Les pratiques de gestion optimales pour la production du cidre doux - l'étiquetage et l'entreposage

La pasteurisation ou le traitement aux rayons ultraviolets augmente considérablement la salubrité du cidre. Cependant, même le cidre pasteurisé ou traité aux rayons ultraviolets peut être contaminé s'il n'est pas correctement manipulé par la suite. Un bon entreposage maximise la salubrité et la qualité de votre cidre doux.

La mise en bouteilles à la ferme

  • Veiller à ranger les contenants neufs et vides en plaçant l'ouverture vers le bas pour éviter la contamination.
  • N'utilisez que des contenants destinés à la vente au détail qui sont neufs, non poreux, résistants à la corrosion et de qualité alimentaire.
  • Ne remplissez pas des bouteilles ayant déjà servi.
  • Nettoyez, assainissez et rincez les contenants en vrac avant de les réutiliser.
  • Réfrigérez tous les contenants de cidre de pommes immédiatement après le remplissage.

La mise en bouteilles à l'extérieur de la ferme

La mise en bouteilles à l'extérieur de la ferme peut accroître les risques liés à la salubrité des aliments pour votre cidre. À la ferme, vous pouvez bien gérer la propreté et l'assainissement durant les opérations d'embouteillage. Dans un marché fermier ou un marché aux puces, qu'il soit extérieur ou intérieur, vous avez moins d'emprise sur la propreté de votre environnement immédiat.

  • Gardez les contenants de cidre en vrac au réfrigérateur en tout temps.
  • Ne remplissez pas des bouteilles ayant déjà servi dans des installations situées à l'extérieur de la ferme.
  • Formez le personnel de vente au détail afin qu'il adopte une bonne hygiène.
  • Prévoyez des postes de lavage des mains appropriés pour le personnel de vente au détail.
  • Ne laissez aucun débris ni aucun fruit abîmé ou pourri dans les aires d'embouteillage et de vente afin d'éviter d'attirer des organismes nuisibles.
  • Protégez l'aire d'embouteillage contre l'exposition à la poussière ou à d'autres contaminants.

L'entreposage

  • Réfrigérez le cidre immédiatement après le pressage.
  • Entreposez le cidre dans des cuves réfrigérées avant de l'embouteiller ou embouteillez-le tout de suite après le pressage.

Il est important que le cidre soit refroidi le plus rapidement possible à une température entre 0 et 2 ºC (32 à 36 ºF). Le cidre de pommes frais peut se conserver pendant environ deux semaines s'il est entreposé à une température entre 4 et 6 ºC (39 à 43 ºF) ou moins. L'ajout de benzoate de sodium ou d'autres agents de conservation prolongera la durée de conservation d'une ou deux semaines. La congélation prolonge également la durée de conservation.

La vente de cidre au détail

  • Gardez les petits contenants de cidre au réfrigérateur en tout temps.
  • Ne laissez aucun débris ni aucun fruit abîmé ou pourri dans l'aire de vente au détail.
  • Précisez aux clients la date de consommation recommandée et avisez-les qu'ils doivent garder le cidre au réfrigérateur.
  • Formez votre personnel de vente au détail afin qu'il adopte une bonne hygiène.
  • Prévoyez des postes de lavage des mains appropriés pour le personnel de vente au détail.

Le transport du cidre en vrac

  • Nettoyez et assainissez les véhicules avant le transport du cidre.
  • Gardez le cidre réfrigéré.

La tenue de dossiers et le rappel de marchandise

  • Tenez tous vos dossiers à jour et veillez à ce qu'ils soient accessibles.
  • Établissez un système de codage et de retraçage qui attribue un code de lot à chaque unité ou contenant de produit. Si la présence d'un contaminant est décelée dans votre produit, cela vous permettra d'intervenir rapidement pour éviter que des clients ne consomment des produits contaminés et réduira la quantité de produit à rappeler.

L'étiquetage

Un bon étiquetage permet aux consommateurs d'obtenir les renseignements dont ils ont besoin au sujet des ingrédients et de l'entreposage et vous aide à gérer efficacement les procédures de rappel, le cas échéant.

Les étiquettes doivent contenir les renseignements ci-dessous :

  • le nom courant du produit;
  • la quantité nette;
  • le nom et l'adresse du producteur;
  • la liste des ingrédients (y compris les agents de conservation, s'il y a lieu);
  • la date de consommation recommandée.

Reportez-vous à la Loi sur les aliments et drogues et à la Loi sur l'emballage et l'étiquetage des produits de consommation pour obtenir d'autres précisions sur l'étiquetage. Vous pouvez également communiquer avec le bureau de l'Agence canadienne d'inspection des aliments de votre région pour obtenir de l'aide.

Il est recommandé d'inclure également sur les étiquettes ce qui suit :

  • les consignes d'entreposage (p. ex. « garder réfrigéré »);
  • le code de lot;
  • la mention « non pasteurisé », s'il y a lieu

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 888 466-2372 ext 6-4230
(519) 826-4230
Courriel : foodinspection@ontario.ca
Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 19 octobre 2006
Dernière révision : 29 mars 2012