Questions concernant les cellules de stockage et les silos convertis pour le stockage de grain sec

Ce printemps, avant de décharger le grain de vos cellules en acier et de vos silos en béton, il est important d’effectuer une inspection visuelle de ces structures.

Les dispositifs de stockage du grain supportent des charges importantes, et ils doivent avoir été conçus par un ingénieur. Un ingénieur doit également se trouver sur place pour s’assurer que leur construction est conforme aux exigences du fabricant ou du concepteur.

Avant tout, il faut comprendre que le grain se comporte comme un liquide. Selon la profondeur du matériau entreposé, les parois subissent souvent des pressions très importantes. D’autres forces peuvent apparaître lorsqu’on retire le grain de la structure.

Avant de décharger un silo ou une cellule de stockage, il est essentiel de l’examiner pour rechercher des signes de stress. La sécurité est primordiale. À tout moment, pendant que vous déchargez une cellule ou un silo, prévoir une voie d’évacuation libre de tout obstacle et surveiller tout mouvement éventuel de la structure.

Quoi chercher

Si votre cellule de stockage du grain ou votre silo montre des signes de stress, avant de le décharger, demander à un ingénieur de procéder à un examen plus complet.

Voici une liste de certains des signes de stress les plus fréquents. Selon la situation, d’autres signes peuvent également apparaître.

Cellules en acier

  1. Sur les joints verticaux des tôles ondulées des parois verticales, certains indices montrent que les raccords boulonnés ont glissé, et le diamètre de la cellule a pu s’accroître. Ce signe est particulièrement visible près de la base de la cellule.

  2. Les renforts verticaux supérieurs (intérieurs ou extérieurs) ne reposent pas franchement sur ceux de la rangée située immédiatement au-dessous. De très fortes charges peuvent provoquer un glissement latéral ou une déformation des raccords entre les renforts. Dans certains cas, les boulons peuvent être cassés ou déformés par le cisaillement.

  3. La cellule peut être visiblement inclinée.

  4. Les renforts des parois peuvent apparaître courbés lorsqu’on les regarde de dessous. Vous servir d’une longue règle comme repère.

Silos en béton

Les silos en béton sont souvent convertis pour le stockage du grain. Cependant, ceux qui étaient originellement conçus pour l’ensilage plante entière ou l’ensilage préfané ont une capacité limitée en grain sec, à moins qu’on les équipe de renforts supplémentaires. Ceux-ci sont généralement des cerceaux d’acier placés à différentes hauteurs sur la face externe du silo. Ce type de dispositif doit être conçu par un ingénieur.

Signes de dégradation : parmi les quelques signes précurseurs d’une défaillance imminente, on retiendra la présence de fissures dans le béton. Il faut examiner tout l’extérieur du silo pour déterminer si de nouvelles fissures sont apparues. On peut parfois effectuer une inspection superficielle à l’aide de jumelles.

Une défaillance structurelle peut avoir des conséquences très graves et même mortelles. Lorsqu’on décharge la cellule, les charges qui s’exercent sur la structure peuvent s’accroître de façon importante. Si une défaillance est sur le point de se produire, le déchargement peut la déclencher instantanément. Si vous pensez que votre silo ou votre cellule de stockage de grain présente des problèmes structuraux, n’effectuez aucun déchargement avant qu’un ingénieur soit venu sur place pour évaluer la situation.

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca
Auteur : John Johnson - ingénieur, systèmes de génie civil/MAAARO
Date de création : 01 avril 2008
Dernière révision : 01 avril 2008