Notes sur les maladies et les ravageurs du framboisier

 

Pratiques de gestion pour lutter contre les maladies du framboisier

  • Planter les framboisiers dans un sol bien drainé et sur un site qui permet une bonne circulation d'air.
  • Planter les nouveaux framboisiers sur des lits surélevés de 25-30 cm (10-12 po) pour améliorer le drainage et éviter le pourridié des racines (Phytophthora). Cette technique de culture est particulièrement importante sur les loams argileux, où le niveau de la nappe phréatique fluctue ou avec des cultivars sensibles.
  • Laisser 2,5 m entre chaque rang. Limiter la largeur des plants à 30-45 cm dans le rang. Éclaircir les tiges excédentaires sur le rang.
  • Dès la fin de la cueillette, enlever les tiges fructifères et les tiges chétives si les tiges présentent des signes de maladies. Toutefois, si les dommages par l'hiver sont à craindre, dans le cas des cultivars sensibles comme Titan, attendre que les tiges soient complètement dormantes avant de les -couper.
  • Désherber les rangs.
  • Au printemps, élaguer et brûler les tiges ou sections de tiges montrant des renflements, des cicatrices ou des fendillements.
  • Pendant la saison de croissance, garder les rangs étroits en taillant de façon répétée les petites tiges fructifères qui débordent dans l'entre-rang.

Les maladies

Les ravageurs

Pour en savoir plus

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca

Auteur : Le personnel du MAAARO
Date de création : 17 mai 2006
Dernière révision : 17 mai 2006

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca