Notes sur les maladies du framboisier
Flétrissure des tiges (Botrytis)

Identification

La flétrissure des tiges est souvent confondue avec la brûlure de dards. Bien que ces deux maladies se déclarent souvent ensemble, la flétrissure des tiges est habituellement plus grave. Les premiers foyers d'infection par la flétrissure des tiges apparaissent sur les vieilles feuilles sénescentes. L'infection se propage le long de la nervure jusqu'à la tige. Les lésions sur les tiges sont brun foncé, s'étalent vers le haut et vers le bas et couvrent plusieurs entrenœuds. Les lésions sont d'un brun plus clair que les lésions de la brûlure des dards et peuvent présenter des zones ou des bandes de croissance. Les lésions sur les tiges prennent une teinte blanc grisâtre pendant les mois d'hiver. Des structures de fructification, ou sclérotes, apparaissent sur les lésions au cours de l'hiver. Ces sclérotes font penser à de petits grains de riz noirs insérés dans la lésion. Les bourgeons infectés sont plus sensibles au froid hivernal et sont lents à entreprendre leur croissance au printemps.

L'infection se propage le long de la nervure jusqu'à la tige.

Période d'infection

Les jours de pluie au printemps, les sclérotes qui se sont formées durant l'hiver produisent des masses grises renfermant des conidies. L'inoculum de Botrytis peut toutefois provenir de multiples sources de débris végétaux en décomposition. Les vieilles feuilles sénescentes de framboisiers déclenchent des infections entre le milieu et la fin de l'été. Les lésions sur les tiges prennent rapidement de l'expansion vers la fin de l'été.

Surveillance et seuils

Après l'hiver, rechercher les sclérotes sur les tiges. Surveiller sur les nouvelles tiges, l'apparition de lésions sombres qui se propagent dans les parties basse et médiane de la tige.

Notes sur la lutte

Garder les rangs étroits et maîtriser les mauvaises herbes pour améliorer l'assèchement du feuillage dans le rang. Il est important, pour réduire l'inoculum, de faire un traitement fongicide en début de saison. Les fongicides utilisés pour lutter contre la pourriture des fruits causée par Botrytis peuvent aussi contribuer à freiner temporairement la progression de la flétrissure des tiges. Selon des observations sur le terrain, les cultivars Nova et Titan seraient très sensibles à cette maladie.

Pour en savoir plus

| Haut de la page |

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca