Biocarburants

Table des matières

  1. Description de la technologie
  2. Situation de l'industrie
  3. Les biocarburants sont-ils adaptés à ma situation?
  4. Quelques chiffres
  5. Avantages, inconvénients et obstacles possibles
  6. Questions relatives à l'aménagement et à la réglementation
  7. Ressources supplémentaires

Description de la technologie

Les biocarburants, c'est-à-dire les carburants d'origine végétale, ne sont pas une idée neuve. Le premier véhicule de Henry Ford était conçu pour rouler à l'éthanol, et Rudolf Diesel s'est servi d'huile d'arachide pour son moteur à allumage par compression créé en 1898. Depuis, comme chacun sait, les produits pétroliers en sont venus à dominer le marché.

Or, la diminution des réserves mondiales de pétrole remet l'éthanol et le biodiésel à l'avant-plan. Ces carburants de rechange, qui brûlent sans résidus, réduisent les émissions de gaz à effet de serre de même que la pollution de l'air.

Éthanol

L'éthanol est un alcool à indice d'octane élevé qui peut être produit à partir de l'amidon et du sucre présent dans une variété de cultures agricoles comme le maïs, le blé et l'orge. Grâce à de nouvelles technologies, il est même possible de produire de l'éethanol à partir de la cellulose extraite des déchets forestiers et de résidus agricoles tels que la paille de blé et les tiges de maïs.

Pour fabriquer de l'éthanol à base de céréales, il faut moudre le grain, le mélanger avec des enzymes et de l'eau, puis le chauffer pour transformer l'amidon en sucre. On ajoute ensuite de la levure pour fermenter le sucre et produire ainsi de l'alcool. La distillation concentre l'alcool, et la déshydratation élimine l'eau restante.

La plupart des véhicules standard peuvent rouler à l'essence contenant jusqu'à 10 p. 100 d'éthanol (E10), alors que les véhicules spécialement conçus à cette fin peuvent rouler à des mélanges contenant jusqu'à 85 p. 100 d'éthanol (E85).

Biodiésel

Le biodiésel est un carburant renouvelable qui peut être fabriqué à partir d'huiles végétales, telles que l'huile de soya et de canola, ou encore de gras animal. Pour le produire, il faut extraire l'huile de la plante oléagineuse et la chauffer avec de l'hydroxyde de sodium ou de potassium et du méthanol.

Le biodiésel peut être utilisé pur ou en mélange pour alimenter les moteurs diésel, parfois après des modifications mécaniques mineures. Pour certains aspects, il est supérieur au carburant diésel traditionnel; il s'allume mieux et a une lubrifiance supérieure, ce qui réduit le frottement et l'usure du moteur. Son principal inconvénient est une perte de viscosité à basse température; pendant les froids hivers canadiens, il faut le mélanger avec du diésel à base de pétrole.

Situation de l'industrie

La plus grande partie de la production mondiale de biocarburants est concentrée aux États-Unis, en Europe et au Brésil, mais le Canada gagne du terrain à ce chapitre. Il existe plusieurs installations de production d'éthanol en Ontario; d'autres sont prévues, et on prévoit produire du biodiésel.

La demande mondiale de biocarburants continue de croître. En 2007, le tiers de la récolte de maïs des États-Unis a servi à en produire, et les sélectionneurs de végétaux créent des variétés à rendement plus élevé pour l'industrie énergétique.

La fluctuation des prix du pétrole influera considérablement sur le marché des biocarburants, mais des mesures telles que les remises de taxe provinciale et fédérale et le Règlement de l'Ontario 535/05 (disponible en anglais seulement), qui prévoit que l'essence vendue dans la province doit comporter en moyenne 5 p. 100 d'éthanol sur une base annuelle, contribueront à maintenir la demande.

Les biocarburants sont-ils adaptés à ma situation?

Pour le producteur, une hausse de la demande de biocarburants peut élargir les débouchés pour des cultures telles que le maïs, le soya et le canola. Comme tout produit, le prix des cultures énergétiques fluctue, mais les producteurs peuvent vendre leurs récoltes sur les marchés alimentaires si les prix de l'énergie sont faibles.

Vous pouvez également produire du biodiésel dans votre ferme, que ce soit au moyen d'un système maison ou d'un système commercial entièrement automatique. Un tel système sera plus susceptible d'être viable sur le plan financier si vous cultivez des oléagineux et si vous élevez du bétail qui peut consommer la moulée produite pendant le pressage.

Si vous décidez de produire votre propre biodiésel, assurez-vous de manipuler les produits chimiques requis avec précaution. Vous devrez également décider quoi faire avec la glycérine, un sous-produit de la production de biodiésel.

La production d'éthanol est plus difficile. Les économies d'échelle la rendent moins attrayante que la production de biodiésel, et la réglementation est plus exigeante.

Du point de vue d'un consommateur de carburant, la question de savoir s'il est moins coûteux ou non de rouler au biocarburant commercial dépend de la situation du marché.

Quelques chiffres

Il est possible de se procurer un système clés en main pour la production de biodiésel pour une somme allant de 15 000 à 100 000 $ US ou plus, selon le document A Farmer's Guide to Energy Self Reliance (disponible en anglais seulement) publié par l'Institute for Energy and the Environment.

Quant à l'éthanol, la construction d'une usine coûte de 0,65 $ à 1,00 $ le litre de capacité de production selon Fuelling a New Economy: Exploring the Opportunities of Ethanol Production (disponible en anglais seulement). La plupart des usines ouvertes récemment ont une capacité annuelle de 100 à 150 millions de litres, de sorte que l'investissement initial nécessaire est d'environ 100 millions de dollars.

Avantages, inconvénients et obstacles possibles

Utilisation de biocarburants

Avantages :

  • Le remplacement des carburants à base de pétrole par des biocarburants permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre et la pollution de l'air.
  • Il est possible de produire des biocarburants localement.

Inconvénients :

  • Les moteurs à essence ordinaires ne peuvent fonctionner avec un mélange contenant plus de 10 p. 100 d'éthanol.
  • Le biodiésel épaissit par temps froid; il faut donc le mélanger avec du diésel ordinaire en hiver.

Obstacles possibles :

  • Vous devez vous assurer que l'utilisation de biodiésel n'entraînera pas l'annulation de la garantie de vos pièces de moteur.
  • Le biodiésel agit comme un solvant et élimine les dépôts causés par le diésel ordinaire dans votre moteur. Changez donc votre filtre à carburant souvent lorsque vous commencez à utiliser du biodiésel.

Production de cultures énergétiques

Avantages :

  • Le marché des cultures énergétiques est en croissance actuellement.
  • Un certain nombre de cultures énergétiques, y compris le miscanthus et le panic raide, sont vivaces; le coût des intrants est donc bien inférieur à celui des cultures annuelles.

Inconvénients :

  • Les prix fluctuent, comme pour tout autre produit.
  • La production de cultures que l'on connaît mal comporte des risques.

Production de biodiésel

Avantages :

  • Fabriquer votre propre biocarburant pourrait réduire vos frais de carburant, si vous disposez de matières premières et si vous pouvez réaliser des économies d'échelle.

Inconvénients :

  • Le méthanol ainsi que l'hydroxyde de sodium ou de potassium requis pour produire du biodiésel sont toxiques, et le méthanol est inflammable.
  • Vous devrez déterminer quoi faire avec la glycérine, qui est un sous-produit.

Obstacles possibles :

  • Sachez que certains systèmes de production de biodiésel en vente dans le commerce ne sont peut-être pas assez durables pour une production importante.
  • La production de biodiésel peut être complexe.

Questions relatives à l'aménagement et à la réglementation

Si vous comptez produire votre propre biodiésel, consultez votre municipalité pour vérifier s'il existe des restrictions de zonage. Vous devriez vous adresser également à votre courtier d'assurance.

Le biodiésel pur (B100) doit répondre à la norme industrielle ASTM D6751 (disponible en anglais seulement) ou EN 14214. Les mélanges B1 à B5 utilisés pour les véhicules routiers doivent se conformer à la norme CAN/CGSB-3.520.

Ressources supplémentaires

Publications et sites Web

Pour une vue d'ensemble des biocarburants, consultez le document Que sont les biocarburants? de Financement agricole Canada. Le site Web Intégration des énergies renouvelables à la ferme propose plusieurs pages sur le biodiésel et l'éthanol.

Pour des précisions sur l'utilisation du biodiésel dans vos activités, consultez la fiche d'information du ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales de l'Ontario sur l'utilisation du biodiésel à la ferme. Si vous voulez produire ou mélanger votre propre biodiésel, consultez les lignes directrices sur la manutention et l'utilisation du biodiésel (disponible en anglais seulement) du département de l'Énergie des États-Unis.

Le Guide de démarrage d'une coopérative de biocarburants de la Canadian Co‑operative Association décrit les étapes à suivre pour créer une coopérative de production d'éthanol ou de biodiésel.

Vidéo

Vous trouverez une vidéo en ligne sur la production de biodiésel à la ferme à AgVision TV (disponible en anglais seulement).

Outils

Ressources naturelles Canada tient une liste de stations de ravitaillement en éthanol, et l'Association canadienne des carburants renouvelables propose une liste de fournisseurs de biodiésel (disponible en anglais seulement).

Analyses et accréditation

Pour l'analyse du biodiésel, les producteurs peuvent s'adresser au Fuels and Lubricants Group de l'Alberta Research Council (disponible en anglais seulement).

Le National Biodiesel Accreditation Program (disponible en anglais seulement) est un programme volontaire et coopératif d'accréditation des producteurs et marchands de biodiésel.

Projet pilote

Le campus de Ridgetown de l'Université de Guelph (disponible en anglais seulement) travaille de concert avec le Southwestern Ontario Bioproducts Innovation Network (disponible en anglais seulement) pour aménager sur ce campus des installations de démonstration, d'éducation et de recherche appliquée sur le biodiésel à la ferme.

Cours

L'Institut international du Canada pour le grain fournit des démonstrations et cours sur la production de biodiésel (disponible en anglais seulement).

Associations

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca
Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 11 mai 2009
Dernière révision : 10 février 2014