Prévenir la mammite peut favoriser la reproduction

Le coût moyen d'un cas de mammite clinique est estimé à 150 $. Ce chiffre comprend les pertes économiques pour le lait jeté, les traitements antibiotiques, les pertes de production et le temps passé à soigner l'animal malade.Toutefois, la mammite peut aussi avoir des effets dissimulés. C'est le cas de l'infection du pis, qui peut nuire à la performance du troupeau.

Des chercheurs de l'université du Tennessee ont mené une étude concernant les effets de la mammite clinique et subclinique sur les mesures de reproduction. Ils ont analysé les données recueillies pendant une période de 10 ans dans leur troupeau de recherche constitué de 758 vaches Jersey.

Ils ont comparé un groupe de 374 vaches atteintes de mammite avant la première intervention de l'inséminateur à un groupe de 326 vaches exemptes de mammite ou dont les cas de mammite se sont développés après la conception. La période d'attente avant la première insémination a été beaucoup plus longue dans le groupe atteint de mammite, les visites de l'inséminateur plus nombreuses et le nombre de jours « avant fécondation » plus élevé comparativement au second groupe. Les résultats ont été les mêmes que la mammite soit clinique ou subclinique.

Les 35 vaches qui étaient atteintes de mammite clinique entre la première visite de l'inséminateur et la confirmation de la conception ont montré une augmentation importante du nombre de jours « avant fécondation » et du nombre d'inséminations par conception comparativement aux vaches sans mammite ou avec mammite subclinique. Les vaches qui présentaient une infection du pis prolongée (cas de mammite subclinique qui sont devenues cliniques durant la période de reproduction) étaient plus sévèrement affectées pour ce qui est des trois paramètres de reproduction.

Trois études américaines ont révélé que chaque jour de « non-fécondation » après 90 jours représentait une perte se chiffrant entre 0,50 et 4,00 $ US.

Étant donné que la mammite nuit à la reproduction des vaches, il est important de protéger votre troupeau avec un bon programme de prévention. Le National Mastitis Council (conseil national contre la mammite) recommande une série de bonnes pratiques pour réduire la mammite dans le troupeau.

Les 10 étapes du programme contre la mammite du NMC sont les suivantes :

  • Établir des objectifs de la santé du pis dans le troupeau.
  • Garder les animaux dans un environnement propre et confortable.
  • Appliquer une routine de traite impeccable.
  • Maintenir l'équipement de traite en bon état de fonctionnement.
  • Tenir des registres complets
  • Traiter convenablement les cas de mammite clinique pendant la lactation.
  • Appliquer une bonne gestion des vaches au tarissement.
  • Assurer la biosécurité du troupeau et éliminer les vaches atteintes de mammite chronique.
  • Surveiller l'état de santé du pis de toutes les vaches.
  • Réévaluer régulièrement le programme de prévention.

Ontario Milk Producer, octobre 2001.


Auteur : Jeromy Tenhag - MAAARO
Date de création : octobre 2001
Dernière révision : juin 2010

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca