Introduction à la traçabilité

Table des matières

  1. Qu’est-ce que la traçabilité?
  2. Les trois piliers de la traçabilité
  3. Tenue de dossiers et gestion de l’information
  4. Culture de traçabilité sur les lieux de travail

Qu'est-ce que la traçabilité?

La traçabilité est la capacité de suivre des produits à tous les stades de la chaîne agroalimentaire, c’est-à-dire de la production jusqu’à la vente au détail. La traçabilité offre un moyen efficace de retracer les endroits par où passe un produit identifié et ses attributs commercialisables comme « élevé localement » ou « sans gluten ».

Un système de traçabilité comporte des outils, des normes (comme les exigences sur les formats et les codes de produit) ainsi que les procédés utilisés par un établissement pour recueillir, conserver et partager les renseignements importants requis pour assurer le suivi des matières premières, ingrédients et produits, à partir de leur réception et durant leur transformation et leur distribution. Quand la traçabilité et le partage de renseignements se poursuivent au-delà de l’établissement, il peut en résulter une amélioration de la gestion de la chaîne d’approvisionnement. En effet, une amélioration de la planification des besoins des fournisseurs et des acheteurs en matière de production contribue à accroître l’efficacité pour plus d’une entreprise.

La traçabilité est un outil important pour les entreprises agroalimentaires de l’Ontario, et elle présente de nombreux avantages pour ces dernières. La traçabilité peut notamment faciliter l’atteinte des objectifs suivants :

  • répondre aux exigences des marchés et avoir accès à de nouveaux débouchés;
  • effectuer efficacement des rappels de produits;
  • assurer la planification, la préparation, les interventions et la reprise des activités en cas d’éclosion d’une maladie animale;
  • offrir des produits qui inspirent confiance;
  • protéger l’entreprise et les clients.

Pour que la traçabilité soit efficace, trois éléments clés doivent être en place au sein de l’entreprise :

  • Les trois piliers de la traçabilité, soit l’identification de l’exploitation, l’identification du produit ou de l’animal, la consignation des mouvements.
  • La tenue de dossiers et la gestion de l’information.
  • Une culture de traçabilité sur les lieux de travail.

La présente trousse vous permettra d’explorer comment chacune de ces composantes peut vous aider à atteindre vos objectifs en matière de traçabilité.

Les trois piliers de la traçabilité

Les trois principaux piliers de la traçabilité doivent être en place pour que votre entreprise profite pleinement des avantages de cette dernière.

Identification de l’exploitation

L’obtention d’un numéro d’identification de l’exploitation constitue la première étape de la mise en place d’un système de traçabilité efficace. Une exploitation est une parcelle de terrain sur laquelle se déroulent des activités agricoles. Les renseignements sur l’exploitation facilitent la gestion des incidents en accélérant l’identification des sites affectés et le soutien qui leur est apporté en cas d’incident, comme une éclosion de maladie ou une situation environnementale.

En Ontario, les exploitations sont identifiées par un numéro d’identification de l’exploitation (NIE) et sont enregistrées au Registre provincial des exploitations (RPE) selon les normes nationales relatives aux données sur la traçabilité. L’inscription dans le RPE est gratuite, volontaire et constitue la seule manière d’obtenir un numéro d’identification de l’exploitation en Ontario. Inscrivez-vous en ligne à : www.ontarioppr.ca ou par téléphone en composant le : 1 855 697-7743.

Identification du produit ou de l’animal

L’identification d’un produit ou d’un animal consiste à allouer un numéro unique à un intrant, un ingrédient, un animal ou un produit fini, ce qui permet de séparer et de retracer les produits en lots ou groupes tout au long de leurs déplacements d’un endroit à un autre. Certains secteurs de production sont dotés d’exigences réglementaires sur la manière d’identifier les produits ou les animaux.

Voici des exemples de méthodes d’identification approuvées qui peuvent varier selon le produit :

  • Boucles d’identification, tatouages, boucles RFID
  • Numéros de lot par troupeau ou enclos
  • Codes à barres

Consignation des mouvements

L’identification de l’exploitation et l’identification des produits sont indispensables à la consignation des mouvements. Quand ces deux derniers piliers sont en place pour soutenir le système de traçabilité, il devient possible de suivre les mouvements de produits en particulier d’un endroit à l’autre. En Ontario, il y a des secteurs, comme celui du bétail, qui peuvent être assujettis à des exigences réglementaires concernant la consignation des mouvements et les déclarations connexes.

Les renseignements suivants doivent être consignés pour assurer un suivi efficace du produit ou de l’animal :

  • Numéro de lot, de boucle d’identification, d’enclos
  • Identifiant du produit
  • Description du produit
  • Quantité de produit déplacé
  • Dates de réception, de déplacement, d’expédition du produit
  • Identification du receveur et de la destination
  • Identification de l’expéditeur et du lieu de départ
  • Identifiant d’expédition
  • Identification de l’acte de transport utilisé (numéro du véhicule de transport, nom du conducteur, numéro de la plaque d’immatriculation, etc.)

Le MAAARO dispose d’outils et de ressources pour faciliter la mise en oeuvre de systèmes efficaces de traçabilité.

Tenue de dossiers et gestion de l’information

Il existe divers types de systèmes de traçabilité, qui vont de la simple tenue de dossiers sur support papier à un système perfectionné de gestion de l’information comportant des éléments automatisés ou informatisés qui assurent la saisie efficace des données et un accès sécurisé à celles-ci.

Mise en place d’un système efficace de tenue de dossiers

L’efficacité de la traçabilité dépend de l’efficacité de la tenue de dossiers. Les dossiers doivent présenter les caractéristiques suivantes :

  • être faciles à utiliser;
  • être faciles d’accès;
  • être utiles, c’est-à-dire qu’il doit y avoir une raison pour tenir un dossier et ce dernier doit contenir des renseignements utiles à l’entreprise;
  • être bien organisés.

La mémoire peut nous jouer des tours, surtout avec le temps. Il faut donc garder des dossiers écrits pour pouvoir effectuer correctement les tâches suivantes :

  • Vérifier les exigences du programme (ex. : programmes environnementaux, vérifications de la salubrité des aliments ou du bien-être animal).
  • Prévoir les besoins de production et les rendements.
  • Contrôler de la productivité.
  • Trouver les sources de gaspillage et d’inefficacité qui entraînent des pertes financières.
  • Établir des comparaisons concernant le rendement d’un animal, d’un produit ou de l’exploitation avec d’autres exploitations similaires.

Exemples de dossiers :

  • Registres des produits reçus et expédiés.
  • Dossiers sur la transformation comme les billets de pesée, les fiches de recettes ou les fiches sur les mélanges de produits.
  • Dossiers de production de l’exploitation agricole comme les registres sur les pulvérisations, ou les registres sur les produits utilisés en santé animale.

Qu’est-ce que la gestion de l’information et qu’est-ce que cela représente pour l’entreprise?

La gestion de l’information consiste à consigner, conserver et partager des renseignements sur ce qui concerne les finances et la production de l’entreprise. L’information peut être gérée à l’aide d’un système sur support papier ou à l’aide de moyens technologiques plus avancés.

L’information qui est gérée dans le cadre d’un système organisé et bien structuré peut être plus facile à vérifier, à analyser et à transmettre en ce qui a trait aux éléments principaux de l’exploitation et faciliter la prise de décisions commerciales.

Améliorations technologiques du système de traçabilité

Bon nombre d’entreprises sont passées d’un système sur support papier à un système de traçabilité électronique et automatisé. Ces systèmes apportent ordinairement un bon rendement des investissements sous forme de gains d’efficacité en matière de main-d’oeuvre et de réduction de coûts pour certains frais d’exploitation.

Certaines technologies utilisées en traçabilité peuvent être intégrées dans les systèmes de traçabilité automatisés. Il peut s’agit de codes à barres, de scanneurs, d’équipement pour l’étiquetage et de boucles d’identification par radiofréquence (RFID) ainsi que de lecteurs de données. Voici certains avantages des systèmes de traçabilité électroniques et automatisés :

  • Collecte plus rapide et plus précise de renseignements (réduction des erreurs humaines).
  • Amélioration de l’efficacité et de la productivité de l’exploitation.
  • Capacité à répondre plus rapidement et plus précisément aux demandes et aux réclamations des clients.
  • Saisie plus facile qu’avec le support papier, notamment dans les environnements humides ou mouillés.

Culture de traçabilité sur les lieux de travail

Qu’est-ce que la culture?

La culture en général consiste en un partage de croyances, d’attitudes et de valeurs qui caractérisent les comportements et les relations d’individus au sein d’un groupe social.

Qu’est-ce que la culture de traçabilité sur les lieux de travail?

La culture de traçabilité sur les lieux de travail consiste en un milieu de travail où tous les employés partagent la responsabilité de la traçabilité. Les comportements de ces derniers témoignent alors du fait qu’ils connaissent les tâches à exécuter et qu’ils sont motivés à le faire parce qu’ils comprennent que la traçabilité est au coeur

de leurs activités. L’adhésion et l’engagement des employés à la culture de traçabilité diffèrent d’un programme de traçabilité, car dans le cas de la culture de traçabilité, chacun ressent une responsabilité personnelle à assurer l’exactitude des données consignées et l’intégrité du système.

Programme de traçabilité versus culture de traçabilité sur les lieux de travail

Programme de traçabilité
Culture de traçabilité
La direction fixe les règles et s’attend à ce que le personnel les respecte. Les règles établies fournissent un cadre de référence, mais les employés en font davantage pour protéger l’intégrité du système de traçabilité.
Les règles régissent le comportement général et les activités particulières du personnel. Chacun ressent une responsabilité personnelle à assurer une consignation exacte des données.
Les activités et les tâches sont contrôlées par des superviseurs et du personnel affecté au contrôle de la qualité et des mesures correctives sont prises au besoin. Les employés décèlent les situations à haut risque et interviennent pour y remédier, les employés se supervisent eux-mêmes et entre eux.

Pourquoi favoriser une culture de traçabilité?

La traçabilité est un moyen important de répondre aux exigences du marché et d’avoir accès à de nouveaux débouchés, d’effectuer efficacement des rappels de produits, d’offrir des produits qui inspirent confiance et de protéger l’entreprise et les clients. La culture de traçabilité sur les lieux de travail est importante pour les raisons suivantes :

  • Tout le personnel souscrit à l’idée d’une traçabilité efficace, de la direction jusqu’aux employés occasionnels.
  • Cette culture incite les employés à connaître le rôle qu’ils ont à jouer dans le système de traçabilité et les pratiques optimales qui s’y rattachent deviendront pour eux une seconde nature.
  • Le personnel qui se mobilise pour assurer l’efficacité d’un système de traçabilité profite d’un renforcement positif, ce qui accroît le degré de satisfaction des employés.
  • Cette situation peut réduire le roulement de personnel, ce qui diminue les coûts d’embauche et de formation.
  • Cela crée des conditions favorables à l’amélioration continue.
  • Le fait de favoriser l’efficacité du système de traçabilité et une culture correspondante aide à prévenir, à atténuer et à réduire les effets des incidents comme les rappels de produits reliés à la salubrité.

Assumer le leadership dans le développement d’une culture de traçabilité

La direction de l’entreprise joue un rôle important dans la création d’une culture de traçabilité sur les lieux de travail puisqu’un leadership efficace constitue un moyen de démontrer la vision d’affaires de l’entreprise en matière de traçabilité. La direction doit transmettre qu’elle s’attend à ce que ses employés démontrent qu’ils souscrivent à la traçabilité et faire en sorte que cette dernière soit une valeur qui est considérée comme importante par le personnel.

Mesure des progrès

Il est important par ailleurs d’évaluer les progrès réalisés relativement au développement de la culture de traçabilité sur les lieux de travail en vue de prendre des mesures efficaces pour en améliorer la performance.

Voici les principaux éléments à mesurer pour évaluer la réussite de l’implantation de la culture de traçabilité : taux d’erreur, réactions du personnel sur l’état du système ou sur les améliorations apportées, le moral des employés, etc.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877-424-1300
Courriel : traceability@ontario.ca
Auteur : OMAFRA Staff
Date de création : 16 avril 2016
Dernière révision : 16 avril 2016