-il toutefois si l'augmentation des recettes d'une valeur de x dollars qui découle de ces accroissements coûte 1,25x dollars? (Le coût doit être, par exemple, celui des additifs pour rations animales, du renouvellement des truies, d'une main d'œuvre supplémentaire ou des médicaments.). Les mesures du rendement sont certes utiles, mais il est parfois bon d'avoir une mesure globale de l'efficacité qui reflète la rentabilité d'une entreprise.

Le calcul des coûts de production peut être aussi complexe qu'on le veut, selon le degré de ventilation ou de quantification des intrants que l'on souhaite. Il peut être difficile d'estimer avec exactitude l'indice de consommation et le gain moyen quotidien à la ferme, quoiqu'il existe à cette fin des solutions de rechange simples. Prenons à titre d'exemple la mesure de la quantité de porc produite par tonne d'aliments employée (PTA). Le terme " porc " renvoie au poids de la carcasse parée et non pas au poids vif. On devrait pouvoir effectuer ce calcul pour toute période donnée au moyen des reçus de la Commission ontarienne de commercialisation du porc ou encore estimer le PTA en multipliant le poids vif par le rendement de carcasse (p. ex., 80 p. cent). On peut déterminer la consommation d'aliments à l'aide des reçus des fournisseurs ou des registres de rendement/mouture, etc. de la ferme. La consommation doit, pour de nombreux motifs, être calculée en fonction de la plage de poids examinée. Un PTA de 300 kg (25-90 kg), par exemple, veut dire qu'une entreprise a produit 300 kg de porc par tonne d'aliments au cours de la prise de poids de 25 à 90 kg, et elle reflète bien sûr une situation différente qu'un PTA de 300 kg (40 90 kg).

Le PTA, qui constitue une simple mesure de l'efficacité, est établi indépendamment des prix du porc ou des aliments. Il s'agit donc d'un moyen utile de faire l'analyse comparative des résultats d'une année à l'autre. Il est toutefois facile de retenir des prix courants du porc et des aliments afin d'obtenir des recettes supérieures aux coûts des aliments. Il faut toutefois se demander ce calcul est bon uniquement pour la simplicité qu'il offre ou si le résultat est utile à d'autres fins. Ces valeurs peuvent aider les gestionnaires à prendre des décisions. Lorsqu'on envisage des améliorations mineures (comme l'emploi d'un additif pour rations animales ou d'un vaccin, d'un désinfectant, de distributeurs d'aliments humides secs, mais non pas quand l'on prévoit un réaménagement important de la porcherie), il peut être difficile d'évaluer les avantages éventuels en fonction des coûts.

Lorsqu'on peut obtenir des renseignements au sujet des épreuves auxquelles un produit a été soumis ou effectuer des essais dans ses propres installations, le PTA peut servir à l'analyse. Prenons le cas d'une mise à l'épreuve hypothétique d'un additif pour rations animales qui révèle une augmentation du PTA de 10 kg par rapport aux porcs témoins. À quelle fin peut servir ce résultat? On peut d'abord établir les économies sur le coût des aliments auxquelles correspond le surplus de 10 kg :

10 kg x prix du porc, p. ex. 10 kg x 1,35 $/kg = 13,50 $

Ce calcul permet de déterminer que l'emploi de l'additif se traduit par une réduction de 13,50 $ par tonne d'aliments, que si l'additif coûte 5 $/tonne d'aliments, la réduction correspond à 13,50 $ - 5 $ = 8,50 $, et que les dépenses supplémentaires permettent d'accroître les recettes (de 2,7 = 2,713,50 $/5 $ fois. Ce facteur peut servir à l'analyse comparative des produits ou des services. Les dépensent excédentaires offrant le plus important gain permettra de déterminer lequel des produits ou des services tout indiqué. Un rapport de 1 veut dire qu'on a simplement appris à exécuter l'épreuve. Enfin, un rapport inférieur à 1 indique qu'on n'a aucune chance de succès (on se rendrait toutefois compte de la situation sans ce résultat).

Calculatrice en ligne

Vous pouvez utiliser la calculatrice de PTA pour déterminer, dans le cas de deux situations réelles ou hypothétiques, l'écart entre les quantités de porc produites par tonne d'aliments employée et les gains réalisés par rapport aux dépenses excédentaires correspondantes.

(La calculatrice de PTA a été conçue d'après les articles de John Gadd publiés dans Pig Farming.)


Auteur : Penny Lawlis - spécialiste des soins des animaux/MAAARO
Date de création : 27 mars 2008
Dernière révision : 27 mars 2008

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca