Les économies d'énergie dans l'irrigation


Fiche technique - ISSN 1198-7138  -  Imprimeur de la Reine pour l'Ontario
Agdex : 768/560
Date de publication : 09/06
Commande no. 06-094
Dernière révision : 09/06
Situation :
Rédacteur : Rebecca Shortt - ingénieure, Quantité des eaux/MAAARO


format pdf - 262 KB


Table des matières

  1. Introduction
  2. Autres conseils d'économie d'énergie
  3. Pour plus de renseignements

Introduction

L'adoption de méthodes efficaces d'irrigation permet d'économiser l'eau et les dépenses en énergie. Voici quatre conseils pour améliorer le rendement de votre irrigation :

  • Sachez quels sont globalement les besoins de votre culture en eau;
  • Selon la culture, la texture du sol et le climat, établissez un calendrier d'irrigation pour savoir combien d'eau il faut utiliser et à quelle fréquence;
  • Modifiez le calendrier d'irrigation selon les conditions météorologiques présentes (pluie et température);
  • Faites un suivi de l'humidité du sol pour vérifier l'efficacité du calendrier et des méthodes d'irrigation.

Pour irriguer de façon efficace, on doit employer la bonne quantité d'eau et seulement lorsque les plantes en ont besoin. On évite ainsi de gaspiller de l'énergie et de l'argent à pomper de l'eau inutilement.

Exemple

Si on ajoute 2,5 cm (1 po) d'eau de trop sur une superficie de 0,4 ha (1 ac) avec une machine d'arrosage mobile ayant une hauteur d'aspersion limitée et par-courant une courte distance, il en coûte 10 $ de plus en énergie. En multipliant ce chiffre par le nombre d'hectares à irriguer, on voit que les coûts encourus prennent vite de l'importance. Prenons le cas d'une ferme de 20 ha (50 acres) où les plantes n'ont besoin que de 3,8 cm (1,5 po) d'eau; si on en déverse 5 cm (2 po) à six reprises alors qu'il aurait suffi de quatre, on ajoute environ 15 cm (6 po) d'eau de trop sur 20 ha (50 acres), soit une dépense inutile de 3 000 $.

Système d’irrigation à basse pression et à déplacement latéral.

Figure 1. Système d'irrigation à basse pression et à déplacement latéral.

Autres conseils d'économie d'énergie

  • Irriguez par temps calme parce que l'aspersion sur frondaison (arroseurs, lances) est très peu uniforme s'il y a du vent.
  • Dans la mesure du possible, irriguez pendant les journées fraîches et nuageuses alors que l'évaporation est moindre.
  • Lorsque c'est possible, irriguez la nuit, vous perdrez alors moins d'eau par évaporation.
  • N'utilisez que la quantité d'eau qui est nécessaire à la croissance de la culture (le déversement de trop grandes quantités d'eau est un gaspillage d'énergie et d'argent).
  • Vérifiez régulièrement que le système n'a pas de fuites, et réparez‑le sans tarder s'il y a lieu.

Pour plus de renseignements

La présente fiche technique a été révisée par Jake DeBruyn, ingénieur, Intégration des nouvelles technologies, MAAARO, Guelph.

Cette fiche technique a été préparée grâce à l'aide financière de Hydro One, en partenariat avec l'Office de l'électricité de l'Ontario, la Fédération de l'agriculture de l'Ontario, le ministère de l'Énergie de l'Ontario et le ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales de l'Ontario.

 

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca