Améliorer l'environnement de l'étable et réduire les coûts d'énergie - Production laitière à stabulation libre

Depuis qu'ils sont arrivés des Pays-Bas en 1996, Henk et Ary Grootendorst ont construit une exploitation laitière impressionnante en mettant beaucoup d'emphase sur l'aspect environnemental de l'étable pour le troupeau laitier et sur l'achat de matériel à faible consommation d'énergie.

« Lorsque nous avons construit notre première étable, il y a dix ans, nous avons installé une pompe à vide avec un mécanisme d'entraînement à fréquence variable. Comme nous n'avons besoin de la faire fonctionner qu'à 30 % de sa capacité totale, les economies d'énergie sont évidentes en plus des bénéfices attribuables au prolongement de la durée de fonctionnement de la pompe », explique Henk Grootendorst.

« Le plus formidable dans tout cela est que la pompe n'a nécessité aucune réparation au cours de ces 10 années ».

En seulement 10 ans, Henk et Ary Grootendorst ont construit une exploitation laitière impressionnante en mettant toujours l’emphase sur l’aspect environnemental de l’étable et sur l’achat de matériel éconergétique.

Figure 1. En seulement 10 ans, Henk et Ary Grootendorst ont construit une exploitation laitière impressionnante en mettant toujours l'emphase sur l'aspect environnemental de l'étable et sur l'achat de matériel éconergétique.

En ce qui concerne leur système de distribution d'eau, ils ont installé un chauffe-eau à rendement élevé. L'eau chaude provenant du pré-refroidisseur à lait et du récupérateur de chaleur du lait est entreposée dans plusieurs réservoirs, desquels l'eau préchauffée est acheminée dans le chauffe-eau. L'eau chaude est également utilisée pour abreuver le bétail, chauff er le plancher du salon de traite, ainsi que dans les cycles de désinfection et autres opérations de nettoyage.

Comme la pompe produit environ 10 000 litres d'eau chaude par jour, l'eau excédentaire est entreposée dans le réservoir à d'autres fins sur la ferme.

Ci-contre : (A) entraînement à fréquence variable, (B) filtre de courant sur le mécanisme d’entraînement à fréquence variable et (C) pompe à vide à fréquence variable.

Figure 2. Ci-contre : (A) entraînement à fréquence variable, (B) filtre de courant sur le mécanisme d'entraînement à fréquence variable et (C) pompe à vide à fréquence variable.

Ci-contre : (A) chauffe-eau à rendement élevé et (B) réservoirs à eau.

Figure 3. Ci-contre : (A) chauffe-eau à rendement élevé et (B) réservoirs à eau.

Les ventilateurs de circulation sont couramment utilisés pour augmenter la circulation de l'air et fournir un effet refroidisseur. Il y a deux ans, Henk et Ary ont décidé d'installer des ventilateurs de circulation à haut volume et basse vitesse (HVBV) dans chacune des étables et dans le salon de traite. Il s'agit de gros ventilateurs de plafond soumis au contrôle de la température. Ils fonctionnent selon un mécanisme d'entraînement à fréquence variable, dont la vitesse dépend de la température de la pièce. Les ventilateurs HVBV sont très éconergétiques, et leur fonctionnement d'entraînement à vitesse variable les rend encore plus économiques.

« Le rendement des nouveaux ventilateurs est excellent », de déclarer Henk.

« La circulation de l'air dans les étables s'est améliorée et se traduit par une qualité et une température de l'air uniforme dans tout le bâtiment ».

 

On peut voir au plafond du salon de traite un luminaire fluorescent T-8 avec 5 tubes de 4 pieds, ainsi qu’un ventilateur de circulation à haut volume et basse vitesse.

Figure 4. On peut voir au plafond du salon de traite un luminaire fluorescent T-8 avec 5 tubes de 4 pieds, ainsi qu'un ventilateur de circulation à haut volume et basse vitesse.

L'université de Guelph a récemment mené une étude visant à comparer les anciens ventilateurs à circulation horizontale aux nouveaux ventilateurs HVBV dans les étables des Grootendorst. Les nouveaux ventilateurs ont généré une circulation d'air supérieure à 100 % (mesurée en pieds cubes par minute) et entraîné des économies d'énergie de 50 %, ce qui équivaut à 400 $ environ. En plus de ces bénéfices, le contrôle de l'environnement s'est traduit par une production de lait uniforme durant les mois les plus chauds de l'été.

L'unique problème qu'ils ont rencontré avec les ventilateurs est qu'au début l'entraînement à fréquence variable interférait avec les opérations utilisant les étiquettes d'identité des vaches. Ils ont dû utiliser des câbles armés et étanches, et ont porté une attention particulière pour ne pas croiser les fils en installant les ventilateurs. Des trucs comme ceux-là ont contribué à assurer une puissance électrique de qualité.

Chacune des étables des Grootendorst comporte des panneaux latéraux automatiques qui fonctionnent en parallèle avec les ventilateurs HVBV et le régulateur de température pour fournir un environnement ventilé naturellement et à température contrôlée.

Pour être de bonnes productrices, les vaches nécessitent un environnement d'excellente qualité et des soins adaptés. Par conséquent, quand Henk et Ary ont construit leur nouvelle étable pour vaches taries, ils ont choisi d'investir un peu plus d'argent pour acheter des ventilateurs HVBV, des panneaux latéraux automatiques et un régulateur de température. La période de tarissement est très importante dans le cycle de production de la vache, car celle-ci doit se régénérer pour devenir à nouveau une bonne productrice de lait.

Ils ont également pensé à des particularités en construisant le salon de traite. Pour le confort des trayeurs, le plancher du salon de traite est chauffé avec l'eau chaude qui provient du prérefroidisseur à lait et du récupérateur de chaleur du lait. Un bon éclairage est essentiel dans cette section. Donc, au lieu d'utiliser des lampes à haloïde métallisé comme c'est le cas dans la section des animaux, les Grootendorst ont décidé d'installer des luminaires fluorescents T-8 avec 5 tubes de 4 pieds de longueur. Pour apporter du confort aux vaches, ils utilisent des ventilateurs HVBV.

On utilise dans la section des animaux des ventilateurs de plafond à haut volume et basse vitesse et des lampes à haloïde métallisé.

Figure 5. On utilise dans la section des animaux des ventilateurs de plafond à haut volume et basse vitesse et des lampes à haloïde métallisé.

Comme Henk considère que le confort des vaches est un aspect important de la production laitière, il a mis en place avec l'aide d'Ary des systèmes, équipements et procédés visant à assurer un environnement où la qualité et la température de l'air sont uniformes. Ils font également jouer de la musique en continu pour garder leurs vaches heureuses et stimulées.

Quand les Grootendorst achètent du nouveau matériel, ils magasinent soigneusement. Ils veulent être sûrs d'acheter le matériel qui sera à la fois très efficace et économique sur le plan énergétique.

 

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca
Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 01 avril 2007
Dernière révision : 30 septembre 2009