Réduire le gaspillage dans les entrepôts de foin

En attendant la prochaine saison de fourrage, la fin de l'hiver est un bon moment pour planifier la récolte et l'entreposage du fourrage. Vous nourrissez peut-être vos animaux avec du foin et vous devez enlever une croûte sur le pourtour du foin entreposé dehors. Quelle quantité potentielle de fourrage gaspillez-vous de cette façon?

D'après un article antérieur du MAAARO, si la dégradation atteint 3 pouces (7,5 cm) de profondeur à partir de la surface d'une balle de 5 pieds (1,5 m), la perte de matière sèche qui en résulte est de 19 %. C'est donc dire que pour chaque lot de 10 balles de foin distribuées, 2 sont jetées. Il faudra peut-être distribuer 12 balles par vache au lieu de 10 pour passer l'hiver. Le gaspillage varie en fonction de la méthode d'entreposage et des conditions climatiques dans la région. Le présent article examine différents moyens de réduire la dégradation du foin stocké en grandes balles rondes, notamment :

  1. Entreposer le foin sous un toit
  2. Couvrir le foin entreposé dehors en utilisant :
    • soit une bâche;
    • soit une pellicule de plastique.
  3. Autres moyens de protection du foin entreposé dehors

Les grandes balles carrées doivent être couvertes, car elles ne laissent pas la pluie s'écouler. Si on les laisse dehors sans les couvrir, elles se dégraderont considérablement.

  1. Entreposer le foin sous un toit - Même si cela exige une dépense en capital initiale, la construction d'un entrepôt intérieur durable peut être l'un des meilleurs investissements qu'on puisse faire à la ferme. Lorsqu'on entrepose le foin à l'intérieur, il faut s'assurer qu'il est sec. Un plancher en gravier peut réduire le suintement du foin au fond comparativement à un plancher de ciment. En outre, une fois que le foin a été distribué, la structure peut être utilisée pour le bétail, notamment à titre d'installation de vêlage.
  2. Couvrir le foin entreposé dehors
    • Bâche - Couvrir les balles à l'aide de bâches permet de réduire la dégradation. La tâche peut toutefois être fastidieuse. Une base bien drainée réduit l'infiltration d'humidité dans la partie du bas. Il n'est pas facile de garder les bâches en place à cause des vents d'hiver. Les bâches doivent être bien fixées de sorte que le vent ne les déchiquète pas. Il y a des producteurs qui attachent les bâches directement aux balles. D'autres utilisent des pneus ou des sacs de sable pour maintenir les bâches en place. La distribution de balles à partir d'une pile recouverte d'une bâche peut prendre beaucoup de temps, car la bâche doit être roulée à mesure qu'on sort les balles.
    • Envelopper du foin sec - Bon nombre de producteurs utilisent des enrubanneuses pour préserver l'ensilage préfané. Cette technologie peut également être employée pour emballer du foin sec. Certains producteurs utilisent un ou deux emballages, et d'autres peuvent en utiliser 6, comme pour l'ensilage préfané. Il y a des facteurs à prendre en considération quand on emballe du foin sec :
      • Le foin doit être bien sec et avoir été aéré ou entreposé à l'intérieur pendant un certain temps avant l'emballage.
      • Le foin emballé doit être placé sur un sol surélevé ou plus sec ou sur une base de gravier pour empêcher l'humidité de s'infiltrer.

Si le foin est emballé alors qu'il est encore humide, l'extérieur des balles se détériorera. L'ajout d'emballages de plastique supplémentaires n'empêchera pas le foin humide de se détériorer. Cette méthode est utile, qu'on utilise un emballage ou une enveloppe en plastique ouverte aux deux extrémités.

Foin emballé qui présente très peu de signes de détérioration

Foin emballé qui présente très peu de signes de détérioration

Rangée de foin sec emballé. Les méthodes d'emballage employées sont similaires à celles de l'ensilage préfané emballé, mais seulement un ou deux emballages de plastique sont utilisés.

Rangée de foin sec emballé. Les méthodes d'emballage employées sont similaires à celles de l'ensilage préfané emballé, mais seulement un ou deux emballages de plastique sont utilisés.

  1. Autres moyens de protection du foin entreposé dehors - La façon la plus efficace d'entreposer les balles rondes sèches est de les placer dans un endroit couvert bien géré. Si l'entreposage se fait à l'extérieur, les balles emballées au treillis à mailles ont tendance à être plus serrées et à être retenues plus fermement ensemble que les balles liées avec de la ficelle. Par conséquent, les balles emballées au treillis à mailles laissent la pluie s'écouler plus efficacement et se détériorent moins. Des chercheurs de l'Université du Wisconsin ont voulu mesurer les niveaux d'humidité dans la couche externe des balles de luzerne recouvertes d'un treillis à mailles et des balles liées avec de la ficelle. Ils ont constaté que les balles de luzerne recouvertes d'un treillis à mailles résistaient mieux à la pluie que les balles ficelées. La valeur en nutriments était beaucoup plus élevée dans la couche externe de la balle et les pertes étaient plus faibles si on utilisait du treillis au lieu de la ficelle. En général, il n'y avait toutefois pas de différence dans le centre de la balle. La perte moyenne globale de matière sèche était de 11,3 % et de 7,3 % pour les balles liées avec de la ficelle en plastique et celles emballées avec du treillis à mailles respectivement. Il est important de souligner que, dans un cas comme dans l'autre, les balles non entreposées sur une surface bien drainée peuvent absorber de l'humidité dans la partie du bas.

    Un autre moyen de réduire la dégradation consiste à laisser un espace entre chaque balle au moment de l'entreposage. Ainsi, la pluie ne s'accumulera pas entre les balles, et celles-ci ne se dégraderont pas autant.

Balles espacées de sorte que l'humidité ne reste pas emprisonnée.

Balles espacées de sorte que l'humidité ne reste pas emprisonnée.

Lorsqu'on entrepose du foin dehors, il est important d'avoir une base sèche sur laquelle placer les balles. Une base en gravier permet à l'eau de pluie de s'écouler au lieu de s'accumuler dans le bas des balles.

Dans le cadre d'une autre étude menée par l'équipe de recherche sur le fourrage de l'Université du Wisconsin, on a examiné les pertes typiques de matière sèche associées à diverses méthodes d'entreposage. D'après le tableau 1, des pertes sont inévitables, même si on utilise la meilleure méthode qui soit, et il y a une fourchette de pertes pour chaque méthode selon les conditions météorologiques et le climat. Cependant, la détérioration est moins importante lorsque les balles sont couvertes.

Tableau 1. Pertes associées à diverses méthodes d'entreposage

Type d'entreposage
Perte de matière sèche (%)
Sous un toit
2-10
Pellicule de plastique – sur le sol
4-7
Enveloppe en plastique – sur le sol
4-8
Couvert – sol surélevé ou base en roche
2-17
Couvert – sur le sol
4-46
Non couvert – sol surélevé ou base en roche
3-46
Non couvert – sur le sol avec un emballage de treillis à mailles
6-25
Non couvert – sur le sol
5-61

Adaptation de Holmes, B. Round Bale Hay Storage Losses and Costs, Cooperative Extension Service, équipe de recherche sur le fourrage, Université du Wisconsin, 2004.

Bibliographie

Bagg, Joel. Emballage à mailles ou ficelage?, [En ligne], 2006.

Ferguson, Thomas. « Faire durer les réserves de fourrage », Le bœuf virtuel du MAAARO, [En ligne], 2016.

Holmes, B. 2004. Round Bale Hay Storage Losses and Costs, Cooperative Extension Service, Université du Wisconsin.

Saxe, Craig. « Big Bale Storage Losses; How Different Options Stack Up », Wisconsin Forage Bulletin, 2007.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca