Les effects de l'alimentation des bovins de finition avec des huiles essentielles et/ou des acides organiques : performance de croissance, qualité de la viande et propriétés organoleptiques

Introduction

Une autre approche pour nourrir le bétail avec des antibiotiques consiste à remplacer les antibiotiques par d'autres ingrédients alimentaires qui ont des propriétés antimicrobiennes. Les huiles essentielles et les acides organiques sont deux ingrédients alimentaires qui ont des propriétés antimicrobiennes qui méritent d'être étudiés.

Les huiles essentielles sont des composés d'origine végétale qui peuvent refléter le mode d'action des antibiotiques. Les acides organiques peuvent supprimer l'activité fongique et maintenir un environnement acide dans le rumen pour prévenir les maladies. Des recherches antérieures ont évalué les effets des huiles essentielles sur la croissance des bovins et les caractéristiques des carcasses, mais les acides organiques n'ont pas été étudiés auparavant. Dans les deux cas, la qualité de la viande et les propriétés organoleptiques n'ont pas été déterminées. Par conséquent, l'objectif de la présente étude est de comprendre les effets de l'alimentation des bovins en finition avec des huiles essentielles et/ou un acide organique sur la performance de croissance, les caractéristiques de la carcasse, la qualité de la viande et les propriétés organoleptiques du muscle longissimus thoracis (faux-filet).

Ce Que Nous Avons Fait

Soixante-huit bouvillons croisés (poids vif = 1 188 lb ± 79 lb) ont été nourris au Centre de recherche sur les bovins de boucherie de l'Université de Guelph à Elora. Les bouvillons étaient regroupés en fonction du poids, et on leur a administré de façon aléatoire 5 traitements différents :

  1. un témoin négatif sans additifs (TÉM);
  2. un témoin positif avec un supplément de monensin/tylosin (M/T), à raison de 33 mg/kg monensin [Rumensin; Elanco Animal Health, Greenfield (Indiana), États-Unis], et de tylosin, à raison de 11 mg/kg (Tylan; Elanco Animal Health), selon la matière sèche;
  3. un mélange exclusif d'huiles essentielles (HE) avec un supplément de 1 g/bouvillon/jour [Victus Liv, DSM Nutritional Products, Parsippany (New Jersey), États-Unis];
  4. acide benzoïque (AB) fourni à 0,5 % d'inclusion alimentaire selon la matière sèche [VevoVitall; DSM Nutritional Products];
  5. une combinaison de mélange exclusif d'huiles essentielles et d'acide benzoïque (COMBO). Les bouvillons ont été nourris selon le régime attribué pendant 98 jours avant l'abattage.

Les données sur la performance de croissance (poids, consommation alimentaire et taux de conversion) ont été mesurées et calculées au début et à la fin de l'étude de finition. Les données sur le classement (poids en carcasse, région du faux-filet, épaisseur du lard dorsal, persillage et abcès du foie) ont été recueillies après l'abattage. L'évaluation de la qualité de la viande était basée notamment sur le pH, la couleur mesurée à l'aide d'un spectrophotomètre de poche Minolta, la composition immédiate, la tendreté déterminée au moyen d'un instrument (force de cisaillement de Warner-Bratzler) et la perte à la cuisson. On a eu recours à des jurys de dégustation formés pour évaluer la tendreté, la masticabilité, la jutosité et la saveur des steaks de faux-filet.

De gauche à droite : spectrophotomètre de poche Minolta, pH-mètre et appareil d'extraction Soxhlet utilisés pour la détermination de la graisse intramusculaire extractible.

Figure 1. De gauche à droite : spectrophotomètre de poche Minolta, pH-mètre et appareil d'extraction Soxhlet utilisés pour la détermination de la graisse intramusculaire extractible.

Ce Que Nous Avons Observé

Le traitement alimentaire n'a pas eu d'effet sur le poids final, le gain journalier moyen ou la consommation d'aliments (tableau 1). Une tendance au rapport gain/alimentation a été observée; plus précisément, les bouvillons monensin/tylosine avaient tendance à avoir une meilleure efficacité alimentaire que les bouvillons TÉM (sans additifs), les huiles essentielles et les bouvillons COMBO (mélange d'huiles essentielles et d'acide benzoïque) (tableau 1). Le traitement diététique n'a pas eu d'incidence sur les caractéristiques de la carcasse ni sur la plupart des attributs de qualité de la viande (tableau 2 et tableau 3). Le traitement alimentaire a eu un effet sur la teneur en lipides des steaks de faux-filet et sur les propriétés organoleptiques suivantes : tendreté, masticabilité, jutosité et saveur de bœuf (tableau 3 et tableau 4). Plus précisément, les steaks de faux-filet des bouvillons TÉM avaient une faible teneur en lipides, tandis que les steaks d'animaux TÉM et COMBO étaient plus difficiles à mastiquer, moins tendres et moins juteux que les steaks provenant d'animaux ayant reçu un autre traitement (tableau 3 et tableau 4). Dans l'ensemble, les résultats de l'étude indiquent que la performance de croissance était similaire chez les bouvillons ayant reçu un supplément d'huiles essentielles et (ou) d'acide benzoïque et les bouvillons TÉM, et la qualité de la viande de bœuf des animaux ayant reçu d'autres traitements n'a généralement pas été compromise.

Tableau 1. Effets du remplacement du monensin et du tylosin dans les régimes de finition du bœuf par d'autres ingrédients alimentaires sur les performances de croissance du bœuf.

Point Traitement diététique
TÉM M/T HE AB COMBO Erreur-type Valeur P
Nombre de bouvillons 14 14 13 13 14 - -
Poids de départ, en lb 1 178 1 199 1 183 1 182 1 201 46 0,62
Poids final, en lb 1 606 1 669 1 600 1 604 1 621 49 0,21
Prise de poids totale, en lb 428 470 417 422 420 16 0,15
Gain journalier moyen, en lb/jour 4,39 4,78 4,30 4,30 4,25 0,15 0,15
Ingestion de matière sèche, en lb/jour 27,54 26,94 27,31 26,08 27,45 1,06 0,80
Rapport gain/aliments 0,161 0,178 0,158 0,167 0,156 0,007 0,07

a,b Les valeurs des moindres carrés sur une même ligne qui n'ont pas de lettre commune en exposant sont différentes (P < 0,05).

Tableau 2. Effets du remplacement du monensin et du tylosin dans les régimes de finition du bœuf par d'autres ingrédients alimentaires sur la performance de croissance du bœuf.

Point Traitement diététique
TÉM M/T HE AB COMBO Erreur-type Valeur P
Nombre de bouvillons 14 14 13 13 14 - -
Poids de la carcasse chaude, en lb 943 980 934 937 959 32 0,18
Région du faux-filet, en po2 14,8 15,4 14,4 15,1 15,3 0,4 0,27
Épaisseur du lard dorsal, en po 0,76 0,72 0,76 0,81 0,72 0,06 0,78
Niveau de persillage1 F58 Mt24 Mt40 Mt46 Mt07 25 0,12
Notes concernant le foie2 0,70 0,00 0,50 0,00 0,20 - -
Pas d'abcès du foie 10 13 11 13 13 - -
1 ou 2 petits abcès 1 0 0 0 0 - -
2-4 gros abcès ou plusieurs petits abcès 0 0 0 0 0 - -
Le foie a adhéré au tractus gastro-intestinal 3 0 2 0 1 - -

a,b Les valeurs des moindres carrés sur une même ligne qui n'ont pas de lettre commune en exposant sont différentes (P < 0,05).

1Niveau de persillage : F00 = Faible00; Mt00 = Modeste00.

2 Les notes hépatiques ont été communiquées en tant que données d'observation.

Tableau 3. Effets du remplacement du monensin et du tylosin dans les régimes de finition du bœuf par d'autres ingrédients alimentaires sur l'évaluation de la qualité de la viande du longissimus thoracis (faux-filet).

Point Traitement diététique
TÉM M/T HE AB COMBO Erreur-type Valeur P
Nombre de bouvillons 13 13 11 12 14 - -
pH 5,52 5,49 5,49 5,49 5,48 0,01 0,22
Minolta L* (luminance) 37,66 39,21 39,01 39,01 39,02 0,66 0,36
Minolta a* (indice de rouge) 21,33 21,33 21,45 21,83 21,67 0,58 0,91
Minolta b* (indice de jaune) 8,17 8,70 8,60 9,00 8,92 0,39 0,30
Taux d'humidité, en % 71,86a 70,48b 70,15b 70,84ab 70,35b 0,44 0,04
Teneur en lipides, en % 4,24b 6,20a 6,41a 5,94a 6,07a 0,58 0,05
Vieillissement de 7 jours, WBSF1, en kg 4,16 3,63 3,33 3,54 3,73 0,31 0,37
Vieillissement de 7 jours, perte à la cuisson, en %. 19,05 19,38 18,17 19,15 19,57 0,82 0,58
Vieillissement de 14 jours, WBSF1, kg 3,36 3,04 2,77 3,25 3,04 0,18 0,18
Vieillissement de 14 jours, perte à la cuisson, en % 21,32 19,63 21,18 21,44 19,32 0,91 0,25

a,b Les valeurs des moindres carrés sur une même ligne qui n'ont pas de lettre commune en exposant sont différentes (P < 0,05).

1 WBSF = force de cisaillement Warner-Bratzler.

Tableau 4. Effets du remplacement du monensin et du tylosin dans les régimes de finition du bœuf par d'autres ingrédients alimentaires sur l'évaluation des propriétés organoleptiques1 du longissimus thoracis (faux-filet).

Point Traitement diététique
TÉM M/T HE AB COMBO Erreur-type Valeur P
Steaks, nombre 13 13 11 12 14 - -
Tendreté 8,72b 10,36a 10,42a 10,50a 9,42b 0,72 <0,0001
Masticabilité 6,24a 4,56b 4,36b 4,45b 5,52a 0,73 <0,001
Jutosité 8,12c 8,90ab 9,68a 9,44a 8,58bc 0,79 0,0005
Intensité de la saveur du bœuf 9,20bc 9,27abc 9,79ab 9,90a 8,92c 0,52 0,01

a,b,c Les valeurs des moindres carrés sur une même ligne qui n'ont pas de lettre commune en exposant sont différentes (P < 0,05).

1 Les propriétés ont été évaluées selon une échelle linéaire de 15 cm qui comprenait ce qui suit : tendreté - 0 = extrêmement dur à 15 = extrêmement tendre; masticabilité - 0 = facile à mastiquer à 15 = extrêmement difficile à mastiquer; jutosité - 0 = très peu juteux à 15 = extrêmement juteux; intensité de la saveur - 0 = saveur très légère à 15 = saveur de bœuf très intense.

Remerciements

Les auteurs tiennent à remercier le programme de recherche du MAAARO-Université de Guelph, Beef Farmers of Ontario et Weston Seeding Food Innovation pour le financement de ce projet. En outre, le soutien et l'aide du Centre de recherche sur le bœuf de l'Université de Guelph à Elora et du Laboratoire des sciences de la viande de l'Université de Guelph sont toujours très appréciés.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca