Garder les veaux ou les vendre plus tard?
Est-ce plus rentable de vendre les veaux sevrés ou les veaux semi-finis?

Introduction

Les producteurs de vaches-veaux doivent évaluer les possibilités de mises en marché pour leurs veaux. Ils peuvent choisir de les vendre directement à un acheteur ou de les vendre à l'encan, passer par les ventes régulières ou les ventes spéciales,mais ils ont aussi la possibilité de garder les veaux après le sevrage à l'automne. Ces veauxsont gardés pour la semi-finition pendant l'hiver et nourris avec une ration à base de fourrages et vendus sur le lucratif marché des veaux nourris à l'herbe. Mais il faut se demander si la semi-finition des veaux rapportera davantage au producteur? Cet article compare les revenus générés par la vente des veaux sevrés à ceux de la vente des veaux semi-finis au printemps. La marge nette obtenue (la différence entre le montant de la vente de veaux semi-finis et le montant de la vente de veaux sevrés)est ensuite projetée en fonction d'une vaste fourchette de prix de veaux sevrés et de veaux semi-finis.

Méthode

Un outil de budgétisation du MAAARO (Bovin de finition à partir d'un bovin de court engraissement, Excel*) a été utilisé pour évaluer de nombreux scénarios de prix pour des veaux sevrés de 500 lb et des veaux semi-finis de 750 lb. On a présumé que les veaux étaient soit vendus à 500 lb le 1er novembre, ou gardés durant l'hiveret vendus à 725 lb le 1er avril. La ration de semi-finition a été formulée de manière à procurer 1,5 lb/jour de gain de poids. Les valeurs incluses dans le budget sont indiquées au tableau 1. L'ingrédient principal de la ration était du foin de bonne qualité et était évalué au coût de production (50 $/tonne).

Tableau 1. Budget de semi-finition

Poste budgétaire Coût
Fourchette de prix- veaux sevrés 1,20 - 2,00 $/lb
Fourchette de prix- veaux semi-finis 1,00 - 2,20 $/lb
Frais de santé et de vétérinaire 20 $/tête
Mise en marché/transport 40 $/tête
Parc d'engraissement 0,42 $/jour
Taux d'intérêt 4,0 %
Foin de bonne qualité 50 $/tonne
Maïs-grain 274 $/tonne
Supplément pour bovins 440 $/tonne
Sel/minéraux 500 $/tonne
Maïs-grain 274 $/tonne

De manière générale, on s'attend à ce que les veaux rapportent davantage au printemps qu'à l'automne, puisque le gain au pâturageest habituellement moins coûteux que le gain en parc d'engraissement, alors les producteurs qui mettront leurs bouvillons à l'herbe peuvent payer davantage. Toutefois, les producteurs de vaches-veauxdoivent être en mesure d'évaluer une série de prix pour les veaux sevrés et les veaux semi-finis.Pour la présente estimation, les prix des veaux à l'automne se situaient entre 1,20 et 2,00 $/lb. Les prix correspondants des veaux semi-finis étaient compris entre une marge négative de -0,20 $/lbà une marge positive de +0,30 $/lb. Pour une série particulière de calculs, le prix des veaux de 500 lb à l'automne a été fixé et le prix des veaux semi-finis de725 lb au printemps variait de 0,20 $/lb de moins à 0,30 $/de plus que le prix des veaux sevrés.

Il est intéressant de constater la Marge nette qui résultedes diverses combinaisons de prix de veaux sevrés à l'automne et de veaux semi-finis au printemps.Cette valeur représente l'argent gagné (ou perdu) en choisissant la semi-finition, comparativement à la vente de veaux à l'automne.

Utilisation du graphique de la marge nette

Pour interpréter le graphique de la marge nette (figure 1), on doit d'abord établir le prix qu'on s'attend d'obtenir pour les veaux sevrés à l'automne. Disons que vous fixez un prix de vente de 1,50 $/lb pour les veaux sevrés de500 lb. Trouvez la ligne correspondante sur le graphique. Vous obtenez ainsi le prix que vous auriez pour ces animaux si vous les gardez pendant l'hiver et que vous les vendez comme veaux semi-finis à 725 lb le printemps suivant. Dans ce cas, on estime que ces veaux semi-finis vaudront 1,60 $/lb. Trouvez le prix sur l'axe horizontal du graphique, et tracez une ligne verticale jusqu'à la jonction avec la ligne de 1,50 $. De ce point, tracez une ligne horizontale jusqu'à l'échelle de la marge nette. Dans ce cas précis, la ligne traverse l'axe à 170 $. Cela signifie qu'en gardant les veaux pendant l'hiver et en les vendant comme veaux semi-finis, vous obtenez une valeur ajoutée de 170 $ la tête. Dans ces calculs, le coût de l'alimentation additionnelle et des autres frais d'exploitation ont été pris en compte, mais les coûts additionnels de main-d'œuvre et les risques ne sont pas inclus.

Pour les fourchettes de prix utilisées dans cette étude, la semi-finition valait la peine dans la plupart des cas.La marge nette était cependant négativelorsque le prix des veaux à l'automne était dans la tranche inférieure de prix et que le prix à la livre des veaux semi-finis était inférieur aux prix à la livre des veaux sevrés. La semi-finition était rentable chaque fois que le prix à la livre des veaux semi-finis était supérieur à celui des veaux sevrés, ce qui démontre que les coûts d'alimentation et autres coûts ont été largement compensés par la hausse des revenus.Ces résultats indiquent que le fait de garder les veaux après le sevrage pour la semi-finition peut augmenter le revenu net total des producteurs de vaches-veaux.

Ressources


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca