Glossaire de l'amélioration génétique des ovins


Fiche technique - ISSN 1198-7138  -  Imprimeur de la Reine pour l'Ontario
Agdex : 430
Date de publication : 10/00
Commande no. 00-080
Dernière révision : 14 avril 2010
Situation : Fiche technique originale
Rédacteur : Delma Kennedy - Spécialiste des ovins, Programmes de génétique, de reproduction et de performance/MAAO

 

Nous présentons ci-dessous la définition des termes désignant les concepts génétiques dans le but d'en faciliter la compréhension.


Béliers terminaux

Béliers utilisés dans un programme de croisements pour engendrer des descendants qui sont tous destinés à la boucherie. Ce système permet d'exploiter au maximum l'effet d'hétérosis et la complémentarité entre races. Une femelle F1 possédant des qualités maternelles intéressantes est fécondée par un bélier terminal qui transmet à ses descendants ses qualités bouchères et sa capacité de croissance.

Caractère

Toute caractéristique mesurable ou observable d'un animal.

Caractères qualitatifs

Caractères qui s'expriment de façon nettement différente selon les phénotypes. Il s'agit par exemple de la présence ou de l'absence des cornes chez les moutons Dorset. En général, ces caractères sont sous la dépendance d'une paire ou de quelques paires de gènes seulement.

Caractères quantitatifs

Caractères au sujet desquels on n'observe pas de grande distinction selon les phénotypes. Ils présentent une variation graduelle d'un phénotype à un autre, par exemple, le poids à la naissance. Ces caractères peuvent être sous la dépendance des conditions de milieu ainsi que de nombreuses paires de gènes.

Chromosome

Les chromosomes se trouvent dans le noyau de toutes les cellules et sont principalement constitués d'ADN. Ils portent les gènes. Les ovins possèdent 27 paires de chromosomes.

Collatéraux

Se dit des animaux qui ont entre eux un lien de parenté, à l'exception des descendants ou des ascendants. Il s'agit par exemple des frères.


Comparaison toutes races

Estimation de la valeur génétique d'un caractère donné. C'est la différence prévue entre la performance des descendants d'un animal donné et la performance moyenne des descendants de tous les animaux quelle qu'en soit la race.


Congénital

État qui existe chez un animal dès la gestation ou la naissance, qui n'est pas de nature héréditaire, mais attribuable au milieu.


Consanguinité

La consanguinité est l'état des sujets qui sont nés de deux animaux génétiquement apparentés. Elle s'accompagne d'une élévation du nombre de paires de gènes homozygotes et d'une diminution des paires de gènes hétérozygotes. La consanguinité accroît la prépotence et l'expression de gènes récessifs défavorables. (L'élevage en consanguinité aboutit à des lignées « inbred » ou lignées pures).


Contrôle de la descendance

Évaluation d'un ou de plusieurs caractères chez les descendants d'une brebis ou d'un bélier dans le but d'établir la fiche de performance de ce parent, laquelle contribuera à son évaluation génotypique.


Contrôle de performance (testage)

Collecte systématique de renseignements sur la performance d'un animal en particulier, en vue de s'en servir pour prendre des décisions concernant l'amélioration de la valeur génétique d'un ou de plusieurs caractères précis.


Contrôle en station

Contrôle permettant de comparer la performance d'animaux appartenant à des troupeaux différents en les plaçant dans les mêmes conditions d'élevage et de milieu.


Corrélation

Mesure de la variation de deux caractères l'un par rapport à l'autre. La corrélation s'exprime par un coefficient situé entre –1,00 et +1,00. Les caractères qui sont négativement corrélés ont un comportement opposé l'un par rapport à l'autre : l'évolution favorable de l'un s'accompagne d'une évolution défavorable de l'autre. Par exemple, l'épaisseur de gras pourrait être négativement corrélée avec le gain de poids. Des caractères positivement corrélés évoluent simultanément dans le même sens. La corrélation est de 0 lorsque le changement d'un caractère n'est pas associé à un changement constant de l'autre caractère.


Corrélation génétique

Lien qui se manifeste entre deux caractères qui sont sous l'influence des mêmes gènes.


Corrélation phénotypique

Corrélation entre deux caractères qui sont influencés simultanément à la fois par des facteurs génétiques et par des facteurs de milieu.


Croisement éloigné ou de retrempe

Croisement entre sujets d'une même race dont l'apparentement est très faible.


Croisement en retour ou rétrocroisement

Croisement d'un sujet issu de deux races avec un sujet d'une de ces deux races.


Croisement entre lignées

Croisement entre des sujets appartenant à deux lignées pures ou plus.


Croisement entre races ou croisement simple

Reproduction entre sujets de races différentes donnant naissance à des sujets croisés.


Croisement rotatif ou alternatif

Croisements systématiques entre deux races ou plus, dans lesquels des brebis croisées sont fécondées par des béliers appartenant à la race qui a contribué génétiquement le moins à leur phénotype.

Demi-frères et demi-soeurs

Sujets qui ont le même père ou la même mère.


Distribution normale (courbe en cloche)

Représentation graphique de tous les niveaux de performance que les animaux peuvent afficher relativement à un caractère. Le nombre d'individus affichant chacun de ces niveaux de performance forme en général une distribution normale.


Dominance

Un gène dominant est un gène qui agit sur l'aspect extérieur de l'animal (phénotype). Un gène dominant provenant d'un parent modifie le phénotype, même si le gène correspondant transmis par l'autre parent est différent.

Écart

Différence entre la performance moyenne d'un groupe et la performance d'un sujet de ce groupe.


Écart de sélection

Différence, pour un caractère, entre la valeur moyenne des animaux de relève et la valeur moyenne du groupe dans lequel ces derniers sont sélectionnés. La réponse à la sélection prévue est égale à l'écart de sélection multiplié par l'héritabilité pour ce caractère.


Écart prévu dans la descendance (EPD)

Estimation de la mesure dans laquelle un animal peut transmettre sa valeur génétique à sa descendance. Elle est basée sur la propre performance de l'animal et sur la performance des animaux qui lui sont apparentés. Elle est égale à la moitié de la VEE de l'animal et est exprimée en tant qu'écart par rapport à la moyenne de la race.


Effet direct

Part de l'expression d'un caractère qui est déterminée par le génotype.


Effet maternel

Effet que les aptitudes maternelles de la brebis peuvent avoir sur un caractère. Par exemple, l'effet des aptitudes laitières de la mère sur le poids au sevrage de ses jeunes.


Effets génétiques additifs

Les membres d'une paire de gènes qui ont la propriété de s'exprimer également sont des gènes additifs. Les effets de cette paire de gènes sont exprimés en tant que somme des effets individuels des gènes qui la composent.


Effets génétiques non additifs

Effets favorables produits par des associations particulières de paires de gènes dont les membres ne s'expriment pas avec la même force. Ils constituent la principale cause d'hétérosis.


Environnement

voir « Milieu »


Exactitude

Degré de précision de l'estimation de la valeur génétique d'un animal par rapport à la vraie valeur génétique qui elle est inconnue.


F1

Abréviation désignant les animaux nés du croisement entre un bélier de race pure et une brebis d'une autre race pure.


Frères et soeurs (plein-frères et soeurs)

Sujets qui ont les mêmes père et mère.


Gain moyen quotidien

Prise de poids moyenne par jour d'un animal. Par exemple, si on la calcule entre les pesées à 50 jours et à 100 jours :

Poids à 100 jours – Poids à 50 jours / 50 jours = Gain de poids/jour ou GMQ


Gène

Un gène est une séquence de bases située sur un côté d'une molécule d'ADN. Cette unité fondamentale de l'hérédité existe sous forme double (paires) chez l'individu, mais elle est transmise à la descendance par chacun des parents sous forme simple.


Gènes récessifs

Les gènes récessifs n'influent sur le phénotype d'un sujet que si ce dernier est homozygote. Pour que le phénotype récessif soit observé, il faut donc que le gène récessif soit transmis par les deux parents.

Génotype

Constitution génétique d'un individu déterminée par l'ensemble de ses gènes.


Groupe de conduite

Groupe d'ovins nés durant une période donnée et qui sont soumis aux mêmes conditions d'élevage et de milieu.


Groupe de contemporains

Groupe d'ovins de même race nés durant une période donnée et qui sont placés dans les mêmes conditions d'élevage et de milieu.


Hérédité

Transmission des caractéristiques des parents à leurs descendants par l'intermédiaire des gènes.


Héritabilité

Mesure dans laquelle un caractère observé ou mesuré est transmis aux descendants par un parent. Plus l'héritabilité est élevée, plus il y a de chances que la performance effective du sujet sera transmise à la descendance, et plus vite l'objectif de la sélection sera atteint.


Hétérosis (vigueur hybride)

Augmentation de la performance observée chez un animal croisé, laquelle est supérieure à la performance moyenne prévue des lignées parentales.


Hétérozygote

Est hétérozygote un individu chez qui les membres d'une paire de gènes donnée ne sont pas identiques (p. ex. Aa).


Homozygote

Est homozygote un individu chez qui les membres d'une paire de gènes donnée sont identiques (p. ex. AA).


Interaction génotype-environnement

Variations des niveaux de performance des génotypes qui sont attribuables à l'influence du milieu. Par exemple, un génotype peut donner une bonne performance dans un milieu donné et une performance différente dans un autre milieu.


Intervalle entre générations

Correspond à l'âge moyen des reproducteurs au moment où naissent les animaux qui les remplaceront dans le troupeau. Représente le taux moyen de renouvellement du troupeau.


Lutte libre

Mode de mise à la reproduction où toutes les brebis d'un troupeau ont autant de chance d'être fécondées par un bélier donné que par n'importe quel autre bélier.


Milieu

Ensemble des facteurs autres que génétiques qui exercent une influence sur la performance d'un animal.

Moyenne

Valeur moyenne d'un caractère chez un groupe d'animaux.


Pedigree

Tableau généalogique d'un animal.


Pères à brebis

Béliers utilisés dans un programme de croisements pour engendrer les brebis reproductrices. Ils possèdent les gènes qui transmettent les qualités maternelles à leurs filles appelées à devenir les brebis reproductrices du troupeau.


Phénotype

Expression observée ou mesurée d'un caractère chez un individu (p. ex. le poids au sevrage, la naissance simple ou double, etc.) Le phénotype est le résultat des effets du génotype et des effets de l'environnement.


Poids corrigé à 50 jours

Poids calculé à partir du poids effectif d'un agneau pesé entre l'âge de 35 et de 65 jours. Le résultat de la pesée est corrigé de façon à correspondre à celui d'un agneau mâle de 50 jours né simple d'une brebis adulte (4–5 ans).


Poids corrigé à 100 jours

Somme du poids corrigé à 50 jours et du gain de poids réalisé par l'agneau mâle ou femelle entre l'âge de 50 et 100 jours. (GMQ postsevrage + poids corrigé à 50 jours).


Porteur

Animal hétérozygote dont une paire de gènes particulière se compose d'un gène récessif et d'un gène dominant. Cet animal est porteur du gène récessif, mais il exprime les caractéristiques du gène dominant.


Prépotence

Aptitude d'un parent à transmettre ses caractères à ses descendants de sorte que la probabilité que ceux-ci lui ressemblent est plus élevée qu'à l'ordinaire. Les ovins issus de croisements consanguins manifestent en général plus de prépotence que les ovins issus de croisements éloignés parce qu'ils possèdent un plus grand nombre de paires de gènes homozygotes.


Progrès génétique

Évolution favorable de la valeur génétique moyenne d'une population, relativement à un caractère donné, que l'on a obtenue, grâce à la sélection génétique.


Sélection

Procédé utilisé pour déterminer les animaux qui seront les parents de la génération suivante en fonction de caractéristiques prédéterminées.


Sélection familiale (élevage en lignée pure)

Méthode de croisements consanguins visant à élever le degré d'apparentement moyen des sujets d'un troupeau en utilisant comme reproducteur un ancêtre ou une lignée d'ancêtres exceptionnels.


Sélection multicaractère

Sélection axée simultanément sur plus d'un caractère.


Taux d'amélioration

Exprime l'importance de la modification génétique obtenue dans une population donnée.

Il est fonction de plusieurs facteurs :

    1. Nombre de caractères sur lesquels est axée la sélection à un moment
    2. Héritabilité des caractères
    3. Corrélations génétiques entre les caractères sélectionnés
    4. Écarts de sélection utilisés dans le troupeau
    5. Intervalle entre générations dans le troupeau. (Le taux d'amélioration est en général exprimé par année en unités du caractère mesuré).


Taux de conception

Rapport du nombre des brebis qui ont agnelé au nombre des brebis mises en présence d'un bélier reproducteur. Le taux de conception est exprimé par un pourcentage.


Troupeau fermé

Un troupeau existant dans lequel n'entre aucun sujet de reproduction sur pied. Le matériel génétique extérieur y entre seulement par l'intermédiaire de l'insémination artificielle et du transfert d'embryon.


Valeur d'élevage estimée

Estimation de la valeur génétique d'un animal, pour un caractère particulier, basée sur la performance de l'animal et la performance des animaux qui lui sont apparentés. La VEE est exprimée sous forme d'écart par rapport à la moyenne de la race.


Variation

Différence observée ou mesurée pour un caractère au sein d'un groupe d'animaux.

 

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca