La collaboration comme outil de réussite

Les producteurs de bœuf sont fiers de leur caractère indépendant. Comparés aux gestionnaires d'autres industries, les producteurs de bœuf contrôlent de nombreuses décisions. Cependant, l'industrie de la viande est plus segmentée que la plupart des industries. Cette segmentation a créé une méfiance entre les différents maillons de la chaîne d'approvisionnement du bœuf.

Lorsque les producteurs décident de travailler ensemble, le résultat final se résume en général par une victoire collective. Le simple fait de partager un camion pour réduire les coûts de transport signifie qu'il y a collaboration. Entre voisins, ils peuvent décider de partager un taureau. La combinaison de ressources peut donner l'occasion d'acheter un meilleur taureau. Le taureau peut ainsi engendrer beaucoup plus de veaux que s'il était attitré à un seul troupeau. De plus, il pourrait servir plus longtemps. En fin de compte, il est possible d'en tirer une plus grande valeur.

Un bon exemple de collaboration fructueuse a été la vente spéciale de veaux vaccinés. Un groupe de producteurs a travaillé avec leurs vétérinaires pour établir un protocole de santé à l'intention de tous les expéditeurs. Ce protocole pouvait se résumer à un même programme de vaccination, mais dans de nombreux cas, plusieurs autres critères avaient été établis comme les suivants :

  • vérification de l'âge,
  • méthode de sevrage,
  • numéro d'identification,
  • ration,
  • âge et poids similaires,
  • génétique similaire.

Cette collaboration a permis à plusieurs exploitants de petits troupeaux de vaches-veaux de vendre de grands groupes de veaux aux parcs d'engraissement. En fait, les petits troupeaux se sont réunis pour avoir le même attrait qu'un grand troupeau. Il a fallu obtenir l'accord de plusieurs producteurs, un personnel de vente et un ou des vétérinaire(s) pour arriver à cette vente spéciale. De nombreuses rencontres et discussions ont été requises. Panification, partage d'idées, adaptation, consensus et confiance ont fait partie du processus.

Les programmes de bœuf de marque sont un autre exemple où un groupe de producteurs a satisfait les normes définies dans le programme de bœuf de marque. Ces programmes peuvent exiger un régime alimentaire spécifique, un protocole de santé et même une génétique similaire. Dans certains cas, le protocole est établi par un transformateur, et les producteurs adhérant s'engagent à respecter les exigences. Dans d'autres cas, c'est un groupe de producteurs qui établit un partenariat ou une coopérative pour développer un programme.

Une chaîne de valeur est un exemple de collaboration. Cela implique un certain nombre de producteurs, un transformateur et un service alimentaire ou un service de détaillant. Tous les maillons de la chaîne de valeur doivent avoir le même objectif et comprendre que tous les partenaires sont essentiels à la réussite de la chaîne de valeur. Une chaîne de valeur réelle serait de partager l'information et les bénéfices avec tous les partenaires. Utiliser les services offerts par BIO et BIX peut aider à l'échange d'informations entre les partenaires. L'information peut être utilisée pour améliorer le produit, l'efficacité et l'uniformité.

Y a-t-il des possibilités de collaboration que vous devriez poursuivre pour un bénéfice mutuel?


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca