Améliorer les conditions thermiques dans la zone des porcelets et réduire les besoins énergétiques - Production porcine


Pendant plusieurs années, les producteurs de porcs se sont acharnés à changer la taille des lampes et leur hauteur afi n d'off rir une température confortable au niveau des porcelets. Le porcelet naissant a besoin d'une température de 36° C, alors que la truie est plus confortable et produit un maximum de lait à une température se situant aux environs de 18° C.

Les porcelets viennent au monde sur la ferme des Jantzi et y demeurent pendant 18 jours. Comme les coûts énergétiques ont toujours été un facteur d'importance, l'environnement du bâtiment est primordial.

« Notre entreprise consiste à mettre des porcelets au monde et à leur prodiguer des soins nourriciers » dit Gerald Jantzi, « nous devons donc leur off rir un environnement aussi confortable et propre que possible ».

Gerald et Donna Jantzi sont fiers de leur maternité.

Figure 1. Gerald et Donna Jantzi sont fiers de leur maternité.

Chaque pièce comporte son propre système de chauffage à air forcé pour maintenir la température de l'air ambiant. De plus, on utilise des lampes infrarouges et des tapis chauffants au niveau des porcelets pour leur offrir un microclimat qui répond à leur besoin.

Les Jantzi ont commencé à changer pour des tapis chauffants électriques il y a environ 20 ans dans la section des nouveaux-nés, et ont poursuivi graduellement cette modification dans toute l'entreprise.

Les avantages d'avoir changé pour des tapis chauffants sont apparus immédiatement. Le plancher solide (matelas) procure aux porcelets une zone de repos qui est à la fois chaude, confortable et sèche. Les matelas chauffants consomment moins d'énergie. À mesure que les porcelets grandissent, les Jantzi ajustent la puissance thermique des tapis chauffants au moyen d'un régulateur pour économiser encore plus d'énergie.

Une distribution non uniforme de la chaleur produit des points très chauds et force les porcelets à s’éloigner de la lampe chauffante et à s’entasser.

Figure 2. Une distribution non uniforme de la chaleur produit des points très chauds et force les porcelets à s'éloigner de la lampe chauffante et à s'entasser.

Grâce à ce matelas chauffant, à l’effi cacité de cette lampe chauffante et à ce système de contrôle, la chaleur dissipée est uniforme et produit un environnement confortable. Photo est une gracieus eté de Retrolite Corporation of America.

Figure 3. Grâce à ce matelas chauffant, à l'effi cacité de cette lampe chauffante et à ce système de contrôle, la chaleur dissipée est uniforme et produit un environnement confortable. Photo est une gracieus eté de Retrolite Corporation of America.

Pour obtenir une chaleur adéquate et uniforme dans la salle de mise-bas, ils utilisent des lampes chauffantes de haute qualité associées à des tapis chauffants et un régulateur de courant. Les porcelets ont besoin de beaucoup de chaleur pour sécher. Comme les porcelets sont attires par la lumière des lampes chauffantes, les Jantzi exploitent cette attraction pour amener les porcelets à s'allaiter auprès de leur mère. Un bon régulateur de courant devrait avoir quatre puissances de sortie pour opérer la lampe chauffante - 175, 125 ou 100 watts et arrêt. Le choix entre ces différents réglages augmente la possibilité de contrôler la puissance émise par les lampes chauffantes.

 

Porcelets entassés sous la lampe chauffante infrarouge. Photo est une gracieus eté de Alternative Heating Systems Inc.

Figure 4. Porcelets entassés sous la lampe chauffante infrarouge. Photo est une gracieus eté de Alternative Heating Systems Inc.

Bien que le coût initial d'un matelas chauffant (entre 150 $ et 200 $) soit assez dispendieux comparativement à une lampe chauffante de 30 $, les avantages qu'il procure à l'environnement de l'animal sont significatifs, tout comme les économies sur le plan énergétique. Dans une nouvelle installation, un matelas chauffant de 60 watts peut entraîner des économies d'environ 630 kWh par année ou 76 $ par année avec une période de récupération sur l'investissement de 1,6 ans par rapport à une lampe chauffante de 175 watts. Une comparaison du cycle de vie du materiel sur une période d'un an entraînera des économies de 56,54 $, en supposant que le matelas chauffant dure cinq ans et la lampe chauffante 5 000 heures.

Comparasion de la consommation d'énergie annuelle par enclos entre tapis chauffant et lampe chauffant.

Figure 5. Comparasion de la consommation d'énergie annuelle par enclos entre tapis chauffant et lampe chauffant.

Comparasion des coûts entre lampe chauffante et tapis chauffant dans un enclos de mise bas.

Figure 6. Comparasion des coûts entre lampe chauffante et tapis chauffant dans un enclos de mise bas.

« Nous avons toujours été preoccupies par les frais d'électricité, mais les augmentations tarifaires actuelles nous ont rendus encore plus conscients » de déclarer Gerald. « Nous avons realize d'importantes économies d'énergie en abaissant la chaleur des matelas chauffants au fur et à mesure que les porcelets grandissaient, et ce contrôle énergétique continue à s'améliorer avec le temps ».

Avec les matelas chauffants, les Jantzi ont coupé quasiment de moitié leur consommation d'énergie. Leur facture d'électricité se chiffre environ à 4 000 $ par mois et ils ont réussi à couper ces coûts de 10 %, économisant ainsi environ 5 000 $ par année sur la ferme.

Le meilleur moment pour faire la conversion à des matelas chauffants est lorsque le producteur planifie de reconstruire la porcherie ou d'en construire une nouvelle. À cette étape, un ingénieur agricole peut s'avérer très utile en concevant un plan de porcherie des plus éconergétiques possible.

« Nous sommes devenus tellement dépendants de l'électricité et du gaz qu'à toutes les fois que nous installons quelque chose sur la ferme, nous devons tenir compte du coût de l'énergie » indique Gerald. « Pour conclure, j'aimerais dire qu'avec les matelas chauffants, les lampes chauffantes à faible consommation énergétique et l'amélioration du contrôle de la température, nous avons pu voir avec le temps une efficacité accrue et des coûts réduits »

 

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca
Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 01 avril 2007
Dernière révision : 01 avril 2007