Introduction aux ennemis et aux maladies de l'abeille mellifère en Ontario

Comme tous les autres insectes, l'abeille mellifère (Apis mellifera) est vulnérable aux ennemis et aux maladies, dont la majorité lui sont propres. Ceux-ci peuvent avoir des effets divers sur une colonie d'abeilles mellifères, par exemple lui causer un peu de stress ou même entraîner sa mort. Parmi ces ennemis et maladies, il y en a qui sont très courants tandis que d'autres sont rares. Les apiculteurs doivent connaître les ennemis et les maladies et apprendre à les reconnaître et à les gérer efficacement pour que leurs colonies d'abeilles demeurent en santé. C'est d'autant plus important que la santé de la colonie d'un apiculteur peut avoir une incidence sur la colonie d'un autre apiculteur des environs.
(Vous trouverez ci-dessous la liste des ennemis et des maladies de l'abeille mellifère en Ontario.)

varroaLoque américainel'abeille mellifèrele petit coléoptère des ruchesabeille infectée par le virus des ailes déformées

Images (de gauche à droite) : Varroa, Loque américaine, l'abeille mellifère, le petit coléoptère des ruches, abeille infectée par le virus des ailes déformées.

Ressources

Les apiculteurs de l'Ontario ont accès à une foule de ressources en matière d'information et de formation concernant la gestion d'une entreprise apicole, dont bon nombre portent sur les ennemis et les maladies. On encourage les apiculteurs à utiliser ces ressources et à adopter une méthode de lutte intégrée contre les ennemis de l'abeille pour gérer la santé de leurs colonies d'abeilles à long terme.

Programme d'apiculture, ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales de l'Ontario (MAAARO)

Ce programme porte sur les questions touchant la santé des abeilles mellifères en Ontario. L'apiculteur provincial suit l'évolution de la santé de l'industrie et demande aux inspecteurs apicoles d'inspecter des ruchers et de surveiller les ennemis et les maladies dans l'ensemble de la province en vertu de la Loi sur l'apiculture de l'Ontario. Avant de vendre des abeilles mellifères ou du matériel apicole usagé, les apiculteurs doivent faire inspecter leurs colonies d'abeilles ou leur matériel afin qu'on confirme qu'il n'y a pas de maladie ou que le matériel n'est pas infecté. De plus, les apiculteurs doivent obtenir un permis. Il en est de même s'ils souhaitent importer ou exporter des abeilles. Le Programme d'apiculture fournit des conseils et des renseignements sur la santé des abeilles. Consultez : http://www.omafra.gov.on.ca/french/food/inspection/bees/apicultu.html.
Vous trouverez la liste des inspecteurs apicoles locaux à l'adresse suivante :
http://www.omafra.gov.on.ca/french/food/inspection/bees/info_beeinspectors.htm.

Ontario Beekeepers' Association (OBA)

Cette association représente les membres de l'industrie apicole en Ontario. Elle constitue le plus important groupe d'apiculteurs commerciaux ou non commerciaux dans la province. L'OBA offre divers programmes (recherche, commercialisation, etc.) et services à ses membres ainsi qu'aux non-membres. Pour consulter son site Web, rendez-vous à l'adresse http://www.ontariobee.com/ (en anglais seulement).

Technology Transfer Program, Ontario Beekeepers Association

Il s'agit d'un programme de transfert de technologie qui permet de fournir directement aux apiculteurs des services de vulgarisation et de recherche appliquée sur la lutte contre les ennemis et les maladies à l'échelle régionale. Une série d'ateliers pratiques et intensifs sur l'initiation à l'apiculture, la lutte intégrée des ennemis de l'abeille et la production de reines est offerte régulièrement à divers endroits dans la province au printemps et à l'été. On recommande fortement aux apiculteurs, qu'ils soient débutants ou expérimentés, de participer à ces ateliers. Dans le cadre du programme, on fait régulièrement le point sur les nouveautés en matière de recherche et les pratiques de gestion optimales actuelles. Pour obtenir des renseignements sur le programme, consultez le site http://techtransfer.ontariobee.com/ (en anglais seulement), envoyez un courriel au obatechtransfer@rogers.com ou composez le 519 836 3609.

Associations locales d'apiculteurs

À l'heure actuelle, l'Ontario compte 25 associations régionales d'apiculteurs. Ces associations fournissent aux apiculteurs des renseignements locaux sur les conditions et les enjeux de l'industrie apicole. En général, elles tiennent des réunions mensuelles qui comprennent des allocutions faites par des conférenciers invités ainsi que des tribunes. L'OBA tient une liste d'associations locales à l'adresse suivante : http://www.ontariobee.com/index.php?action=display&cat=8 (en anglais seulement).

Townsend Laboratory for Honey Bee Research (Université de Guelph)

Ce laboratoire mène des recherches sur l'apiculture en Ontario. Ces recherches portent notamment sur la santé et la pathologie des abeilles mellifères et mettent l'accent sur la génétique, la biologie des parasites des abeilles mellifères, l'immunité et l'écologie comportementale des abeilles. De plus, le laboratoire mène des recherches scientifiques sur les principes fondamentaux de l'apiculture, offre des cours à l'Université dans le domaine de l'apiculture et organise des séminaires dans le cadre de réunions et de congrès destinés aux apiculteurs. Par ailleurs, il tient un atelier chaque année. Pour obtenir d'autres détails, rendez-vous à l'adresse www.uoguelph.ca/ses/content/honey-bee-research-centre/ (en anglais seulement).

Dommages causés par la faune

Les apiculteurs de l'Ontario peuvent obtenir de l'aide en cas de dommages causés par la faune en Ontario.
http://www.omafra.gov.on.ca/french/livestock/predation.htm
http://www.omafra.gov.on.ca/french/food/inspection/bees/honeybeedamage.htm
http://www.mnr.gov.on.ca/fr/Business/Bearwise/index.html

 

Table 1. Ennemis et maladies de l'abeille mellifère en Ontario
Catégories Exemples Prévalence Gravité Solutions Ressources
Virus

Virus des ailes déformées

Virus israélien de la paralysie aiguë

Virus de Cachemire

Virus de la cellule noire de la reine

Couvain sacciforme, etc.

Bon nombre des virus de l'abeille mellifère sont largement répandus

La présence et la concentration de virus en particulier peuvent varier

Modéré à important

Même s'il n'existe aucun traitement homologué propre à ces virus, let apiculteurs peuvent gérer les concentrations de virus dans une certaine mesure en limitant les infestations par le varroa.

Ateliers

Traitements recommandés

Bactéries

Loque américaine

Loque européenne

Largement répandue, moins courante

Largement répandue, moins courante

Bactérie très virulente et contagieuse

Problèeme gérable

Prévention grâce à l'utilisation d'antibiotiques, à des mises en quarantaine et à la destruction du matériel infecté

Programme d'inspection

Traitement recommandés

Ateliers

Champignons

Acosphérose

Nosema apis

Nosema cearanae

Largement répandu, courante

Largement répandu, courante

Largement répandu, courante

Ennemi secondaire en général, rarement important

Peut être virulent en hiver

Modéré à virulent

Remérage

Utilisation d'antibiotiques

Ateliers

Traitements recommandés

Acariens parasitaires

Acarien de l'abeille

Varroa

Varroa résistant au fluvalinate et au coumaphos

Répartition actuelle inconnue

Largement répandu, courant dans la plupart des régions

Largement répandu, varie d'une région à l'autre

Modéré à important

Très virulent, tue la colonie si aucune mesure n'est prise

Réduit les mesures de lutte possibles

Traitements chimiques homologués, stock d'abeilles tolérants

Traitement chimiques homologués et pratiques culturales

Possibilités de traitement, échantillonnage et surveillance pour vérifier la résistance

Ateliers, traitements recommandés, stock d'abeilles reproductrices de l'Ontario

Insectes nuisibles

Fausse teigne de la cire

Petit coléoptère des ruches

Largement répandu

Répartition limitée, lieux cnnus en quarantaine à l'heure actuelle

Touche les colonies faibles et le matériel

Touche les colonies faibles et les réserves de miel, peut avoir une incidence sur l'exportation d'abeilles dans d'autres régions

Gestion des colonies, pratiques de gestion optimales pour l'entreposage du matériel

Inspection et permis pour prévenir la propagation, gestion des colonies, pratiques de gestion optimales dans les installations d'extraction du miel

Ateliers

Programme d'inspection, ateliers et traitements recommandés

Prédateurs (insectes et mammifères)

Mouche, frelon, guêpe, mante religieuse et araignée

Souris et musaraigne

Raton laveur

Moufette

Ours

Largement répandu

Largement répandu

Largement répandu

Largement répandu

Plus courant dans les régions du Nord et les régions boisées

Faible incidence

Problème gérable

Les trois derniers peuvent causer des dommages importants

Mesures de lutte limitées, emplacement des ruchers

Gestion saisonnière

ratiques de gestion optimales

Pratiques de gestion optimales

Pratiques de gestion optimales

Ateliers sur tous les prédateurs

Pratiques de gestion optimales et Programme ontarien d'indemnisation des dommages causés par la faune (ratons laveurs, moufettes et ours)

 

Ouvrages recommandés

Fiches d'information du MAAARO sur les ennemis et les maladies de l'abeille mellifère en Ontario : http://www.omafra.gov.on.ca/french/food/inspection/bees/apicultu.html

MAAARO - Traitements recommandés

Ontario Beekeepers Association - Beekeeping in Ontario with an Emphasis on Integrated Pest Management (en anglais seulement)

Association canadienne des apiculteurs professionnels - Maladies et nuisances de l'abeille mellifère

Paul Kozak
Apiculteur provincial
Ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales de l'Ontario
Direction de la santé et du bien-être des animaux
Tél. : 519 826-3595 ou 1 888 466-2372, poste 63595
Téléc. : 519 826-3233
Courriel : Paul.Kozak@ontario.ca


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca
Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 13 avril 2012
Dernière révision : 22 octobre 2015