Les avantages de la vente spéciale de veaux

Les avantages qu'il y a à adopter les pratiques de gestion optimales associées à la vaccination, à l'ablation du cornillon ou à l'écornage en bas âge, à la castration et à d'autres critères de préconditionnement sont bien connus. La castration et l'écornage en bas âge aident à réduire le stress et la douleur pour l'animal, tandis qu'un programme de vaccination efficace est essentiel à la prévention des maladies et à la santé de l'ensemble du troupeau. En outre, ces pratiques sont nécessaires pour assurer la bonne performance des veaux dans les parcs d'engraissement.

Pendant l'été, le personnel de la Direction du développement de l'agriculture du MAAARO a élaboré une série de questionnaires dans le but d'obtenir des renseignements sur les préférences d'achat de bovins (y compris des exploitants de parcs d'engraissement) et sur les pratiques de commercialisation et de gestion des producteurs de vaches-veaux en Ontario [Special Sales Analysis: Ontario Calf Buyers Questionnaire and Ontario Cow-Calf Producer Questionnaire (analyse des ventes spéciales : questionnaire pour les acheteurs de veaux de l'Ontario et questionnaire pour les producteurs de vaches-veaux de l'Ontario), 2018, non publiés]. Dans le questionnaire destiné aux acheteurs de veaux, les participants devaient classer par ordre de priorité les facteurs les plus importants pour la prise de décisions d'achat (figure 1). Parmi les options présentées dans le questionnaire, la qualité des veaux venait au premier rang, suivie de près par le statut de vaccination. Il y a 95 % des personnes qui ont répondu au questionnaire qui ont indiqué qu'elles payaient moins cher pour des bovins non vaccinés et 82 % étaient en accord ou fortement en accord avec l'énoncé voulant qu'il soit plus facile d'établir le prix exact des bovins quand on connaît leur historique de performance.

Facteurs ayant une incidence sur les décisions d'achat de bovins

Figure 1. Facteurs ayant une incidence sur les décisions d'achat de bovins

Les participants (n = 27) devaient classer les facteurs indiqués par ordre de priorité d'après leur incidence sur les décisions d'achat. L'échelle est fondée sur une note calculée d'après le classement par participant. Special Sales Analysis: Ontario Calf Buyers Questionnaire (analyse des ventes spéciales : questionnaire pour les acheteurs de veaux de l'Ontario), 2018, non publié.

Le terme « préconditionnement » désigne, de façon générale, un ensemble de pratiques de gestion qui aident les veaux à faire la transition au parc d'engraissement. Les veaux qui sont écornés, castrés, dressés pour utiliser la mangeoire et vaccinés avant la vente auront une meilleure performance dans les parcs d'engraissement parce qu'ils seront plus aptes à surmonter le stress associé au transport, au regroupement et à un nouvel environnement. Dans le cadre de l'Aanalyse des ventes spéciales : questionnaire pour les producteurs de vaches-veaux de l'Ontario (2018, non publié), 72 % des participants ont indiqué qu'ils pré-sevraient leurs veaux avant la vente. Il y a des programmes de prévente qui n'exigent pas que les veaux soient sevrés, mais la vaccination, la castration et l'écornage figurent généralement dans les conditions de vente. Plusieurs études ont démontré que les veaux préconditionnés avaient des taux de traitement inférieurs, un taux de mortalité réduit, des taux de gain élevés et une meilleure efficacité alimentaire comparativement à des veaux non préconditionnés. Les résultats d'une étude menée par Macartney et coll. (2003) en Ontario indiquent que les veaux conditionnés et vaccinés sont moins susceptibles d'être traités pour la grippe bovine dans le parc d'engraissement. Pendant l'étude, les chercheurs ont découvert que les veaux vaccinés achetés dans le cadre de ventes spéciales étaient 0,68 fois aussi susceptibles d'être traités pour la grippe bovine dans le parc d'engraissement que le groupe témoin de veaux achetés dans des ventes aux enchères conventionnelles.

En Ontario, les ventes spéciales de veaux s'adressent aux consignateurs qui adoptent des programmes de préconditionnement ou de prévente et aux acheteurs qui recherchent ces attributs chez les veaux. Dans l'étude déjà mentionnée, Macartney et coll. (2003) ont découvert qu'une prime de 0,06 $/lb était offerte pour les veaux vendus à des ventes spéciales plutôt que dans le cadre de ventes conventionnelles par l'intermédiaire du Keady Livestock Market. Chaque vente spéciale dans la province est différente. Dans certains cas, on peut exiger que les consignateurs aient des protocoles en particulier pour la gestion des veaux. Dans d'autres, on catalogue les lots de veaux en faisant la promotion de pratiques de prévente spécifiques adoptées par le consignateur pour chaque lot. Il y a aussi des ventes pour lesquelles on fait un tri préliminaire des veaux ayant des attributs similaires en vue de créer des lots homogènes et uniformes, tandis que pour d'autres, on garde ensemble les lots d'un même propriétaire. Par conséquent, les ventes spéciales de veaux offrent davantage de possibilités de rentabiliser les programmes de préconditionnement ou de prévente.

La détermination du prix est influencée par différents facteurs pour une vente donnée. En effet, pour chaque vente, il y a un groupe unique de consignateurs et d'acheteurs et des exigences différentes en matière de gestion pour les consignateurs, qui sont habituellement indiquées dans l'annonce de la vente. Selon la vente spéciale, les consignateurs devront remplir une combinaison d'exigences concernant notamment les protocoles de vaccination, l'écornage, la castration, la vérification de l'âge, l'influence de la race et l'entraînement à la mangeoire pour pouvoir vendre des veaux. Il est recommandé de communiquer avec le personnel de la vente aux enchères pour obtenir d'autres détails sur la vente et les exigences à l'égard des consignateurs. Compte tenu des avantages connus des pratiques de préconditionnement et de l'uniformité des lots sur le plan de la santé et de la performance, y a-t-il un avantage économique à commercialiser des veaux dans le cadre de ventes spéciales?

Tableau 1. Comparaison des données du marché sur les ventes spéciales et les ventes ordinaires de veaux en 2018

Lieu de vente no 1

 
Prix moyen – ventes spéciales de veaux
($ par 100 lb)
Prix moyen – ventes locales la même semaine ($ par 100 lb)
Prix hebdomadaire moyen – marché de l'Ontario
($ par 100 lb)
Différence en % par rapport au prix moyen – ventes locales la même semaine
Différence en % par rapport au prix hebdomadaire moyen – marché de l'Ontario la même semaine
400-499 lbs
234.88
230.08
222.25
2
6
500-599 lbs
234.26
214.61
218.67
9
7
600-699 lbs
218.10
194.35
210.76
12
3
700-799 lbs
214.68
178.79
192.71
20
11

Lieu de vente no 2

 
Prix moyen – ventes spéciales de veaux
($ par 100 lb)
Prix moyen – ventes locales la même semaine ($ par 100 lb)
Prix hebdomadaire moyen – marché de l'Ontario
($ par 100 lb)
Différence en % par rapport au prix moyen – ventes locales la même semaine
Différence en % par rapport au prix hebdomadaire moyen – marché de l'Ontario la même semaine
400-499 lbs
238.09
196.90
218.81
21
9
500-599 lbs
224.29
189.79
214.24
18
5
600-699 lbs
215.39
183.49
201.12
17
7
700-799 lbs
199.50
162.20
190.98
23
4

Lieu de vente no 3

 
Prix moyen – ventes spéciales de veaux
($ par 100 lb)
Prix moyen – ventes locales la même semaine ($ par 100 lb)
Prix hebdomadaire moyen – marché de l'Ontario
($ par 100 lb)
Différence en % par rapport au prix moyen – ventes locales la même semaine
Différence en % par rapport au prix hebdomadaire moyen – marché de l'Ontario la même semaine
400-499 lbs
221.22
203.39
209.74
9
5
500-599 lbs
213.52
183.65
203.93
16
5
600-699 lbs
212.76
176.75
199.69
20
7
700-799 lbs
213.20
159.41
192.38
34
11

Remarque : Prix des bouvillons seulement. Si plus d'une vente spéciale a eu lieu au cours d'une semaine, on a fait une moyenne du prix. Les données du marché proviennent des rapports sur le marché de Beef Farmers of Ontario et sont exprimées en dollars canadiens.
*On n'a pas accès à un sommaire des prix des ventes locales pour la même semaine. Les prix de la semaine suivante sont utilisés au besoin.

Le tableau 1 fournit des données sur les ventes de veaux à trois emplacements de vente aux enchères différents en Ontario à l'automne 2018. Ces données proviennent des rapports sur le marché de Beef Farmers of Ontario entre le 1er octobre et le 30 novembre 2018 et indiquent les différences entre les prix à chaque emplacement de vente aux enchères pour les ventes spéciales et les ventes ordinaires ainsi que les prix moyens sur le marché de l'Ontario pendant la même période. Dans la plupart des cas, les veaux d'entre 400 et 800 lb commercialisés dans le cadre de ventes spéciales se sont vendus à un prix plus élevé que ceux vendus dans le cadre de ventes ordinaires au même endroit et, en moyenne, aux autres emplacements de vente aux enchères pendant la même semaine.

Tableau 2. Prix moyens du marché - différence entre les ventes spéciales et les ventes ordinaires

Ventes spéciales de veaux Ventes ordinaires locales la même semaine Différence Différence pour 50 veaux vendus
Lieu de vente no 1 - Prix/lb ($)
2.34
2.15
0.20
5,403.75 $
Lieu de vente no 1 - Prix/veau @ 550 lbs ($)
1,288.43
1,180.36
108.08
Lieu de vente no 2 - Prix/lb ($)
2.24
1.90
0.35
9,487.50 $
Lieu de vente no 2 - Prix/veau @ 550 lbs ($)
1,233.60
1,043.85
189.75
Lieu de vente no 3 - Prix/lb ($)
2.14
1.84
0.30
8,214.25 $
Lieu de vente no 3 - Prix/veau @ 550 lbs ($)
1,174.36
1,010.08
164.29

Le tableau 2 montre les répercussions financières des stratégies de commercialisation (ventes spéciales ou ventes ordinaires) pour chaque veau vendu de 550 lb (en moyenne) sur la commercialisation de 50 bouvillons. Si les ventes spéciales permettent généralement d'obtenir un prix plus élevé pour les veaux, il y a d'autres facteurs qui influent sur les prix obtenus pour les veaux selon les ventes et les lots (comme on l'explique en détail plus loin). En 2018, les primes reçues pour les veaux de 550 lb commercialisés dans le cadre de ventes spéciales allaient (en moyenne) de 0,20 $/lb à 0,35 $/lb.

Quelles sont les tendances d'une année à l'autre? Dans le cadre d'une étude sur les ventes spéciales de veaux (2018, MAAARO, non publiée), on a analysé les primes reçues sur une période de 10 ans. Pour les besoins de l'étude, le terme « ventes spéciales de veaux » s'entendait des ventes comportant des exigences en matière de santé et de protocoles de gestion ou des ventes de veaux ayant des attributs particuliers. On a examiné les prix obtenus pour les veaux dans le cadre de ventes spéciales à quatre endroits différents en Ontario. Dans certains cas, un tri préliminaire était effectué et dans d'autres, les lots de veaux étaient catalogués puis vendus aux enchères en lots appartenant au même propriétaire.

Différence en pourcentage entre les primes reçues dans le cadre de ventes spéciales et de ventes ordinaires de veaux en Ontario sur un cycle de marché de 10 ans par rapport aux prix de vente moyens en Ontario pour la même période

Figure 2. Différence en pourcentage entre les primes reçues dans le cadre de ventes spéciales et de ventes ordinaires de veaux en Ontario sur un cycle de marché de 10 ans par rapport aux prix de vente moyens en Ontario pour la même période

La figure 2 présente les données du marché pour un cycle de marché de 10 ans et compare les ventes spéciales et les ventes ordinaires de veaux à 4 emplacements de ventes aux enchères différents en Ontario. L'ensemble de données couvre 9 semaines pendant la campagne automnale de vente de veaux (de septembre à octobre chaque année). L'axe x représente les ventes moyennes pour tous les types de ventes en Ontario (y compris les ventes spéciales) d'une année donnée sur la période de 9 semaines. Les barres rouges représentent la différence en pourcentage entre les prix obtenus pour les veaux commercialisés dans le cadre de ventes spéciales aux quatre emplacements de vente aux enchères au cours de la période de 9 semaines d'une année donnée et les prix moyens du marché pour la province. Les barres bleues représentent la différence en pourcentage entre les prix obtenus pour les veaux commercialisés dans le cadre de ventes ordinaires aux mêmes emplacements et les prix moyens du marché dans la province.

Même si les données indiquent, de façon générale, une tendance positive en ce qui concerne les ventes spéciales de veaux dans la province, la figure 3 montre que les conditions diffèrent entre les ventes, et ces conditions auront une incidence sur la détermination du prix à chaque vente aux enchères. Les données de la figure 3 indiquent la différence en pourcentage entre les ventes spéciales de veaux à chacun des quatre emplacements et les ventes moyennes en Ontario au cours de la période de 9 semaines d'une année donnée. La détermination du prix est influencée par différents facteurs pour une vente donnée. En effet, pour chaque vente, il y a un groupe unique de consignateurs et d'acheteurs et des exigences différentes en matière de gestion pour les consignateurs, qui sont habituellement indiquées dans l'annonce de la vente. Les consignateurs devront remplir une combinaison d'exigences concernant notamment les protocoles de vaccination, l'écornage, la castration, la vérification de l'âge et l'entraînement à la mangeoire pour pouvoir vendre des veaux dans les ventes spéciales, et ces exigences influenceront les acheteurs et les vendeurs qui se présenteront à la vente. Il est recommandé de communiquer avec le personnel de la vente aux enchères pour obtenir d'autres détails sur la vente et les exigences à l'égard des consignateurs.

Différence en pourcentage entre les primes reçues dans le cadre de ventes spéciales de veaux à quatre emplacements différents en Ontario sur une période de 10 ans et les prix de vente moyens en Ontario

Figure 3. Différence en pourcentage entre les primes reçues dans le cadre de ventes spéciales de veaux à quatre emplacements différents en Ontario sur une période de 10 ans et les prix de vente moyens en Ontario

On peut évaluer les avantages financiers potentiels d'un programme de préconditionnement ou de prévente en examinant les coûts d'un programme de ce genre et la hausse potentielle de revenus découlant des ventes de veaux. La rentabilité d'un programme de préconditionnement ou de prévente peut être mesurée à l'aide de l'équation suivante : revenus tirés des veaux préconditionnés moins revenus tirés des veaux vendus sans préconditionnement moins coûts du préconditionnement (Canfax Research Services, 2015). En plus de la prime sur les prix des veaux préconditionnés vendus dans le cadre de ventes spéciales, le gain de poids supplémentaire pris par les veaux entre la date de sevrage et la date de vente pourrait également s'avérer financièrement avantageux. Cependant, la rentabilité des veaux préconditionnés doit être soupesée en fonction des coûts du préconditionnement et de la chute potentielle des prix attribuable à la diminution saisonnière, qui peut neutraliser les effets positifs de tout gain de poids des veaux. Le Beef Cattle Research Council offre un outil en ligne pour aider les producteurs à déterminer les coûts des programmes de préconditionnement et les revenus qu'on peut en tirer : www.beefresearch.ca/research/preconditioning.cfm. En outre, Beef Farmers of Ontario propose un calculateur des coûts de production et le MAAARO offre des ressources dans son site Web.

En résumé, il existe différentes options pour commercialiser les veaux de l'Ontario. Les ventes spéciales peuvent être avantageuses à la fois pour les producteurs de vaches-veaux et les exploitants de parcs d'engraissement. Selon le type de vente, les propriétaires de parcs d'engraissement peuvent acheter des lots de veaux qui ont été élevés selon des protocoles de préconditionnement en particulier pour assurer l'uniformité des lots et de l'état de santé des veaux. Les producteurs de vaches-veaux ont la possibilité d'obtenir des primes pour les veaux vendus dans le cadre de ventes spéciales. Ils doivent toutefois se renseigner pour connaître les exigences propres au type de vente que doivent remplir les consignateurs et observer la dynamique de détermination du prix à chaque vente.

Les auteurs souhaitent remercier James Byrne et Steve Duff du MAAARO de leur aide pour l'analyse.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca