Consommation apparente vs consommation réelle :
trouver un système d'alimentation efficace avec balles rondes

Savez-vous quelle quantité d'aliments vos vaches consomment réellement ?

L'approvisionnement alimentaire des vaches est une question préoccupante pour beaucoup de producteurs de bovins de boucherie en Ontario, cette saison. Bon nombre d'entre eux gardent plus d'animaux qu'à l'habitude en raison de la faiblesse des marchés des bovins de réforme et des sujets reproducteurs. De plus, dans certaines parties de la province, les rendements des plantes fourragères ont été très faibles. Il faut donc acheter davantage d'aliments avec moins d'argent avec l'espoir que les quantités tiendront le coup plus longtemps. L'alimentation représente le plus important poste de dépenses (60 pour cent du total) dans une entreprise de production vache-veau. Alors il est très important de perdre le moins d'aliments possibles, car comme le dit le proverbe : « Toujours est trop cher ce qui de rien ne sert. »

Les recherches scientifiques démontrent qu'une vache gestante tarie et en bonne santé qui pèse 1 300 lb a besoin de manger environ 27 lb de foin par jour pour rester en forme et assurer la croissance de son veau. Toutefois, lorsque les producteurs planifient les quantités de fourrages requises pour l'hiver, ils évaluent souvent les besoins de la vache à 35 à 40 lb de foin par jour. Alors où va la différence? En fait, les producteurs comptabilisent plutôt la consommation apparente de foin que les quantités réellement consommées par les vaches. La consommation apparente comprend les parties de balles de foin qui sont corrompues durant l'entreposage, celles qui tombent sur la route ou qui sont gaspillées ou refusées par les animaux. Existe-t-il des moyens de réduire ces pertes ?

Bien sûr que oui. Avec les fourrages récoltés et entreposés plusieurs mois auparavant, on peut surtout tenter d'améliorer l'efficacité alimentaire. Les vaches sont reconnues pour gaspiller beaucoup de nourriture. Dès qu'elles ont l'occasion, elle brisent les balles de foin, les piétinent pour choisir juste les parties qu'elles préfèrent et utilisent le reste pour leur coin de repos. Puis, elles finissent par transformer ces fourrages de qualité en litière. Ce n'est pas tout à fait ce que vous aviez en tête au mois de juillet lorsque vous avez récolté votre beau champ de foin! Il vous faut donc savoir quelle quantité de foin vos vaches gaspillent.

Aucun système d'alimentation n'est parfait. L'objectif est de minimiser les pertes d'aliments en ayant recours à un système pratique et économique. Des recherches menées à l'Université de l'État du Missouri ont permis de comparer l'efficacité de plusieurs systèmes d'alimentation en foin. Les grosses balles rondes données à volonté et sans mangeoires représentent le pire scénario. Avec ce système, les vaches gaspillent 43 pour cent du foin qui leur est offert ! Le fait de dérouler les grosses balles dans le champ n'améliore pas beaucoup la situation si l'on offre la quantité hebdomadaire en une seule fois; en effet dans ce cas, les pertes demeurent autour de 40 pour cent.

 

Par contre, les choses s'améliorent beaucoup si l'on donne les fourrages aux vaches sur une base quotidienne en offrant les quantités qui conviennent à l'appétit du groupe. En déroulant juste la quantité de foin consommée dans une journée, on réduit les pertes autour de 12 pour cent. Avec ce système, les animaux font des efforts pour obtenir chaque bouchée et se tiennent près du foin lorsqu'il est déroulé; les quantités refusées ou gaspillées sont alors bien moindres.

Que l'on nourrisse les bovins sur une base hebdomadaire ou quotidienne, l'utilisation de mangeoires pour balles rondes réduit toujours les pertes. En donnant en une seule fois la quantité nécessaire pour une semaine, on réduit les pertes de 80 pour cent si l'on utilise des mangeoires (versus sans mangeoires), c'est-à-dire 5 à 6 pour cent de l'ensemble des fourrages offerts. L'alimentation sur une base quotidienne à l'aide de mangeoires circulaires occasionne également peu de pertes, soit environ 5 pour cent. Si la nourriture est donnée sur une base quotidienne, il doit y avoir suffisamment de mangeoires pour que toutes les vaches puissent manger en même temps. L'alimentation sur une base hebdomadaire ou bihebdomadaire demande moins de temps et de main-d'œuvre, mais il faut qu'il y ait assez de mangeoires à balles rondes pour contenir la quantité totale de nourriture requise.

Un étude réalisée par l'Université de l'État du Michigan a permis de comparer les pertes de fourrages pour différentes mangeoires à balles rondes.Les mangeoires circulaires et les mangeoires circulaires/coniques ont été les plus efficaces avec des pertes moyennes de seulement 4,5 pour cent. Dans le cas des mangeoires mobiles, les pertes étaient de l'ordre de 11,4 pour cent. Les chariots distributeurs d'aliments étaient moins efficaces, avec des pertes de foin de 14,6 pour cent. Les résultats prouvent que le choix de la mangeoire est donc important.

Les coûts relatifs à la production ou à l'achat de foin sont constants, que le foin serve à nourrir les vaches ou qu'il finisse en compost. Les pertes peuvent varier, selon les systèmes utilisés, de 5 à 40 pour cent. Pour une période d'alimentation de 200 jours, cela peut faire varier les quantités requises de 5 670 lb à 7 560 lb, ou 2,8 tonnes à 3,8 tonnes. Cela représente une différence de 40 $ à 90 $ par vache par saison, selon le coût du foin. Le simple fait de passer d'un système moyennement efficace (15 pour cent de perte) à un système très efficace (5 pour cent de perte) permet de récupérer 600 lb de foin par animal, ou 12 $ à 27 $ par tête.

Quelle quantité de foin par vache et par jour utilisez-vous au cours de la saison ? Comment cela peut-il se comparer avec la quantité réelle consommée par vos vaches? Il est évident que cela vaut la peine d'évaluer l'efficacité de votre système d'alimentation avec balles rondes pour élucider une fois pour toute le mystère de l'écart entre la consommation apparente et la consommation réelle !

 


Auteur : Tom Hamilton - chef du programme des systèmes de production, bovins de boucherie/MAAO; Barry Potter - spécialiste de l'élevage/MAAO
Date de création : 04 février 2004
Dernière révision : 24 Julliet 2009

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca