Utilisation des pâturages

Le pâturage est un excellent moyen d'alimenter le bétail à faible coût, mais cela nécessite une bonne gestion à la fois du fourrage et du bétail. On se doit de gérer le fourrage de manière à optimiser sa croissance et le bétail de manière à optimiser l'utilisation du fourrage. Votre but est de faire croître autant d'herbage que possible et de le faire consommer au moment où sa qualité nutritive est optimale avec un minimum de perte. La quantité d'herbage générée qui sera réellement consommée/utilisée par le bétail va influencer l'efficacité (la rentabilité) de votre exploitation de pâturage. Favoriser une croissance abondante s'avère peu utile, si elle n'est pas utilisée par le bétail.

Facteurs d'influence sur l'utilisation

  • Les fourrages trop mûrs ne sont pas utilisés efficacement par le bétail, car l'animal a de la difficulté à brouter et à digérer un herbage qui est dur et haut
  • Un pâturage où l'herbe est très courte (moins de 5-7 cm) ne permet pas au bétail de brouter une grande quantité à la fois et le force à marcher davantage pour obtenir suffisamment de fourrage
  • Un fourrage contaminé avec des matières fécales ou de l'urine ne sera pas consommé
  • Quand un pâturage comporte une grande variété de plantes à brouter, l'espèce la plus savoureuse sera consommée en premier et les espèces moins appétissantes seront laissées pour compte. Ces plantes vont croître davantage et vont finir par dominer le pâturage avec le temps.

Comment influencer l'utilisation des pâturages

  • Minimiser la surface et la quantité d'herbe disponible à tout moment. Ainsi, la proportion d'herbe fraîche à la disposition des animaux sera plus élevée
  • Les enclos de plus petite taille diminuent le piétinement et la marche et encouragent le broutage et le repos
  • Fournir de l'eau dans l'enclos contribue à réduire au minimum le temps que les animaux doivent passer loin du pâturage où vous souhaitez les voir brouter
  • S'il y a dans le champ une quantité considérable de galettes de fumier non décomposé, vous pouvez passer un coup de herse pour l'épandre et accélérer sa décomposition. Les bovins qui mangent de l'herbe à un stade optimal produisent un fumier plus mou qui n'aura pas l'aspect de galettes séchées
  • Si le pâturage contient des plantes matures, y compris des mauvaises herbes, une fauche pourrait améliorer l'utilisation
  • Les animaux qui pâturent dans un nouvel enclos ou de l'herbe fraîche se rassasient plus rapidement et passent plus de temps à se reposer plutôt qu'à errer à la recherche d'une autre bouchée d'herbe appétissante
  • Un fourrage de haute qualité est de loin préférable à un fourrage de faible qualité. Un aliment riche en ADF (fibre au détergent acide) diminue la prise alimentaire en raison d'un transit digestif lent.

Nombre d'enclos de pâturage et fréquence des déplacements

Les deux facteurs qui influencent l'utilisation des pâturages sont le nombre d'enclos et la fréquence des déplacements.

Voici des résultats tirés du Forage Field Guide du département de vulgarisation (Purdue University) :

  • Un enclos de pâturage unique se traduit par une utilisation fourragère de 40 %
  • Un système qui inclut 4 enclos de pâturage se traduit par une utilisation fourragère de 45 %
  • Un système qui inclut 8 enclos de pâturage se traduit par une utilisation fourragère d'environ 60 %
  • Un système qui inclut 12 enclos de pâturage se traduit par une utilisation fourragère d'environ 65 %
  • Un système de 24 enclos et plus va augmenter l'utilisation fourragère jusqu'à près de 75 %.

Il s'agit là d'une énorme augmentation de la productivité de vos pâturages!

En augmentant le nombre d'enclos de pâturage, vous avez la possibilité d'augmenter la fréquence des déplacements à des pâturages frais.

De plus, selon le Forage Field Guide du département de vulgarisation (Purdue University), nous avons pu voir que :

  • de déplacer le bétail dans un enclos de pâturage frais tous les 3 jours donne un taux d'utilisation de 70 %
  • de déplacer le bétail dans un enclos de pâturage frais tous les 7 jours réduit le taux d'utilisation à 50 %
  • un déplacement tous les 14 jours donne un taux d'utilisation de seulement 40 %.

Ces deux facteurs vont de pair. Plus vous avez d'enclos de pâturage, plus les déplacements seront fréquents et plus la période de repos et de régénération de l'herbe pâturée sera longue. L'enclos sera à nouveau recouvert d'herbage frais pour la prochaine session de pâturage.

Les taux d'utilisation dont il est question sont saisonniers. Les meilleurs résultats sont obtenus lorsque le bétail consomme environ 50 % du fourrage disponible lors de ses déplacements dans un nouvel enclos. En prélevant seulement 50 % du fourrage disponible, la plante peut récupérer et repousser rapidement. Lorsque la plante ne perd que 50 % environ de sa croissance aérienne, l'impact sur le système radiculaire est minime, mais si le feuillage est dénudé de plus de 50 %, l'impact sur les racines est beaucoup plus important.

Plus vous êtes en mesure d'aménager des enclos de pâturage pour chaque groupe de bétail et plus vous serez en mesure d'augmenter la fréquence des déplacements à des enclos d'herbage frais. L'efficacité de vos pâturages s'en trouvera améliorée.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca