Sécheresse des Maïs

Pendant la saison de croissance, les cultures de maïs ont besoin d'environ 50 cm (20 po) d'eau pour
produire des rendements élevés. Il peut s'agir de l'eau emmagasinée dans le sol, des précipitations ou de l'eau d'irrigation. Le manque d'eau fait flétrir les feuilles, qui prennent une teinte grisâtre. C'est entre le moment de la formation des panicules et celui de l'apparition des soies que le maïs souffre le plus de la sécheresse et que celle-ci peut occasionner des pertes de rendement si un autre stress est présent. Pendant les stades végétatifs qui suivent (V8 à V14), la sécheresse peut en fait être bénéfique aux plants puisqu'elle force les racines à s'enfoncer rapidement dans le sol. Par contre, si elle survient pendant l'apparition des soies, la période de sécheresse peut nuire à la pollinisation et empêcher les soies d'apparaître; si elle survient après le stade de l'apparition des soies, elle peut nuire au remplissage des grains.

Mais stress dû à la sécheresse

La carence en eau (ou stress dû à la sécheresse) est la plus néfaste quand panicules et à celui de l'apparition des soies


Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 5 juillet 2017
Dernière révision : 5 juillet 2017

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424 1300
Courriel :ag.info.omafra@ontario.ca