Investir maintenant pour un rendement en 2020? Les chiffres parlent!

C'est le printemps, la presse regorge d'annonces publicitaires pour des investissements financiers. La presse agricole aussi publie aussi des annonces d'investissement, cette fois il s'agit d'investissement génétique, c'est-à-dire d'un taureau! Tout comme pour l'achat d'actions et d'obligations, c'est un pensez-y bien pour faire le bon achat, et bien investir dans la génétique pour notre élevage.

Pour faire les bons investissements, il faut déterminer quels sont les objectifs que nous voulons atteindre. Quand vous pensez à votre troupeau, ces objectifs sont-ils d'avoir les jeunes bouvillons qui seront les plus en demande et les plus vendus, ou encore le troupeau de vaches reproductrices le plus facile à maintenir, ou bien le meilleur prix sur rail pour vos bouvillons?

Dans le secteur bancaire on porte beaucoup d'attention au taux d'intérêt et à la durée pendant laquelle les fonds sont immobilisés. Dans le monde des bovins c'est la durée de vie utile ou l'influence du géniteur auxquelles nous nous intéressons, et le taux d'intérêt est représenté par les résultats de sa performance, pas par son apparence! Pensons-nous à un investissement à court, à moyen ou à long terme? Tout comme la durée de l'engagement et les taux d'intérêt augmentent, il en va de même de la liste des exigences et du temps passé à choisir le " bon ". Les chiffres parlent.

Un taureau représentant un investissement à court terme serait celui que vous achetez pour que s'accouplent les génisses et les vaches. Ce serait comme acheter un REÉR pour obtenir uniquement le remboursement d'impôt. Tout taureau normal peut faire l'affaire. Toutefois, si vous avez l'intention que ces femelles mettent bas ou que vous allez garder un élevage de génisses alors la facilité de vêlage constitue le critère de choix primordial - le but principal étant d'obtenir un veau vivant pour l'élevage. On peut aussi viser la qualité marchande des veaux, ce qui deviendrait un trait de choix secondaire. Les chiffres parlent de performance.

Le moyen terme est représenté par le taureau que vous souhaitez garder pendant 2 ou 3 ans et dont vous aller mettre les veaux sur le marché dès le sevrage. Le fait d'obtenir un veau vivant est encore très important, les critères d'attrait pour le marché et du poids au sevrage passent toutefois en tête de liste. Si vous suivez l'évolution ou finissez les veaux, des questions comme l'efficience alimentaire, le persillage, la musculature et le rendement font aussi partie de l'équation. Les chiffres parlent de performance.

L'investisseur à long terme est celui qui prévoit de conserver des remplaçants du géniteur et de les intégrer au troupeau. Voilà un investissement qui vous rapportera ou vous en coûtera en 2020. Après tout, le géniteur que vous avez acheté ce printemps aura ses premières filles en 2011. Elles seront mises à la reproduction en 2012 et elles vêleront pour la première fois en 2013. Ajoutez à cela deux autres années de génisses de remplacement et en 2020 toutes ces belles dames âgées de 7, de 8 et de 9 ans dans le troupeau sont le résultat de l'achat de ce géniteur en 2010. Ce sont ces vaches qui représentent la plus grande part du rendement fourni par le troupeau entier. Voilà donc une liste de critères assez stricts auxquels doit correspondre ce géniteur. Non seulement est-il question de facilité de vêlage et de qualité marchande pour ses bouvillons, dans les cas de ses filles il faut transmettre une facilité d'entretien et des qualités maternelles. Il représente en quelque sorte à la fois un placement garanti échelonné et un placement équilibré. Il faut donc tenir compte d'encore plus de données sur la performance, les chiffres parlent vraiment.

À mesure que la liste de critères s'allonge, votre temps et le budget alloués à votre recherche aussi. Il faut s'intéresser à toutes les données et faire les calculs nécessaires.

Ce n'est pas le moment de tenter " d'économiser " sur le prix d'achat du géniteur, il faut plutôt procéder à l'évaluation de tout le potentiel de rendement. Prenons un troupeau de l'Ontario relativement normal, composé de 40 vaches qui vêlent pendant trois ans et nous avons 120 veaux. Évaluons ces derniers à 500 lb chacun (assez conservateur), nous mettrons en marché 60 000 lb. Si le géniteur ne procure ne serait-ce que 2 cents de plus par lb sur le prix de vente des veaux, cette différence équivaut à 1 200 $. Ajoutons un peu de poids supplémentaire aux veaux (disons de 10 à 15 lb/veau) et nous avons l'équivalent en poids d'un autre veau. Même dans un petit troupeau, c'est une somme supplémentaire de 500 $ à 1 000 $ bien investie dans ce géniteur qui vous rapporte des dividendes.

Le taureau
Figure 1. Le taureau a un impact de longue durée sur la productivité du troupeau.

Comment allez-vous décider de l'achat de ce géniteur? Commencez à vous renseigner sur ce qui se vend le mieux dans votre marché. Dressez la liste des caractéristiques que vous recherchez et mettez-les en ordre de priorité. C'est un peu comme aller à l'épicerie, les décisions d'achats spontanés, parce quelque chose semble très attirant, sont plus facile à éviter quand vous avez une liste en main. Comparez alors les données et les prévisions financières. Pour vous guider, rien de mieux que les écarts prévus dans la descendance des associations de reproducteurs ou des stations d'épreuves des taureaux, ou les deux. Si vous vous retrouvez devant trop de chiffres sur la même page, alors surlignez ceux dont vous avez vraiment besoin ou utilisez les indices de sélection qui regroupent ensemble un certain nombre de traits. N'allez pas vers la solution facile, juger sur les apparences. Vous n'achetez pas vos investissements à la tête du courtier!

Autre élément d'information important, les analyses d'ADN. Le profil d'ADN comprend maintenant : la prise alimentaire résiduelle (l'efficience alimentaire), le gain moyen quotidien, la tendreté, le persillage, le classement de qualité, le classement de rendement, l'épaisseur du gras, le muscle long dorsal, le taux de conception des génisses, la résistance (longévité), la facilité de vêlage et la docilité. Tous ces éléments vous aident à évaluer ou à classer des données ou des indices pour de nombreux traits qui sont très difficiles et ardus à mesurer.

Ceci s'ajoute à l'information dont vous disposez déjà pour prendre cette décision d'investissement. Allez-y, recueillez les données de rendement, lisez-les, réduisez votre liste de candidats puis examinez les géniteurs et discutez avec les reproducteurs. Enfin prenez vos décisions d'investissement. Ce n'est pas que l'achat d'un taureau, mais votre investissement dans votre plan de commercialisation de 2020!


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca