Clôtures de protection contre les prédateurs


Fiche technique - ISSN 1198-7138  -  Imprimeur de la Reine pour l'Ontario
Agdex : 430/10
Date de publication : 09/02
Commande no. 02-054
Dernière révision : 8 décembre 2016
Situation : Fiche technique originale
Rédacteur : Anita O’Brien - Spécialiste des ovins et des caprins/MAAARO

Table de matières

  1. Clôtures électriques
  2. Clôtures grillagées
  3. Clôtures grillagées électrifiées
  4. Référence
  5. Comparaison du coût et de la durée de vie de trois types de clôtures visant à protéger les pâtures à moutons contre les coyotes

L’installation de clôtures fait partie des mesures préventives que peuvent prendre les éleveurs désireux de protéger leurs animaux contre les prédateurs. La présente fiche technique décrit les types de clôtures parmi lesquels choisir quand on envisage d’installer une nouvelle clôture et que l’on veut interdire l’accès des coyotes aux pâtures la majeure partie du temps.

Le choix de la clôture la mieux indiquée dans chaque cas implique de mettre en balance plusieurs facteurs, soit le niveau de prédation (la valeur monétaire des pertes), le coût de la clôture, sa durée de vie prévue et le degré de protection attendu. Selon sa situation particulière, chaque éleveur accordera à ces facteurs des coefficients de pondération différents pour déterminer le type de clôture qui lui convient le mieux.

Clôtures électriques

La clôture électrique peut être l’élément central de tout programme de lutte contre les prédateurs. Les clôtures d’enceinte qui sont posées sur le périmètre de la ferme doivent comporter au moins 5 fils et alterner les fils sous tension et les fils de mise à la terre. Toute clôture de moins de 5 fils ne réussira pas à limiter efficacement les prédations des coyotes, surtout si ceux-ci en ont déjà commis à cet endroit.

L’espacement des fils est un autre facteur important. Ainsi, il faut que les 3 fils du bas de la clôture soient écartés de 6 pouces de façon à ce que les coyotes touchent inévitablement à la fois un fil sous tension et un fil de terre lorsqu’ils cherchent à la traverser. L’espacement des fils du haut peut être plus grand de manière à accroître la hauteur totale de la clôture.

Il est indispensable d’entretenir régulièrement les clôtures électriques pour qu’elles empêchent efficacement les coyotes d’entrer dans les pâtures. La tension du courant qui circule dans la clôture baisse lorsque les fils sont en contact avec des plantes qu’on a laissées pousser ou des branches d’arbres tombées ou lorsque les fils sont usés. Il faut continuellement corriger ces défauts pour que la clôture puisse infliger aux animaux des décharges électriques suffisamment fortes.

Dans les zones où les clôtures électriques sont monnaie courante, il semblerait, d’après des données préliminaires, que ce moyen de protection soit devenu moins efficace contre les coyotes. À cause de leur emploi généralisé, les clôtures électriques ont peut-être perdu de leur effet dissuasif parce que les coyotes s’y sont habitués et qu’ils ont appris à les traverser.

Les coyotes sont des prédateurs très intelligents et opportunistes. Leur comportement de chasseur est en partie acquis et en partie dicté par leurs gènes (G. Parker, 1995). En d’autres termes, les coyotes qui ont appris à tuer des animaux d’élevage chercheront toute leur vie à en tuer d’autres.

Plus il est impératif d’interdire l’entrée aux coyotes, plus il faut augmenter le nombre de fils de la clôture. Des études menées en Alberta montrent que lorsque l’ampleur des pertes économiques justifie un tel investissement, on doit poser une clôture de 9 fils pour obtenir une protection suffisante. Quoiqu’il soit techniquement possible d’installer une clôture totalement à l’épreuve des prédateurs, le coût en est prohibitif. Ce genre de clôture comporte par exemple 13 fils où alternent les fils sous tension et les fils de terre, des poteaux de tension tous les 22 pieds et des espaceurs tous les 11 pieds.

La clôture ne peut rester efficace et produire des décharges suffisamment fortes pendant les périodes de temps sec que si elle est complétée par un bon système de retour à la terre. Pour lui maintenir son pouvoir dissuasif (les animaux reçoivent une décharge électrique quand ils touchent la clôture), il est nécessaire que le courant passe à travers l’animal et rejoigne les fils de terre pour qu’il puisse retourner à la borne de terre de l’électrificateur et ainsi boucler le circuit électrique. La fermeture du circuit est réalisée quand tous les fils de terre sont reliés entre eux. Des tiges de mise à la terre supplémentaires peuvent être nécessaires si la longueur totale de la clôture augmente.

Correctement installées, les clôtures électriques à fils haute résistance peuvent durer 30 ans. Les électrificateurs de bonne conception et de bonne qualité peuvent durer au moins 15 ans.

Clôtures grillagées

Les clôtures grillagées bien entretenues empêchent la plupart des coyotes d’entrer dans les pâtures, surtout quand l’écartement des fils verticaux ne dépasse pas 6 pouces et que celui des fils horizontaux se situe entre 2 et 4 pouces dans leur moitié inférieure. Des clôtures plus hautes (plus de 5 pieds) peuvent décourager les coyotes d’essayer de sauter par-dessus. Par contre, il faut s’attendre qu’ils essaieront de les escalader, car ils sont particulièrement habiles à s’adapter aux changements dans leur environnement.

Bien qu’elles soient plus coûteuses à l’installation que les clôtures électriques à fils haute résistance, les clôtures grillagées présentent des avantages certains et sont indiquées quand il s’agit de clôturer le périmètre des pâtures. Si des prédations se produisent dans les pâtures protégées par ce genre de clôtures, il est souvent plus facile de découvrir à quel endroit et de quelle manière les coyotes sont passés, puisque les seuls accès possibles sont les barrières ou les dépressions du sol sous la clôture. Cela peut aussi faciliter le travail de capture des prédateurs puisque les points d’entrée sont plus faciles à déterminer que dans les pâtures entourées d’une clôture électrifiée.

Une variante de la clôture grillagée pouvant intéresser certains producteurs est la clôture destinée à contenir et à protéger les cervidés. Elle offre le même type de protection que celle décrite plus haut, mais, en plus, les coyotes auront plus de mal à sauter par-dessus ou à l’escalader. Son principal inconvénient est le coût. Le grillage généralement utilisé coûte 530 dollars le rouleau de 20 perches (100 mètres). En outre, les poteaux sont nettement plus chers car ils doivent être plus hauts et plus gros que ceux d’une clôture ordinaire.

On fabrique actuellement du grillage de clôture renforcé avec des fils haute résistance, ce qui réduit la tendance des clôtures grillagées classiques à perdre de leur rigidité et à se déformer. Cela permet aussi d’espacer davantage les poteaux et donc de réduire le coût total de la clôture. Les éleveurs ont avantage à opter pour un fil galvanisé de catégorie 3 et d’au moins 12,5 de calibre pour prolonger la vie utile de la clôture.

La durée de vie utile escomptée des clôtures grillagées ordinaires est de 15 à 20 ans. Elle est de 30 ans et plus pour les clôtures grillagées à fils galvanisés haute résistance de catégorie 3.

Clôtures grillagées électrifiées

En alliant les propriétés de la clôture grillagée et de la clôture électrifiée, ce type de clôture représente pour les animaux un obstacle physique et psychologique très intimidant et, pour l’éleveur, un moyen de protection mobile permettant de faire des clôtures temporaires ou permanentes. La clôture grillagée électrifiée existe en plusieurs versions qui toutes utilisent des fils horizontaux électroplastiques. Les piquets peuvent être de toutes sortes, allant des piquets électroplastiques aux renforts rigides en PVC.

La durée de vie escomptée de la clôture grillagée électrifiée est d’environ 5–7 ans, alors que la clôture grillagée ordinaire peut durer environ 20 ans et la clôture grillagée à fils haute résistance, 30 ans et plus. Les situa–tions où elle est le plus susceptible d’offrir une protection efficace sont celles où l’on envoie les animaux brouter un regain de foin, des résidus de culture ou une pâture louée qui n’est pas clôturée. À cause de son coût et de sa médiocre longévité, il est difficile d’en recommander l’emploi extensif. L’opportunité de recourir à ce genre de protection doit être déterminée au cas par cas.

Référence Bibliographique

Parker, G. 1995. Eastern Coyote, The Story of Its Success. Nimbus Publishing.

Tableau 1. Comparaison du coût et de la durée de vie de trois types de clôtures visant à protéger les pâtures à moutons contre les coyotes

Fournitures nécessaires pour installer 40 perches (200 m) de clôture en ligne droite (sans angle) Grillage à moutons avec fils haute résistance Clôture électrique à 7 fils Clôture grillagée électrifiée
A. Fil 2 rouleaux de 20 perches (100 m) de fil 1047-6, calibre 12,5, haute résistance, à 173 $ le rouleau 346,00 $    
3 rouleaux de fil lisse, calibre 12,5, haute résistance, à 60 $ le rouleau (2 000 pieds)   180,00 $  
4 rouleaux de 165 pieds (50 m) de grillage (39,5 po ou 1 mètre de haut), à 140 $ le rouleau     560,00 $
Fil de tension 1 rouleau de 10 lb à 13 $ le rouleau 13,00 $ 13,00 $  
B. Poteaux (piquets) 35 poteaux de 4 pouces x 8 pieds de long à 7,75 $ chacun (espacés de 20 pieds, plus une partie de l'ensemble d'ancrage) 255,75 $    
20 poteaux de 4 pouces x 8 pieds de long à 7,75 $ chacun (espacés d'approx. 33 pieds (2 perches), plus une partie de l'ensemble d'ancrage)   155,00 $  
Poteaux de tension 4 poteaux de 6 pouces x 8 pieds de long à 10,50 $ chacun 42,00 $ 42,00 $  
C. Agrafes- galvanisées 11 lb d'agrafes de 2 pouces à 2 $ la livre 22,00 $    
6 lb d'agrafes de 2 pouces à 2 $ la livre   12,00 $  
D. Isolateurs 4 sacs d'isolateurs de poteaux à 10 $ le sac de 25 2 paquets d'isolateurs de poteaux de tête à 3 $ le sac de 4 (4 fils électrifiés avec isolateurs, 3 fils avec agrafes)   38,00 $ 6,00 $  
E. Tendeurs de fil et poignée 7 tendeurs sur ligne à 4 $ chacun et 1 poignée de serrage à 18 $   28,00 $ 18,00 $  
F. Tiges de mise à la terre 3 tiges en acier galvanisé de pouce x 8 pieds de long (3/8") à 20,00 $ chacune   60,00 $ 60,00 $
Sous-Total
678,75 $ 552,00 $ 620,00 $
Durée de vie escomptée - années
30 ans 30+ ans 5 ans
Coût par an (sous-total /durée de vie)
22,63 $ 18,40 $ 124,00 $
G. Electrificateur (durée de vie escomptée de 15 ans) Marques et modèles nombreux, avec diverses puissances, coûtant de 200 $ à 1 200 $ chacun   600,00 $ 40 $/an 600,00 $ 40 $/an

Prix observés en février 2002.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca