Parage des onglons 101

Parer les onglons du troupeau n'est pas le travail le plus tentant pour les éleveurs de chèvres laitières. Mais, c'est une tâche qui est toutefois nécessaire pour maintenir le troupeau en bonne santé. La boiterie peut causer des problèmes de reproduction, une baisse de la production de lait et une baisse du pointage d'état corporel. Des onglons douloureux rendent les chèvres moins actives; la prise alimentaire à la mangeoire en est diminuée, ce qui peut provoquer une baisse de la production de lait, et les signes de chaleur sont moins apparents. L'inspection du troupeau et le parage régulier des onglons permettent d'éviter l'apparition des problèmes de boiterie.

De quoi avez-vous besoin?

La clé pour un parage rapide et précis est d'avoir des cisailles à onglons et un couteau bien aiguisés. Des outils tranchants signifient des coupes rapides, ce qui peut réduire le stress chez la chèvre et l'opérateur. Un flacon vaporisateur contenant de l'eau savonneuse et une serviette de papier à proximité vous permettent de laver les onglons avant de les parer. Un onglon dont la surface est propre a moins de chance d'être infecté, est plus facile à parer et réduit l'émoussage des outils de parage. Une râpe à sabot vous aidera à râper les bords tranchants des onglons après le parage. Finalement, il est également pratique d'avoir à portée de main du peroxyde d'hydrogène ou un désinfectant similaire et un produit hémostatique ou de la fécule de maïs, au cas où vous couperiez à fleur de peau et provoqueriez un saignement. Vous aurez également besoin d'un récipient avec un désinfectant pour tremper les outils entre les animaux, afin de prévenir le transfert de lésions contagieuses d'onglons.

Comment parer les onglons?

Bien que c'est à force de parer qu'on se perfectionne, il y a quelques détails essentiels qui vont contribuer à rendre l'expérience positive pour vous et vos chèvres.

Restez calme

Garder son calme pendant le parage des onglons résulte en une meilleure expérience pour vous et l'animal, et permettra de réduire les blessures et la frustration. Si une chèvre a une mauvaise expérience lors du parage des onglons, elle ne sera pas aussi calme la prochaine fois que vous devrez lui parer les onglons. Plus vous parez les onglons souvent, plus les chèvres seront habituées à cette opération et resteront tranquilles.

Contention adéquate

Un maniement aisé et peu stressant des chèvres permet aux animaux de rester calmes quand vous les triez pour le parage des onglons. Une fois que vous êtes prêt pour le parage, choisissez un endroit où vous aurez un accès facile aux onglons de l'animal et à vos outils de parage, et qui permettra de retenir l'animal facilement. Il est déconseillé d'effectuer le parage des onglons dans la salle de traite, car en cas d'une mauvaise expérience, l'exercice pourrait dissuader les chèvres d'y retourner par la suite. Réservez la salle de traite pour la traite uniquement. Prenez les onglons dans vos mains à quelques reprises avant de les parer pour calmer la chèvre et pour la mettre à l'aise. Quand un grand nombre de chèvres doit subir l'opération de parage, une table basculante ou un couloir de contention peut être utilisé pour traiter les animaux plus rapidement et en toute sécurité. Cette tâche peut être jumelée à d'autres tâches de régie, afin de réduire le temps passé par chèvre.

Parez de petites sections d'onglons

Parer de petites sections à la fois permet de garder la chèvre calme pendant le parage des onglons, et vous permettra aussi de donner une belle forme aux onglons. La boiterie peut être causée par un mauvais parage, donc portez une attention à la longueur de parage. Arrêtez de couper immédiatement lorsque le tissu de couleur rose devient visible. Si les onglons sont extrêmement longs, ils devraient être parés progressivement. Enlevez 1/8 de pouce au premier parage et parez de nouveau les onglons de cette chèvre deux semaines plus tard, puis répétez jusqu'à ce que la longueur des onglons soit adéquate. Un parage excessif en une seule fois peut occasionner de la douleur dans les onglons, de sorte qu'un parage progressif est essentiel. Évitez de parer les onglons pendant la période de tarissement, en raison des nombreux changements qui surviennent chez la chèvre et qui peuvent donner lieu à des problèmes de boiterie.

À quelle fréquence?

L'inspection du troupeau sur une base régulière vous aidera à identifier les onglons longs, les chèvres boiteuses et les animaux auxquels il faudra parer les onglons. Si vous voyez un plus grand nombre d'onglons longs, une inspection plus fréquente pourrait être nécessaire. La fréquence des parages est influencée par un certain nombre de facteurs individuels (génétique, âge, race, etc.) et de facteurs environnementaux (nutrition, logement, etc.), ce qui fait que le taux de croissance est unique à chaque exploitation de chèvres laitières. Les chèvres ne sont pas toutes identiques, par conséquent le parage des onglons peut varier d'une chèvre à l'autre au sein de votre troupeau. Des parages plus fréquents rendront la tâche moins pénible et plus rapide. Si la croissance des onglons est excessive, demandez à votre nutritionniste de réévaluer la ration, car elle pourrait indiquer un déséquilibre énergétique nécessitant une correction, faute de quoi elle pourrait mener à des cas de fourbure. Si vous planifiez un moment pour inspecter et parer les onglons de votre troupeau toutes les deux semaines, vous vous retrouverez avec des groupes de tailles plus faciles à gérer.

Pourquoi est-ce important?

Le parage des onglons est un aspect important de la gestion d'une exploitation laitière. Des chèvres non boiteuses sont plus productives, plus actives et restent plus longtemps dans le troupeau. Plus le parage des onglons est fréquent, plus la tâche sera facile et moins elle prendra de temps. Il est important de noter que les onglons longs sont inacceptables lors de l'envoi des animaux et sont une préoccupation pour le bien-être des animaux. Le parage régulier réduit également les risques de développement de lésions infectieuses et non infectieuses des onglons. Des onglons trop longs sont un facteur de risque pour le développement d'affections des onglons comme la dermatite interdigitale, ce qui peut mener au piétin ou à un abcès au pied. La clé pour maintenir la productivité du troupeau est de garder les onglons bien parés.


Auteur : Marlene Paibomesai - Direction du développement de l'agriculture - MAAARO
Date de création : 29 juillet 2015
Dernière révision : 30 juillet 2015

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca