Les pieds sur terre

 

Des stalles confortables ont un impact positif sur vos vaches mais qu'arrive-t-il quand les vaches sont ailleurs dans l'étable?

De nombreux projets de recherche et d'observation ont été dédiés à l'amélioration du concept des stalles dans les étables à stabulations libres. Il a été clairement démontré que des stalles qui favorisent de longues périodes de repos pour la vache ont un impact positif marqué sur la santé, la croissance et la production.

Évidemment, le temps de repos passé couché dans la stalle ne représente qu'une partie de la journée typique de la vache, en moyenne, 10 à 12 heures. Lorsqu'on fournit à l'animal une surface de plancher sécuritaire et confortable dans le reste de l'étable, on encourage alors notre vache à se déplacer à l'intérieur du bâtiment d'élevage.

Actuellement, la plupart des vaches logées dans une étable à stabulation libre circulent sur un plancher de béton quand elles quittent leurs stalles. Plusieurs études ont associé la surface de béton à une augmentation de l'incidence des boiteries et de problèmes de pieds et membres. En fait, il a été démontré qu'un plancher de béton peut nuire aux déplacements de la vache et l'expression des chaleurs. Pour ces raisons, la nature des surfaces de plancher à l'extérieur des stalles attire de plus en plus l'attention des scientifiques.

L'approche la plus commune pour améliorer le confort des planchers de béton est de rayer le béton soit avant son durcissement, soit après. Les planchers de béton qui ne possèdent pas une surface suffisamment texturée augmentent les risques de dérapage et de blessures chez les vaches. Par contre, si la surface du béton présente une texture trop grossière, le nettoyage devient un problème, sans parler du potentiel de problèmes aux pieds et membres.

Une autre option pour améliorer le confort des animaux dans les allées de l'étable consiste à recouvrir la surface de béton d'un revêtement pour accroître la traction des vaches.

Une étude récente a évalué l'effet de la texture de surface et de la compressibilité des revêtements de sol sur le déplacement des vaches. Les chercheurs ont construit deux corridors de marche en forme de L pour simuler divers défis qui se présentent aux vaches dans une stabulation libre. Ils ont ainsi pu évaluer divers revêtements de sol, en utilisant le béton lisse comme référence.

Ces divers revêtements de sol incluaient des produits disponibles dans le commerce tels que PastureMats®, Animat® et un feutre fabriqué d'un mélange de polypropylène-polyester ainsi qu'un matériau mince à haute friction, antidérapant, utilisé pour les courroies de convoyeurs. Ce dernier a des caractéristiques similaires à Animat® mais est moins compressible, dû à sa faible épaisseur.

Les résultats indiquent clairement que la vache retire un bénéfice au niveau de la locomotion si elle évolue sur une surface de béton couverte d'un revêtement de caoutchouc du commerce versus le béton nu, non texturé. L'avantage du revêtement de caoutchouc était particulièrement apparent dans les sections plus exigeantes du corridor expérimental comme les angles droits. Il semble aussi que l'épaisseur du revêtement ait un rôle antidérapant qui doit être évalué, considérant que le sabot de l'animal s'enfonçant plus profondément dans un matériau épais, augmente ainsi la capacité antidérapante du revêtement.

Durant l'expérience, du lisier a été répandu sur les diverses surfaces. Dans tous les cas, une augmentation des glissades a été observée, même sur les surfaces dites antidérapantes. Ces observations démontrent bien l'importance de garder les allées aussi propres et sèches que possible. Il semble en effet que c'est la plus efficace méthode de prévention des glissades et blessures connexes.

Un autre secteur de l'étable a aussi été évalué: l'espace près des mangeoires, là ou les vaches passent de quatre à six heures par jour. Encore une fois, l'étude a évalué l'effet de revêtements de sol derrière les mangeoires sur le comportement des animaux.

La première partie de l'étude a porté sur la préférence des vaches pour une surface souple, comparant ainsi un bac de bran de scie et le béton nu. Diverses données ont été mesurées telles que l'ingestion d'aliments, le comportement en position debout et le temps passé dans les différentes sections de l'étable.

Dans la deuxième partie de l'étude, des tapis Animat® ont été comparés au béton. Des données similaires à la première partie ont été mesurées.

Les résultats démontrent que les vaches préfèrent se tenir debout sur des surfaces compressibles plutôt que sur le béton quand elles mangent. La présence de telles surfaces près des mangeoires pourrait augmenter le temps que les vaches passent dans cette section. Une amélioration de la consommation de matière sèche de 800 grammes par jour a été observée dans la première partie de l'étude 'bran de scie versus béton' ; cette amélioration n'a pas été observée dans la deuxième partie de l'étude.

La préférence des vaches pour des surfaces compressibles entraîne une augmentation du temps passé à ou près de la mangeoire ainsi que du temps passé à manger dans les deux parties de l'étude. Malheureusement, le temps passé à manger ne peut être directement relié à la consommation de matière sèche. Plus de recherches seront requises pour éclaircir ce point.

Le temps passé dans les stalles par les vaches a varié considérablement entre les deux parties de cette étude. Dans la première partie, une vache passait en moyenne 750 minutes par jour dans les stalles. Dans la deuxième partie, elle ne passait que 547 minutes par jour. De plus, dans la seconde partie, certaines vaches ont passé passablement de temps couchées dans la zone d'alimentation alors que ce comportement n'a pas été observé dans la première partie. Les chercheurs suspectent que des niveaux de confort différents entre les deux études pourraient expliquer ces différences. Ces observations mettent en lumière le fait que le niveau de confort de l'ensemble de l'étable doit être évalué et non seulement une seule partie.

Points à noter:

  • La locomotion des vaches est facilitée par un revêtement de sol plus compressible.
  • Les vache préfèrent ne pas marcher sur du béton.
  • Les vaches tendent à se déplacer, à s'alimenter et à passer plus de temps sur les surfaces autres qu'en béton.
  • Une surface de plancher d'étable inadéquate ne devrait pas être utilisée comme incitatif pour que les vaches utilisent des stalles inadéquates. Ne laissez pas vos vaches choisir la moins pire de deux mauvaises situations !

Références:

Effects of Roughness and Compressibility of Flooring on Cow Locomotion J. Rushen and A. M. de Passille. J. Dairy Sci. 2006;89 2965-2972

Flooring in Front of the Feed Bunk Affects Feeding Behavior and Use of Freestalls by Dairy Cows. C. B. Tucker, D. M. Weary, A. M. de Passille, B. Campbell, and J.Rushen. J. Dairy Sci. 2006;89 2065-2071

Cet article a paru dans la chronique Ruminations du mensuel The Milk Producer Magazine, Octobre 2006.


Auteur : Mario Mongeon - Spécialiste en production animale/MAAARO
Date de création : octobre 2006
Dernière révision : 20 avril 2007

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca