Notes sur les maladies du framboisier
Pourridié phytophthoréen

Identification

Les plants infectés par le pourridié phytophthoréen sont chétifs. Les tiges fructifères de l'année peuvent se flétrir. Le feuillage des tiges fructifères peut dépérir, surtout si une sécheresse ou l'abondance de fruits impose un stress aux plants. Moins de tiges fructifères de l'année sortent chaque printemps.

Les plants infectés par le pourridié phytophthoréen sont chétifs

Les infections à Phytophthora donnent une coloration rougeâtre aux tissus situés juste au--dessous de l'écorce du collet infecté.

Période d'infection

Le pourridié phytophthoréen est causé par un champignon terricole. Ce dernier produit des spores capables de nager dans l'eau et d'infecter les racines et les collets quand le sol est très humide. Les infections peuvent se produire dès que les températures du sol dépassent 10 oC et que le sol est détrempé, mais elles sont plus fréquentes le printemps et l'automne.

Surveillance et seuils

La maladie apparaît fréquemment sur les plants cultivés dans un sol lourd, tassé ou mal drainé. On peut confirmer le diagnostic de la maladie en arrachant des plants et en grattant les tissus externes des collets malades. Les infections à Phytophthora donnent une coloration rougeâtre aux tissus situés juste au--dessous de l'écorce du collet infecté. Certains cultivars sont très sensibles à Phytophthora et beaucoup plus sujets à souffrir de cette maladie que les cultivars tolérants.

Notes sur la lutte

Le pourridié phytophthoréen peut être en partie combattu au moyen de fongicides, mais les pratiques culturales sont plus importantes dans la prévention et la maîtrise de cette maladie.

  • Choisir des champs dont le drainage est excellent et éviter les zones basses. Au besoin, planter sur billons afin de surélever les racines des plants par rapport au niveau de l'eau souterraine.
  • Certains cultivars sont très sensibles à Phyto-phthora, tandis que d'autres sont relativement résistants (voir le tableau 1, Résistance des cultivars de framboisiers à fruits rouges au pourridié phytophthoréen, au champ).
  • Éviter de planter des cultivars sensibles, en particulier dans les types de sol lourds ou les sols susceptibles d'être inondés.

Table 1. Résistance des cultivars de framboisiers à fruits rouges au pourridié phytophthoréen, au champ

Partiellement résistant Sensible Très sensible
Latham1
Killarney1
Boyne1
Prelude2
Anne2
Nova2
Caroline2
NY2582
Heritage1
Taylor1
Newburgh1
Royalty1
Josephine2
Titan1
Canby1
Ruby1
Lauren2
Encore2
Polana2
NY2532

Sources :
1 W. Wilcox et M. Pritts, et
2 Courtney Weber et Jeremy Pattison 2003, Université Cornell.

Pour en savoir plus

| Haut de la page |

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca