Programme de contrôle de la salubrité des aliments de 2012 - Sommaire des résultats


Chaque année, le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation de l'Ontario (MAAO) et le ministère des Affaires rurales (MAR) réalisent le Programme de contrôle de la salubrité des aliments. Ce programme est un outil qui permet de détecter les cas de non-respect des normes relatives aux organismes microbiens, aux produits chimiques agricoles et aux métaux lourds qui sont présents sur ou dans les aliments d'origine végétale produits en Ontario.

Dans le cadre du Programme de contrôle de la salubrité des aliments de 2012 du MAAO et du MAR, quelque 1 200 échantillons de fruits, de légumes, de pousses, de fruits et légumes minimalement transformés et de cidre produits en Ontario ont été prélevés entre le 1er mai 2012 et le 30 avril 2013.

Les services de laboratoire de l'Université de Guelph ont analysé les échantillons afin de déceler la présence d'un ou de plusieurs des contaminants suivants :

  • les pathogènes microbiens,
  • les résidus de produits chimiques,
  • les toxines.

Fruits et légumes frais

Des échantillons de fruits et légumes frais cultivés en Ontario ont été prélevés à des points de vente un peu partout dans la province. On a prélevé en tout 867 échantillons à des comptoirs routiers, dans des fermes et à des marchés de producteurs en vue d'effectuer une analyse chimique ou microbienne.

Les échantillons ont été prélevés conformément à un plan d'échantillonnage axé sur les risques. Pour en savoir plus long, reportez-vous à la ficheinfo intitulée Programme de contrôle de la salubrité des aliments d'origine végétale ou consultez le site www.ontario.ca/salubritefruitsetlegumes.

Analyse microbienne

Au total, 657 échantillons ont été prélevés chez 491 producteurs de l'Ontario en vue d'une analyse microbienne. On a analysé tous les échantillons afin de déceler la présence de la Salmonella spp., du Campylobacter, de coliformes, de l'E. coli générique et de l'E. coli producteur de vérotoxine

On a décelé la présence de la Salmonella spp. dans 3 échantillons (soit 0,5 %), c'est à-dire 2 échantillons de laitue frisée et 1 échantillon de fraises. De plus, 2 échantillons (soit 0,3 %) avaient une concentration d'E. coli générique supérieure à 3 000 unités formant colonie par gramme. Il s'agissait d'un échantillon de laitue et d'un échantillon d'épinards. Le tableau 1 donne la liste des denrées qui ont été soumises à une analyse microbienne.

Tableau 1 : Types de fruits et légumes frais soumis à une analyse microbienne

Type de denrée Nombre total analysé
Broccoli
41
Oignon vert
61
Carotte
99
Fraise
121
Coriandre
8
Laitue
120
Persil
21
Épinard

41

Tomate
139
Autres
6

Analyse chimique

On a prélevé en tout 210 échantillons chez 183 producteurs de l'Ontario en vue d'une analyse chimique, qui visait à déceler la présence de plus de 300 résidus de pesticides chimiques. Les teneurs en produits chimiques décelées ont été comparées aux limites permises établies par Santé Canada en vertu de la Loi sur les produits antiparasitaires. Sur les 210 échantillons analysés, 4 (soit 2 %) avaient une teneur en résidus supérieure aux limites autorisées par Santé Canada. Il s'agissait de trois échantillons de laitue et d'un échantillon de haricots jaunes.

Le tableau 2 présente les types de denrées qui ont été soumises à une analyse chimique.

Tableau 2 : Types de fruits et légumes frais soumis à une analyse chimique en 2012

Type de denrée Nombre total analysé
Légume asiatique
8
Haricot jaune
30
Pomme
27
Laitue
51
Tomate
42
Pois
1
Épinard
2
Oignon vert
2

Graines germées

En tout, 155 échantillons de graines germées ont été prélevés dans 16 installations de germination de l'Ontario. Tous les échantillons ont été soumis à une analyse visant à déceler la présence de coliformes, de l'E. coli générique, de la Listeria monocytogenes, de la Salmonella spp., de la Shigella et de l'E. coli producteur de vérotoxine.

La Listeria monocytogenes a été détectée dans 8 échantillons (soit 5 %) de graines germées parmi ceux qui ont été prélevés.

Fruits et légumes minimalement transformés

Un total de 175 échantillons de fruits ou de légumes minimalement transformés ont été prélevés dans 45 établissements de transformation en Ontario. Les échantillons comprenaient des fruits et des légumes prêts à manger qui étaient pelés, hachés ou tranchés.

On a analysé les échantillons dans le but de déceler la présence de coliformes, de l'E. coli générique, de la Listeria monocytogenes, de la Shigella, de la Salmonella spp. et de l'E. coli producteur de vérotoxine.

La présence de la Listeria monocytogenes a été décelée dans un des 175 échantillons prélevés (soit 0,5 %). Aucun autre pathogène n'a été détecté.

Le tableau 3 donne la liste des types de denrées minimalement transformées qui faisaient partie de l'échantillonnage.

Tableau 3: Types de fruits et de légumes minimalement transformés soumis à une analyse microbienne en 2012.

Commodity Type Total Number Tested
Apple
2
Broccoli
7
Chou
7
Carotte
16
Chou-fleur
5
Céleri
6
Salade de chou
3
Laitue
31
Melon
7
Mélange de légumes
3
Champignon
55
Oignon
16
Autres
6
Poivron
7
Épinard
4
Total
175

Cidre

En tout, 25 échantillons de cidre pasteurisé et de cidre non pasteurisé ont été prélevés chez 25 cidriculteurs de l'Ontario. Tous les échantillons ont été soumis à une analyse visant à déceler la présence de patuline et de contaminants microbiens.

Patuline

Les teneurs en patuline ont été comparées à la limite maximale de 50 parties par milliard établie par Santé Canada. Sur les 25 échantillons prélevés, un seul (soit 4 %) avait une teneur en patuline supérieure à la limite.

Analyse microbienne

La présence de l'E. coli producteur de vérotoxine, de la Salmonella spp., de la Shigella ou du Cryptosporidium n'a été détectée dans aucun des 25 échantillons de cidre analysés.

Résultats positifs

Lorsque les résultats d'analyse étaient positifs, on a avisé immédiatement le producteur. Le personnel du MAAO et du MAR a prêté son assistance afin de déterminer la source de la contamination. D'autres échantillons seront prélevés chez le producteur au cours des saisons suivantes jusqu'à ce que ce dernier obtienne des résultats conformes pendant deux années consécutives.

On a communiqué les résultats indiquant un risque potentiel pour la salubrité des aliments à l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) afin que des mesures de suivi soient prises, au besoin. L'ACIA est chargée d'effectuer une évaluation des risques liés aux produits et de déterminer si un rappel s'impose. L'échantillonnage effectué dans le cadre du Programme de contrôle de la salubrité des aliments de 2012 a donné lieu à un rappel public.

Les résultats du programme ne sont pas statistiquement valides et ne peuvent être utilisés pour faire des généralisations concernant la situation de l'industrie.

Renseignements supplémentaires

Le présent document n'est fourni qu'à titre d'information. Veuillez vous reporter au site Web de Santé Canada (www.hc-sc.gc.ca) pour connaître les exigences réglementaires et les limites maximales de résidus.

Pour en savoir plus long sur le Programme de contrôle de la salubrité des aliments, consultez le site Web www.ontario.ca/salubritefruitsetlegumes ou les fichesinfo ci-dessous :


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca
Auteur : OMAF and MRA Staff
Date de création : Unknown
Dernière révision : 16 juin 2014