Notes sur les maladies du fraisier
Anthracnose du fruit

 

Identification

Cette maladie se manifeste par des lésions circulaires et déprimées, brunes ou noires sur les fruits verts ou mûrs. Des masses de spores de couleur saumon suintent de ces lésions si le temps est humide. Des lésions distinctes, sombres et déprimées peuvent se former sur les pétioles, les filets et les collets. Ces lésions peuvent faire mourir les plantes-filles, faire mourir prématurément les feuilles extérieures ou provoquer l'effondrement du plant à la suite de la pourriture du collet. Certains cultivars, p. ex. le G19, semblent très sensibles.

Anthracnose du fruit

Période d'infection

Le pathogène hiverne sur les débris de plants infectés. Les spores peuvent être présentes sur des plants n'affichant aucun symptôme. Les spores sont disséminées par les éclaboussures de pluie sur les fleurs et les fruits. Les spores peuvent également contaminer le matériel et les travailleurs.

Même en présence de spores, l'incidence de l'anthracnose est étroitement liée aux conditions météorologiques. L'infection est favorisée par les éclaboussures de pluie et le temps doux et humide, surtout à proximité du moment de la cueillette. Les cultivars insensibles à la photopériode et les plants cultivés dans des systèmes de plasticulture risquent davantage d'être exposés à ces conditions et de souffrir d'anthracnose que les cultivars venant à maturité en juin dans des rangs nattés.

Notes sur la lutte

  • Acheter les plants d'un propagateur reconnu.
  • Au moment de la cueillette, débarrasser le champ des fruits infectés.
  • Travailler en dernier les champs infectés.
  • Utiliser un paillis de paille afin de réduire les éclaboussures d'eau.
  • Nettoyer les débris végétaux entre les cultures.
  • Comme les plants vigoureux et riches en azote semblent plus sensibles à cette maladie, éviter les apports excessifs d'azote.
  • Utiliser des fongicides, car ils peuvent contribuer à tenir cette maladie en échec.
  • Enfiler des vêtements propres et utiliser du matériel propre après avoir travaillé dans des champs infectés. Les spores peuvent survivre pendant plusieurs semaines sur les vêtements.

Pour en savoir plus

| Haut de la page |

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca

Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 17 mai 2006
Dernière révision : 17 mai 2006

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca