Combustion spontanée et feux de foin

Si la récolte de foin est entreposée dans une grange alors que son contenu en humidité est supérieur à 20 25 %, la combustion spontanée peut se produire.

Une récolte de foin trop humide entreposé, surchauffera rapidement. Si le tas est si grand que la perte de chaleur est limitée, la température interne croîtra. Si la température dépasse 130 °F (55 °C), une réaction chimique se produira et s'autorégulera. Cette réaction ne nécessite pas la présence d'oxygène, mais les gaz inflammables produits sont à une température supérieure à leur point de fusion. Ces gaz s'enflammeront s'ils entrent en contact avec l'air.

Vérifiez votre foin régulièrement. Si vous détectez une odeur légère de caramel ou une odeur distincte de moisi, il se peut que votre foin surchauffe.

Que faire si tel est le cas? Tout d'abord, fabriquez-vous une sonde pour le vérifier. Il s'agit simplement de l'insérer dans la masse de foin pour vérifier la température. La sonde peut être faite d'un morceau de 10 pieds de tuyau électrique auquel vous pouvez attacher une cheville en bois à un bout. À l'autre bout, percez un trou d'un diamètre de 8" 3/16 dans le tube juste au-dessus du pivot. Insérez la sonde dans le tas de foin et faites-y passer un thermomètre de confiserie sur une longue corde. Le thermomètre devrait rester dans le tube pendant 10 minutes pour assurer une lecture précise.

Températures critiques :

150 °F (65 °C) ** ENTRÉE DANS LA ZONE DANGEREUSE. Vérifiez la température quotidiennement.
160 °F (70 °C) ** DANGER! Mesurez la température toutes les quatre heures et inspectez la grange.
175 °F (80 °C) ** APPELEZ LES POMPIERS! Arrosez le foin et sortez-le de la grange.
185 °F (85 °C) ** ATTENDEZ-VOUS À DES POINTS CHAUDS ET À DES POCHES DE CHALEUR! Les flammes se développeront probablement au fur et à mesure que le foin entrera en contact avec l'air.
212 °F (100 °C) CRITIQUE! La hausse de température est rapide après ce point. Le foin s'enflammera presque certainement.

AVERTISSEMENT : Avant d'entrer dans l'enclos, disposez de longues planches sur le foin. N'essayez pas de marcher sur le foin lui-même. Les poches peuvent avoir déjà brûlé sous la surface. Liez toujours une corde autour de votre taille et demandez à une deuxième personne de la tenir dans un endroit sûr pour vous sortir si la surface du foin devait s'écrouler dans une poche de feu.

Il faut user d'une prudence extrême en se battant avec un feu de foin s'il a été traité avec des agents de conservation chimiques. Le foin traité avec des agents contenant de l'éthoxyquine et du BHT (butylhydroxytoluène) produira du cyanure d'hydrogène à une température d'environ 240 °F (115 °C). Ce gaz est mortel. Des additifs contenant principalement de l'acide propionique servent à inhiber la production de cyanure hydrogène pendant un feu.

Beaucoup de fermiers aspergent leur foin de sel au moment de l'entreposer pour empêcher les feux de foin. Cependant, des essais ont montré que le sel n'a aucun effet de contrôle sur la combustion spontanée. La neige carbonique, l'azote liquide ou le dioxyde de carbone pompé dans le foin empêcheront la combustion par élimination de l'oxygène dans le foin.

La combustion spontanée n'est pas un accident. En suivant les bonnes pratiques d'entreposage ci-dessus, vous empêcherez la combustion spontanée, et vous améliorerez la qualité de votre foin.


Auteur : Harold K. House - Ingénieur, équipement et structures pour bovins/MAAARO
Date de création : 01 juillet 1998
Dernière révision : 01 juillet 1998

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca