Notes sur les maladies du framboisier
Brûlure bactérienne

Identification

Les sommets des tiges fructifères de l'année et les rameaux des cannes infectées semblent flétris, noircis et ils prennent fréquemment la forme d'une crosse. Les inflorescences ou les grappes de fruits infectées ont d'abord un aspect aqueux, puis noircissent. Des gouttelettes d'exsudat bactérien blanc ou ambre peuvent s'écouler des lésions des tissus infectés. Les framboises infectées durcissent, sèchent, brunissent et restent attachées au pédicelle. La maladie est causée par des bactéries qui s'apparentent à celles qui causent la brûlure bactérienne chez les pommiers et les poiriers.

Période d'infection

Les infections se déclarent chez les cultivars sensibles entre la floraison et la cueillette. Les symptômes peuvent apparaître sur les tiges fructifères de l'année et les rameaux peu après des vents violents, de la pluie battante ou de la grêle. Ces conditions endommagent les tissus, ce qui ouvre la voie aux infections.

Surveillance et seuils

La brûlure bactérienne du framboisier n'est pas un problème courant en Ontario. Cependant, elle cause à l'occasion des dommages considérables au cultivar K81-6 et a déjà été observée sur le Boyne. Faire le dépistage de cette maladie après des épisodes de grêle ou de très mauvais temps..

Notes sur la lutte

  • Pour éviter la brûlure bactérienne, délaisser les cultivars sensibles comme le Boyne et le K816 (voir le tableau 9-20, Résistance relative des cultivars de framboisiers à l'infection des tiges par la brûlure bactérienne).
  • Éviter l'irrigation par aspersion sur les cultivars sensibles parce que cette pratique peut blesser les tissus, favoriser l'infection et propager les bactéries sur les plants sains.
  • Les tiges infectées doivent être supprimées et emportées hors de la plantation dès qu'on les découvre. Faire ce travail par une journée sèche pour empêcher que les bactéries ne se propagent aux autres tiges.
  • Des insectes, notamment les punaises ternes, les perce-oreille et les fourmis peuvent propager les bactéries de la brûlure bactérienne et favoriser l'infection. Surveiller la présence de ces insectes et traiter s'il le faut pour les éliminer.

Tableau 1. Résistance relative des cultivars de framboisiers à l'infection des tiges par la brûlure bactérienne

Cultivar1 Longueur des lésions2 (cm)
Royalty
2,6
Nova
3,2
Polana
3,9
Caroline
4,0
Heritage
5,2
Autumn Britten
4,9
Reveille
5,8
Killarney
6,1
Lauren
5,6
Latham
5,8
Canby
5,7
Algonquin
6,6
Boyne
6,5
Prelude
6,4
K81-6
7,5
Encore
7,5

1 Les cultivars sont classés du plus résistant au moins résistant.
2 Les plants ont été inoculés avec trois isolats d'Erwinia amylovora. La longueur des lésions a été mesurée 17 jours après l'inoculation.
Source : G. Braun, A. Jamieson et P. Hildebrand, Resistance of raspberry cultivars to fire blight, Hort Science 39(6) 1189-1192, 2004

Pour en savoir plus

| Haut de la page |

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca