Pratiques de gestion optimales (PGO) sur les préparatifs avant l'hiver, à l'intention des apiculteurs de l'Ontario


Dans les exploitations apicoles modernes, il est primordial de recourir à des méthodes de gestion minutieuses pour assurer l'efficacité de l'hivernation des colonies d'abeilles. Les apiculteurs doivent mettre en œuvre les meilleures pratiques de gestion à la fois extérieure et intérieure hivernage des colonies d'abeilles en Ontario.

Les colonies d'abeilles mellifères dans les régions tempérées du globe sont gérées de manière à traverser une période d'inactivité durant l'hiver. Afin d'optimiser les taux de survie, il est important de s'assurer que les abeilles restent vigoureuses et en bonne santé durant cette période et qu'elles disposent de suffisamment de magasins à miel. Les pertes hivernales sont inévitables en apiculture, mais pour assurer la survie de l'exploitation il faut tenter de minimiser ces dernières pour les maintenir idéalement sous la barre du 15 pour cent.

Le présent document décrit les recommandations du ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales (MAAARO) en matière de pratiques de gestion optimales pour l'hivernation des colonies d'abeilles, à l'intérieur et à l'extérieur, à l'intention des apiculteurs. Ce document n'a pas pour objectif d'offrir des instructions détaillées concernant la construction et le maintien d'une chambre d'hivernage pour les abeilles mellifères, ni les colonies d'abeilles mellifères garantie ne seront pas subir des pertes hiverner.

Pratiques de gestion optimales (PGO) sur l'hivernage des colonies d'abeilles mellifères en Ontario

Pratiques de gestion optimales recommandées pour l'hivernage à l'intérieur et à l'extérieur des colonies d'abeilles mellifères en Ontario :

  1. Les colonies d'abeilles mellifères doivent avoir suffisamment de nourriture. Voir à ce qu'il y ait suffisamment de magasins à miel pour minimiser les risques de famine dans les colonies saines et populeuses.
    • Avant l'hiver, les colonies devraient peser au moins 32 kilogrammes ou 70 livres pour une chambre à couvain unique et 45 kilogrammes ou 100 livres pour une chambre à couvain double.
    • Une colonie complète a habituellement besoin de 15 litres ou 4 gallons de nourriture additionnelle.
    • Les colonies doivent être nourries immédiatement après la récolte automnale de miel.
    • Donner aux colonies du sirop épais composé soit de sucre blanc et d'eau selon une proportion de 2 :1 , ou d'une solution à 70 pour cent de sucrose.
  2. Les colonies d'abeilles mellifères doivent être populeuses avant l'hiver. Les abeilles utilisent leur propre corps pour se protéger du froid; par conséquent, une grosse grappe d'abeilles sera en mesure de se garder au chaud durant l'hiver sans dépenser trop d'énergie et de nourriture. Plus la colonie est peuplée, meilleures sont ses chances de survivre jusqu'au printemps.
    • De sept à huit cadres d'abeilles pour une grosse colonie conviennent très bien dans les régions froides de l'Ontario.
  3. Surveiller la présence de ravageurs et de maladies (surtout le varroa) durant la saison apicole et voir avant l'hiver à ce que les populations de ravageurs et les maladies soient au-dessous des seuils d'intervention.
    • Si les colonies ont besoin d'être traitées, choisir le produit approprié dûment homologué et effectuer le traitement selon les instructions données sur l'étiquette.
    • Faire les traitements tôt. Pour optimiser les taux de survie hivernale, il est très important que les niveaux d'infestation par le varroa soient inférieurs au seuil de 3 pour cent à la fin de l'été et au début de l'automne.

    Pour en savoir davantage à ce sujet, se référer aux recommandations de traitement du MAAARO.

    Hivernage à l'extérieur


  4. Les ruches des colonies d'abeilles mellifères hivernées à l'extérieur doivent être isolées.
    • Envelopper ou isoler les ruches des colonies pour l'hiver en utilisant un des matériaux suivants ou une combinaison de ceux-ci : papier, carton, plastique isolant, styromousse ou boîtes de bois remplis de copeaux.
    • Placer le matériel sur l'extérieur de la ruche ou autour de celle-ci pour l'isoler et la protéger du vent ; réduire l'entrée de la colonie et voir à ce que la ventilation soit adéquate.

  5. Hivernage à l'intérieur


  6. La chambre d'hivernage d'une colonie d'abeilles mellifères doit être dotée d'un système de réglage de la température.
    • La température à l'intérieur de la chambre d'hivernage des colonies doit être maintenue à environ 5 °C plus ou moins 1 °C. Sous ces températures, les abeilles risquent de surconsommer leurs réserves de nourriture et au-dessus de ces températures, elles risquent d'être hyperactives.
    • Il est recommandé d'utiliser un système de réglage de la température pour garder la température intérieure au degré voulu à l'intérieur de la chambre d'hivernage.
    • Prévoir une source d'alimentation électrique de secours en cas d'urgence.
  7. La chambre d'hivernage intérieur doit être bien ventilée. Les colonies d'abeilles mellifères dégagent de grandes quantités d'humidité, de chaleur et de dioxyde de carbone durant la respiration. Quand de nombreuses colonies sont hivernées à l'intérieur, la chambre d'hivernage doit être adéquatement ventilée de manière à prévenir l'excès d'humidité et de chaleur ainsi que l'accumulation de dioxyde de carbone afin que les abeilles ne suffoquent pas.
    • Le système de ventilation doit apporter de l'air frais dans le bâtiment, mélanger complètement l'air et évacuer l'humidité et l'air stagnant.
  8. La chambre d'hivernage intérieur doit rester le plus possible dans l'obscurité. La lumière stimule les abeilles mellifères. Il est donc important de minimiser 'intensité lumineuse, le bruit, les vibrations et les autres stimuli afin de ne pas les déranger.
    • Minimiser ou éviter les sources de lumière par l'un des moyens suivants, ou une combinaison de ceux-ci :
      1. Bloquer la lumière autour des ouvertures, comme les évents d'aération.
      2. Prévoir deux portes successives pour entrer dans le bâtiment (vestibule).
      3. Poser des lumières rouges à l'intérieur (à utiliser au besoin seulement).
      4. Recouvrir les fenêtres.

Ressources additionnelles

Pour plus d'information, consulter les ressources suivantes :


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca
Auteur : Paul Kozak - Apiculteur provincial/OMAFRA
Date de création : 3 novembre 2014
Dernière révision : 21 octobre 2015