Programme Canada-Ontario des plans agroenvironnementaux

Le point sur le Programme Canada-Ontario des plans agroenvironnementaux

Pour obtenir de plus amples détails sur la disponibilité des fonds à frais partagés qui sont accordés dans le cadre du programme à frais partagés en marge du Programme Canada-Ontario des plans environnementaux, le Programme de gérance agroenvironnementale Canada-Ontario (PGACO), veuillez consulter le site Web de l'Association pour l'amélioration des sols et récoltes de l'Ontario.

Pour en savoir plus sur les autres programmes liés à l'initiative Cultivons l'avenir, veuillez consulter www.ontario.ca/cultivonslavenir ou composer le 1-888-479-3931.

Le respect de l'environnement grâce à un programme à participation volontaire coordonné par l'Ontario Farm Environmental Coalition

Table des matières

  1. Introduction
  2. Comment participer
  3. Le manuel
  4. Fiches d'information
  5. Prix décerné en 2000 à la Conférence sur l'état de l'écosystème des Grands Lacs

Introduction

Le Programme Canada-Ontario des plans agroenvironnementaux (PAE)

Les plans agroenvironnementaux (PAE) sont des plans que les familles agricoles élaborent volontairement pour se familiariser avec les préoccupations environnementales reliées à 23 aspects différents d'une exploitation agricole. Grâce à des ateliers organisés dans leur localité, les agriculteurs notent leurs points forts sur le plan de l'environnement et relèvent les aspects de leur exploitation agricole qu'ils pourraient améliorer pour mieux respecter l'environnement. Ils conçoivent ensuite un plan d'action réaliste, assorti d'un calendrier. Pour les aider à mener à bien leurs projets, les agriculteurs peuvent obtenir des subventions attribuées selon le modèle du partage des coûts.

On trouvera de plus amples renseignements dans le site Web de l'Association pour l'amélioration des sols et des récoltes de l'Ontario.

L'idée des plans agroenvironnementaux provient de la collectivité agricole de l'Ontario. Par l'intermédiaire de l'Ontario Farm Environmental Coalition, les agriculteurs ont participé à chaque étape de l'élaboration des plans.

L'Ontario Farm Environmental Coalition est dirigée par quatre principaux organismes :

Le Programme PAE est coordonné à l'échelon local par l'Association pour l'amélioration des sols et des récoltes de l'Ontario (OSCIA). L'aide de nature technique est fournie par le ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales de l'Ontario (MAAARO).

Il est financé dans le cadre de la série Pratiques exemplaires liée à l'initiative Cultivons l'avenir, avec le soutien d'Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) et du MAAARO.

Comptant plus de 35 000 participants depuis son lancement en 1993, le Programme PAE – qui est reconnu au niveau international – remplit très bien sa mission, qui est d'aider les agriculteurs ontariens à adopter des pratiques favorisant la durabilité environnementale.

Chronologie et financement

Le Programme PAE a débuté comme projet-pilote en 1993 dans sept comtés de l'Ontario. Son financement était assuré par des subventions attribuées dans le cadre du Programme d'aide au réaménagement des terres, qui était associé au Plan vert d'AAC. Le soutien technique était fourni par le MAAARO. Quand on a demandé aux agriculteurs qui y ont participé s'ils recommanderaient le Programme PAE à leur voisin, 95 p. 100 ont dit oui.

Entre 1992 et 1997, le Programme PAE a été subventionné par AAC dans le cadre du Plan vert Canada-Ontario.

Entre 1997 et avril 2004, les subventions ont été remises par Agriculture et Agroalimentaire Canada dans le cadre du programme CanAdapt, que gérait le gouvernement de l'Ontario et le Conseil de l'adaptation agricole.

Entre avril 2005 et le 31 mars 2008, AAC et le MAAARO ont assuré le financement du programme grâce au Cadre stratégique pour l'agriculture, un accord conclu entre les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux.

En vertu de l'accord-cadre Cultivons l'avenir, qui a remplacé le Cadre stratégique pour l'agriculture, AAC et le MAAARO continueront de subventionner le Programme PAE jusqu'au 31 mars 2013.

La participation au Programme PAE est une bonne façon de vous sensibiliser aux enjeux environnementaux, d'enrichir vos connaissances, d'acquérir des atouts concurrentiels et de renforcer votre industrie.

Comment participer

La participation à chaque étape du Programme PAE est volontaire. Vous décidez jusqu'où vous voulez aller.

Étape 1. Assistez à l'atelier prévu dans votre région. On vous donnera des renseignements et de l'aide pour franchir les étapes relatives à l'évaluation des risques et la conception d'un plan d'action qui sont décrites dans la troisième édition du manuel du Programme Canada-Ontario des plans agroenvironnementaux.

Étape 2. Faites examiner votre plan d'action par un groupe d'agriculteurs désignés localement. Ceux-ci pourraient être capables d'offrir des suggestions qui vous aideront à atteindre vos objectifs environnementaux. Tout sera tenu confidentiel. Le personnel du gouvernement ne verra pas votre information.

Étape 3. Commencez à mettre en œuvre votre plan d'action du PAE.

Première étape : Assister à l'atelier

Les ateliers sont organisés et présentés à l'échelon local par le représentant de programme de l'Association pour l'amélioration des sols et des récoltes de l'Ontario (OSCIA). L'aide technique est fournie par le MAAARO. Pour connaître la date et le lieu de l'atelier qui est prévu dans votre comté ou district, communiquez sans frais avec l'OSCIA au 1 800 265-9751 ou trouvez qui est votre représentant de programme en consultant le site Web de l'OSCIA. Notez que l'atelier ne vous coûtera rien.*

*Le repas du midi pourrait être offert à un prix modique.

Évaluation des risques

L'évaluation des risques du PAE vous donnera l'occasion de relever et de « quantifier » vos risques environnementaux relativement à divers aspects de votre ferme (eau des puits, stockage de combustibles, gestion des sols, lutte antiparasitaire, etc.), qui sont présentés dans le manuel du PAE. Les fiches de travail sont faciles à utiliser. Elles vous permettront de noter vos points forts sur le plan de l'environnement et les aspects de votre exploitation agricole qui pourraient être améliorés.

Toutes les fiches de travail sont structurées de façon semblable et comprennent en moyenne 20 questions. Vous ne remplissez que les fiches de travail et les questions qui ont trait à votre situation.

Élaboration d'un plan d'action

Lorsque vous aurez rempli les fiches de travail, vous verrez quels sont les aspects de votre ferme où vous pourriez réduire les risques environnementaux ainsi que les avantages que vous en retireriez. L'élaboration de votre plan d'action vous aidera à analyser la situation et à décider ce que vous pouvez faire et quand vous pouvez le faire. Les fiches d'information associées à chaque fiche de travail et les publications de la série Pratiques de gestion optimales vous aideront à trouver des idées et à établir une liste de priorités.

Deuxième étape : Faire examiner votre PAE

À cette étape-ci, vous remettez votre plan à votre représentant de programme, qui le fera examiner par un comité composé d'agriculteurs de votre région qui connaissent bien les questions liées à l'environnement. Tout sera tenu confidentiel. Lorsque le comité aura déterminé que votre plan d'action est acceptable, vous pourrez participer au Programme PAE, qui offre une aide financière sous forme de partage des coûts. Ce programme vous aidera à couvrir une partie des dépenses que vous engagerez pour mener à bien les projets que vous aurez décrits dans votre plan d'action et qui auront été jugés admissibles. De nombreux participants ont dit avoir éprouvé un énorme sentiment de satisfaction après avoir terminé leur PAE et l'avoir soumis au comité d'agriculteurs.

Troisième étape : Mettre en œuvre votre plan d'action

À la troisième étape, vous menez à bien vos projets selon votre échelle de priorités. Vous pourrez compter sur l'aide technique du MAAARO.

Le manuel du Plan agroenvironnemental

Le manuel vise à vous aider à jeter un regard nouveau sur votre exploitation agricole. Il vous demande d'envisager, sous une perspective différente, diverses choses, comme vos terres, vos bâtiments agricoles et les produits que vous utilisez, et de déterminer l'incidence que chacune pourrait avoir sur l'air, les sols, la faune et les sources d'eau autour de votre ferme. Il vous demande également de trouver de nouvelles façons de travailler qui réduiront les risques pour nos précieuses ressources naturelles.

Le manuel comprend deux parties : Évaluation de votre ferme et Plan d'action.

Dans la première section, vous examinerez les sols de votre ferme et déterminerez la mesure dans laquelle ils peuvent accroître ou réduire les risques possibles pour l'environnement. La première section renferme 23 fiches de travail qui vous aideront à évaluer différentes situations. C'est à partir de cette évaluation que vous élaborerez votre plan d'action.

À noter : Les fiches de travail ne figurent pas dans ce site Web.

Lorsque vous rédigerez votre plan d'action, vous devrez déterminer si les problèmes potentiels sont associés à des risques naturels (p. ex. les caractéristiques du sol ou la profondeur de la nappe phréatique) ou à la façon dont vous gérez certaines activités agricoles. Vous devrez trouver des moyens de résoudre ces problèmes ou d'en atténuer les effets, soit tout de suite ou au cours des prochaines années.

N'oubliez pas que c'est à vous seul d'évaluer votre ferme et d'élaborer votre plan d'action. Cela vous aidera à relever les problèmes qui pourraient dégrader l'environnement et à trouver des solutions pour réduire les risques.

Fiches d'information

Dans le manuel, 22 des 23 fiches de travail ont une fiche d'information qui leur correspond. Il n'y a pas de fiche d'information pour la fiche de travail no 1 (Évaluation des sites et de leurs sols). Les fiches d'information visent à vous donner un supplément d'information, pour vous aider à élaborer un bon plan d'action, que vous pourrez ensuite présenter au comité d'examen. Elles abordent chaque sujet une question à la fois.

Les fiches d'information jouent plusieurs rôles :

  • Elles sont un outil pour trouver rapidement de l'information sur un sujet particulier de la fiche de travail.
  • Elles renferment une petite liste de mesures que vous pourriez prendre pour améliorer les choses sur votre ferme.
  • Elles décrivent certains facteurs compensatoires, qui résolvent bien un problème en particulier sans qu'il soit nécessaire de modifier l'évaluation que vous avez donnée dans le manuel.
  • Elles sont un bon moyen de voir si les solutions proposées donnent les résultats attendus.

Les fiches d'information ne sont pas :

  • la seule solution (il pourrait y avoir d'autres solutions);
  • le point final sur une question (certaines questions sont plus complexes que d'autres et nécessitent qu'on obtienne ailleurs des renseignements particulièrement techniques).

En coopération avec :

Ontario          Agriculture et Agroalimentaire Canada


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca
Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 30 novembre 2009
Dernière révision : 22 juin 2011