Solutions proposées aux agriculteurs pour dissuader les oiseaux migrateurs

Les oiseaux migrateurs sont protégés par le gouvernement fédéral en vertu de la Loi de 1994 sur la convention concernant les oiseaux migrateurs et son Règlement. Il est interdit de tuer, de déranger ou de détruire les oiseaux migrateurs, leurs nids ou leurs œufs, sauf avec un permis. Les permis pour gérer les dommages ou les dangers dont les oiseaux migrateurs sont responsables pour les activités agricoles ou le bétail peuvent être obtenus auprès du Service canadien de la faune (SCF) d'Environnement Canada par voie électronique au , ou à un bureau des permis en appelant au 905 336-4464 ou par courriel au wildlife.ontario@ec.gc.ca. Il n'y a pas de frais pour les permis relatifs aux dommages et dangers. En outre, la réglementation locale peut interdire l'utilisation des armes à feu ou le bruit excessif et la lumière comme moyen de dissuasion.

La prévention est toujours la méthode la plus efficace et la plupart des techniques de dissuasion fonctionnent mieux lorsqu'elles font partie d'un plan global. Le renforcement de la biosécurité à la ferme est la meilleure méthode pour réduire les risques de transfert de pathogènes des oiseaux sauvages.

Réduire l'attrait

  • Éliminer les sources potentielles de nourriture des oiseaux sauvages dans la zone (c.-à-d., herbe, céréales, graines, baies et légumes), stocker adéquatement les aliments et nettoyer rapidement tout aliment renversé.
  • Éliminer les plans d'eau ou aménager des barrières de dissuasion.
  • Faucher l'herbe moins souvent, soit en totalité ou seulement l'herbe en bordure des plans d'eau.

Effaroucher/troubler

  • Dissuader les oiseaux migrateurs d'utiliser les zones où ils peuvent entrer en contact avec la volaille commerciale. L'effarouchement devrait commencer lorsque les oiseaux migrateurs arrivent dans une zone. Les mesures d'effarouchement doivent être appliquées chaque fois que les bernaches arrivent et se poursuivre de manière continue jusqu'à ce qu'elles quittent la zone.
  • Plusieurs techniques d'effarouchement pour prévenir les dommages et les risques dus aux oiseaux migrateurs peuvent être utilisées sans un permis fédéral d'Environnement Canada. Ces techniques incluent les canons au propane, les avertisseurs sonores à air, les lumières stroboscopiques, les lasers, les ballons/cerfs-volants et les épouvantails.
  • Les techniques d'effarouchement utilisant des aéronefs ou des armes à feu exigent un permis.
  • Dans le secteur agricole, « tuer pour renforcer l'effarouchement » peut être une technique d'effarouchement très efficace. Elle implique l'utilisation d'un fusil pour tuer quelques oiseaux dans une volée afin de dissuader les autres de revenir dans la zone. Il est possible d'obtenir un permis d'abattage d'Environnement Canada si toutes les techniques de gestion raisonnables ont été essayées et qu'elles ont échoué.

Pour de plus amples renseignements concernant les techniques de lutte contre les oiseaux migrateurs, veuillez communiquer avec le Service canadien de la faune à wildlife.ontario@ec.gc.ca ou appeler au 905 336­4464.

Si vous rencontrez un grand oiseau ou au moins trois petits oiseaux malades ou morts, veuillez le signaler au Réseau canadien de la santé de la faune au 1 866 673­4781.

Ressources additionnelles

Environnement Canada - Manuel - Bernache du Canada et bernache de Hutchins


Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 8 mai 2015
Dernière révision : 8 mai 2015

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca