Prévention de la contamination du miel par le plomb

De récentes analyses en laboratoire ont révélé la présence de résidus de plomb dans des produits du miel. On sait que l'exposition au plomb a des effets néfastes sur la santé humaine et notamment sur le système nerveux. Ce sont surtout les enfants qui sont vulnérables.

La principale source de contamination du miel par le plomb est le matériel qui contient ce métal. Le miel est un produit acide qui peut réagir au contact de surfaces contenant du plomb. En conséquence, le plomb peut être absorbé par le miel. Parmi le matériel contenant du plomb figure notamment ce qui suit :

  • le matériel galvanisé (tel que les extracteurs et les réservoirs);
  • le matériel soudé (par exemple les extracteurs en acier inoxydable, les réservoirs, les unités d'emballage ou tout autre matériel contenant des soudures au plomb);
  • des raccords en bronze ou en laiton et le matériel fait de fer terne (un alliage métallique autrefois utilisé pour la fabrication de matériel).

Ce que vous pouvez faire pour éviter la contamination par le plomb

Prenez soin d'inspecter et d'entretenir votre matériel

  • Le matériel neuf ou usagé doit être fabriqué avec des matériaux de qualité alimentaire, notamment de l'acier inoxydable, du plastique ou de l'acier revêtu de fibre de verre avec des soudures ou des fils de soudure sans plomb. De plus, les réparations doivent être effectuées à l'aide de matériaux de qualité alimentaire. Il faut éviter d'utiliser des soudures contenant du plomb.
  • Vous ne devez pas employer du vieux matériel pour entreposer ou distribuer du miel à moins d'avoir vérifié qu'il ne contenait pas de plomb. Une exposition ou un temps de contact prolongé accroît le risque de contamination du miel par le plomb.
  • Il ne faut pas laisser de miel au fond de l'extracteur entre les utilisations. Si l'extracteur contient une soudure au plomb, le miel laissé au fond est exposé au plomb et risque de contaminer le lot suivant.
  • Il existe des trousses de détection du plomb qui vous aideront à déterminer les sources potentielles de plomb dans votre matériel. Vous pouvez vous procurer une trousse auprès de nombreux fournisseurs de matériel.

Marche à suivre pour détecter la présence de plomb

Il est facile et rapide de détecter la présence de plomb dans du matériel neuf ou usagé. Les trousses de détection contiennent un produit chimique qui change de couleur lorsqu'il entre en contact avec du plomb.

Voici la marche à suivre :

  • Préparez la surface, c'est-à-dire une soudure interne qui est en contact direct avec du miel, en suivant les instructions données dans la trousse de détection. La préparation consiste habituellement à enlever le miel ou encore le revêtement ou les traces d'oxydation qui se trouvent sur la surface. Pour ce faire, vous devez essuyer la surface avec un essuie-tout ou un chiffon et la frotter à l'aide d'un morceau de papier abrasif ou d'une lime émeri ou la gratter avec un couteau (figure 1).

Préparez le tampon de détection du plomb conformément aux instructions contenues dans la trousse. Appliquez le réactif sur la surface. Si la solution change de couleur, comme il est indiqué dans la trousse, c'est que la présence de plomb a été détectée.

Préparation de la surface

Figure 1. Préparation de la surface

Matériaux acceptables

Si vous utilisez un revêtement de qualité alimentaire, il est très important de bien préparer la surface et d'appliquer correctement le revêtement. Un revêtement (par exemple de la peinture) qui n'est pas bien appliqué risque de s'écailler et de contaminer le miel. Une base de données sur les matériaux de construction, d'emballage et de revêtement acceptés figure dans le site Web de l'Agence canadienne d'inspection des aliments à l'adresse suivante :

www.inspection.gc.ca/active/scripts/fssa/reference/reference.asp?lang=f


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca
Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 13 février 2014
Dernière révision : 17 juin 2015