De combien de vaches de boucherie avez-vous besoin?

On entend souvent demander combien de vaches de boucherie il doit y avoir dans une exploitation viable. Il est difficile de répondre parce que tous les élevages sont différents les uns des autres par le contexte où ils se trouvent, par leurs actifs et par leur mode de gestion. Cela dit, je vais tenter d'élucider un peu la question.

Dans cet exposé, j'emploierai le terme de marge brute. La marge brute est égale aux ventes moins les coûts variables. Les coûts variables sont ceux qui changent avec le niveau de production, comme le prix total des aliments pour animaux. La marge brute sert avant tout à couvrir les coûts directs déboursés pour la production de veaux. C'est donc l'argent qui vous reste pour payer les coûts de propriété de vos actifs, déboursés et non déboursés comme la dépréciation, et également vos frais de subsistance.

Dans ce contexte, avant de répondre à la question sur le nombre de têtes, il faut d'abord connaître deux autres chiffres :

  1. Quelle doit être votre marge brute?
  2. Quel est votre pourcentage de marge brute actuel?

Pour répondre à la première de ces deux questions, la marge brute à atteindre est la somme qui vous permettra de couvrir vos frais fixes et vos frais de subsistance. Le calcul est le suivant :

Marge brute ($) = ventes brutes ($) coûts variables ($)

Le pourcentage de marge brute est la marge brute divisée par le montant des ventes. Le calcul est le suivant :

Pourcentage de marge brute (%) = (marge brute [$] / ventes brutes [$]) x 100

Par exemple, si le pourcentage de marge brute est de 20 pour cent, 80 pour cent du revenu tiré des ventes sert à couvrir les coûts variables, et il en reste 20 pour cent.

Le Tableau 1 présente, avec un exemple, une fourchette de nombres de têtes qui sont nécessaires pour produire différentes marges brutes à partir de plusieurs pourcentages de marge brute.

Les coûts fixes sont ceux qui restent constants même si vous agrandissez ou réduisez votre troupeau, par exemple les taxes, l'assurance sur les terres et les bâtiments, et les paiements hypothécaires. Selon les résultats du projet d'analyse comparative des exploitations vache veau mené par l'Université de Guelph, dans le groupe de profits élevés, la moyenne des frais fixes par troupeau était de 9 500 $. Dans l'exemple du Tableau 1, c'est le chiffre qu'on a choisi comme marge brute minimale à atteindre. On l'a ensuite augmenté par paliers de 10 000 $ pour produire le revenu destiné à couvrir les frais de subsistance.

Dans le projet d'analyse comparative, le pourcentage de marge brute moyen pour les troupeaux les mieux classés était de 11 pour cent.

Au Tableau 1, le montant de la marge brute à atteindre se trouve dans la colonne de gauche. Vous pouvez suivre la rangée jusqu'à la colonne correspondant au pourcentage de marge brute prévu, qui est indiqué en haut. Par exemple, si vous avez besoin d'une marge brute de 9 500 $ et que votre pourcentage de marge brute est de 10 pour cent, il vous faudra 165 têtes. Si en plus de vos coûts fixes de 9 500 $ vous avez besoin de 30 000 $ pour couvrir vos frais de subsistance, vous aurez besoin de 687 têtes. Si, grâce à d'autres canaux de distribution ou par une meilleure maîtrise de vos coûts, vous accroissez votre pourcentage de marge brute jusqu'à 15 ou 20 pour cent, le nombre de têtes minimal s'abaissera.


Tableau 1. Relation entre les marges brutes, les pourcentages de marge brute et le nombre minimal de têtes requis*

Marge brute totale réalisée ($)
Nombre minimal de têtes
Gross Margin %
 
5%
10%
15%
20%
$9 500
331
165
110
83
$19 500
679
339
226
170
$29 500
1027
513
342
257
$39 500
1375
687
458
344

* Hypothèses : veau de 600 lb au sevrage; prix moyen du marché, 1,05 $/lb; pourcentage de mise bas, 95 %; taux de mortalité des veaux avant le sevrage, 4 %.

Ces nombres de têtes dépendent des hypothèses de départ. Celles ci sont exposées sous le tableau et, bien entendu, toute modification qui y sera apportée se répercutera sur le nombre minimal de têtes.

Si on effectue le calcul à l'envers à partir de ces mêmes hypothèses et d'un pourcentage de marge brute de 10 pour cent, on doit arriver à un coût variable de 567 dollars par tête. Voici comment j'ai obtenu ce chiffre :

  • veau, 600 lb x 1,05 $/lb x taux de mise bas, 95 % x sevrage, 96 % = ventes brutes, 575 $
  • ventes brutes, 575 $ x pourcentage de marge brute, 10 % = marge brute par veau, 57,50 $
  • ventes brutes, 575 $ marge brute, 57,50 $ = coûts variables, 517 $

En 2007, pour les troupeaux les plus rentables, les coûts variables étaient de 600 $ par tête.

L'évaluation des paramètres économiques de votre troupeau de vaches de boucherie vous oblige à répondre à des questions de plus en plus difficiles, tout d'abord :

  • Quel est le prix du marché moyen?
  • Quel est le poids moyen au sevrage?

Ces chiffres constituent votre point de départ; puis viennent les questions suivantes :

  • Quels sont mes coûts fixes et mes frais de subsistance?
  • À combien mes coûts variables doivent ils se monter pour me permettre de couvrir ces coûts?
  • Actuellement, le coût d'élevage de mes veaux se situe t il à ce niveau?

Si la réponse est négative, alors :

  • Puis je agir sur mes revenus pour faire augmenter la part que je reçois? (P. ex. veaux plus lourds, intensification des efforts de mise en marché.)
  • Puis je faire diminuer mes coûts de production? (P. ex. maîtrise des coûts des aliments au moyen d'un système de pâturage tournant intensif.)

Le nombre de vaches dont vous avez besoin dépend de vos marges, c'est à dire de ce que vous tirez de la vente de vos veaux, et de ce qu'il vous en coûte pour obtenir ce prix de vente. Vous pouvez aussi effectuer les calculs en sens inverse, c'est à dire partir de vos coûts fixes et de vos frais de subsistance pour évaluer vos coûts de production et le nombre de têtes qui sera nécessaire pour atteindre ces objectifs.


Auteur : John Molenhuis - Chargé de programme, analyse des activités commerciales et des coûts de production/MAAARO
Date de création : 03 novembre 2010
Dernière révision : 03 novembre 2010

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca