Systèmes de vêlage en Ontario

Une récente étude menée en Ontario sur les systèmes de vêlage a révélé quelques résultats intrigants.

Les résultats proviennent de 62 troupeaux, englobant plus de 5000 vaches. Nous les avons regroupés en deux catégories selon le principal endroit de vêlage : vêlages en aire confinée ou vêlages en aire ouverte. [Les troupeaux confinés avaient accès à de petites étables ou à des cours; les troupeaux à aires ouvertes allaient dans des aires de grande dimension comme les pâturages ou lots boisés]. Ces deux groupes étaient similaires en ce qui concerne le nombre de troupeaux, de vaches par troupeau, l'expérience de l'éleveur et l'emplacement géographique, donnant ainsi une base solide à des fins statistiques.

Les taux de gestation étaient similaires pour le groupe confiné et pour le groupe à aire ouverte (voir tableau 1). Cependant, au moment du vêlage, le taux d'aide apporté aux vaches matures était 3 fois plus élevés dans le cas des vaches confinées. Cela pourrait s'expliquer par le fait que les vêlages en situations confinées nécessitent une aide plus grande, mais pourrait également être attribuable aux opportunités plus nombreuses que l'éleveur a d'observer les vaches au vêlage et de leur prêter secours lorsque nécessaire. Cet élément constitue la clé d'un bon taux de survie des nouveaux-nés dans les deux systèmes.

Chez les génisses, le taux d'aide fut élevé (dans les 25 %), mais similaire dans les deux groupes. En fonction des résultats obtenus et des commentaires recueillis auprès des éleveurs, les vaches de premier vêlage sont considérées comme un groupe à risque élevé et nécessitent une attention particulière.

La survie des veaux à partir de 24 heures jusqu'au sevrage était également similaire dans les deux groupes de régie, tout comme le taux de sevrage par vache ayant vêlé.

Conclusion : les vaches de boucherie de l'Ontario peuvent se débrouiller assez bien avec des installations réduites et une intervention limitée de l'homme. En général, elles savent comment mettre un veau au monde et comment l'élever. Une grande partie de ce que nous qualifions "d'aide" peut en réalité être une entrave ! Les éleveurs qui pensent à augmenter leurs troupeaux en multiples de 100 vaches avec peu d'investissements dans les installations et de stress au vêlage devraient considérer les méthodes de "parcs d'engraissement à aires ouvertes".

Remerciements : nous tenons à remercier nos personnes-ressources de l'industrie et de la vulgarisation, ainsi que tous les producteurs qui ont bien voulu partager leurs registres. L'étude a été réalisée grâce à l'effort conjoint du personnel du MAAARO suivant : Tom Hamilton, Barry Potter et Nancy Noecker, ainsi qu'à notre stagière d'été Jeremias Cull. Un merci spécial à Steve Miller de l'Université de Guelph.

Figure 1. Distribution des troupeaux selon la principale saison de vêlage   

Distribution des troupeaux selon la principale saison de vêlage. 

Tableau 1. Performance des animaux selon le système de vêlage.

Caractéristique Endroit de vêlage Contraste
Confiné Aire ouverte
Taux de gestation des vaches (%)
95,4
91,4
ns
Taux de gestation des génisses (%)
94,2
93,6
ns
Taux de veaux nés vivants 1 (%)
97,3
93,5
ns
Taux d'aide au vêlage des vaches (%)
12,9
3,8
p <,05
Taux d'aide au vêlage des génisses (%)
29
24
ns
Taux de survie des veaux à 24 h 2 (%)
98,9
99,1
ns
Taux de survie des veaux, 24 h au sevrage 3 (%)
98,0
97,9
ns
Poids des veaux à 200 jours 4 (livres)
615
609
ns
Productivité des vaches 5 (livres)
598
590
ns

1 # de veaux nés vivants / # de veaux mis au monde X 100
2 # de veaux vivants après 24 heures / # de veaux nés vivants X 100
3 # de veaux sevrés / # de veaux vivants après 24 heures X 100
4 ajusté à l'âge de 200 jours, veau male, équivalant de mère mature
5 poids à 200 jours par vache ayant mis bas

| Haut de la page |


Auteur : Tom Hamilton - chef du programme des systèmes de production, bovins de boucherie/MAAARO
Date de création : 01 janvier 2002
Dernière révision : 01 janvier 2002

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca