La pneumonie chez les ovins

 

Les poussées de pneumonie sont rarement simples, particulièrement dans un groupe d'agneaux. L'agent infectieux réel pourrait être une d'un certain nombre de bactéries, un mycoplasme ou un virus. Un grand nombre de ces organismes sont généralement trouvés dans les voies respiratoires d'agneaux en santé, où ils ne causent aucun problème - jusqu'à ce qu'un certain facteur prédisposant cause un stress au système respiratoire. L'agent stressant pourrait être le rassemblement d'un groupe d'agneaux du pâturage à un parc poussiéreux pour l'expédition, une mauvaise ventilation dans une étable, une accumulation d'ammoniac d'une litière accumulée dans un bâtiment, une humidité élevée, un entassement ou une combinaison de ces agents.

Les signes cliniques varieront selon la gravité. Au début d'une poussée, vous pouvez vous apercevoir qu'il y a davantage de toux au sein du groupe; au moment de déplacer les agneaux, certains peuvent traîner et respirer difficilement. Il peut y avoir des animaux très malades qui peuvent nécessiter des traitements individuels; il peut y avoir quelques décès. Dans un cas de poussée de pneumonie en Nouvelle-Zélande, on signalait que 2 à 3 jours suivant la conduite de 850 agneaux du pâturage à un parc d'attente poussiéreux, 24 étaient morts; 12 autres sont morts dans les deux semaines suivantes. Il y avait des cas sporadiques de pneumonie chez les survivants chaque fois qu'ils étaient manipulés.
Le traitement d'agneaux individuels est difficile sauf dans les petits troupeaux. Le traitement doit se concentrer sur la cause de la surinfection pour essayer de sauver les animaux et de réduire le dommage aux poumons. En raison de la variété des agents qui peuvent être en cause, une identification précise de l'agent infectieux est nécessaire.

Afin d'empêcher une grave poussée de pneumonie, il faut s'attaquer aux facteurs prédisposants. Si le parc d'attente est très poussiéreux, faire reposer la poussière avant que n'arrivent les ovins. Conduisez-les lentement. Pendant l'hiver, une bonne ventilation dans l'étable ou la grange est essentielle; un air humide vicié favorise la pneumonie.

Il y a aussi des pertes financières. Les agneaux avec une pneumonie chronique, bien qu'ils puissent sembler normaux, ont un taux de croissance ralenti. Ces pertes se produisent après qu'il y ait eu des décès et que des traitements coûteux ont été utilisés.

Il faut se rappeler que la cause la plus commune d'une pneumonie chronique chez les ovins âgés de trois ans ou plus est la maedi-visna. Il s'agitd'une pneumonie virale évolutive lors de laquelle le tissu pulmonaire actif est détruit. Les brebis avec la maedi-visna perdent leur condition et ont moins de lait des pis atteints de mammite.

 


Auteur : Dr S. John Martin - Consultant en santé des ovins, caprins et porcins/MAAARO
Date de création : 01 juin 1999
Dernière révision : 19 avril 2010

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca