Inondation de maïs

L'inondation du sol impose un stress aux plants en privant leurs racines d'oxygène. Les plants les plus jeunes meurent s'ils sont submergés pendant plus de cinq jours, particulièrement si le temps est doux. Si la température de l'air est élevée, la mort des plants peut survenir en quelques jours seulement parce que leur métabolisme est très actif, de sorte que leurs racines ont besoin de grandes quantités d'oxygène. Si le temps est plus frais, les plants submergés peuvent survivre pendant une semaine maximum. Après le stade de 8 feuilles, ils peuvent tolérer une submersion de plus de huit jours, mais ils peuvent alors devenir plus susceptibles à la maladie (mildiou à sommité déformée), et leur croissance racinaire peut être ralentie pendant la durée de l'inondation (voir photo). Les pertes de rendement dues aux inondations sont plus graves si les plants sont submergés immédiatement avant ou pendant les floraisons mâle (formation des panicules) et femelle (apparition des soies). Lorsque les plants sont aux stades végétatifs de 10 à 16 feuilles ou de remplissage des grains, l'inondation nuit peu au rendement.

Le mildiou à sommité déformée

Le mildiou à sommité déformée est une maladie qui touche les plants de maïs submergés après le stade de 8 feuilles.


Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 5 juillet 2017
Dernière révision : 5 juillet 2017

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424 1300
Courriel :ag.info.omafra@ontario.ca